Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Septembre 2000
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
> Type de document (Débat / Délibération)  

53 - 2000, DVLR 64 - Politique de la ville. - Subventions de fonctionnement à des associations menant des actions au titre de la politique de la ville sur le quartier "Portes Saint-Denis - Saint-Martin" (10e). - Montant total : 250.000 F

Débat/ Conseil municipal/ Septembre 2000


M. Jean-François LEGARET, adjoint, président. - Nous passons au projet de délibération DVLR 64 relatif à l'attribution de subventions de fonctionnement aux associations menant des actions sur le quartier "Portes Saint-Denis - Saint-Martin.
Monsieur OTTAWAY, vous avez la parole.
M. Michel OTTAWAY. - Cette fuite éperdue me paraît, à la limite de la décence.
Je vais être bref.
Premièrement je rejoins les observations faites par ma collègue Sylvie SCHERER sur le progrès dans le vote d'une délibération pour le financement des actions engagées par les associations, mais ce progrès mériterait d'être poursuivi, amélioré pour que les associations ne fassent pas trop longtemps à l'avance, l'avance des frais de leur action. Il ne faut pas qu'elles soient découragées ou déstabilisées.
Ma deuxième observation est brève mais je tiens à la faire également, c'est que le procès d'intention, la stigmatisation des associations oeuvrant notamment à l'intégration des communautés d'origine étrangères, faites sur les bancs des groupes d'extrême droite de notre assemblée me paraissent inadmissibles et scandaleux.
M. Jean-François LEGARET, adjoint, président. - La parole est à M. BARIANI.
M. Didier BARIANI, adjoint, au nom de la 6e Commission. - Je n'ai pas à répondre particulièrement aux propos de M. OTTAWAY, je pense, Monsieur le Président.
Je voudrais lui dire que le projet de délibération "politique de la ville" de 18 associations intervenant sur le quartier Porte Saint-Denis-Porte Saint-Martin, concerne des dossiers : accès aux droits, soutien aux démarches juridiques, manifestations de quartiers, fêtes interculturelles, actions de prévention. C'est une délibération opportune dans son contenu. Je ne pense pas que M. OTTAWAY le conteste.
M. Jean-François LEGARET, adjoint président. - Je mets aux voix, à main levée, le projet de délibération DVLR 64.
Qui est pour ?
Contre ?
Abstentions ?
Le projet de délibération est adopté. (2000, DVLR 64).