Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Septembre 2000
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
> Type de document (Débat / Délibération)  

86 - I - Question du groupe "U.D.F. et Modérés".QOC 2000-465 Question de M. Jean-Philippe HUBIN à M. le Maire de Paris à propos de l'installation de parterres fleuris avenue de Breteuil (7e)

Débat/ Conseil municipal/ Septembre 2000


Libellé de la question :
"Du côté de la place Vauban, devant l'Hôtel des Invalides (7e), le terre-plein de l'avenue de Breteuil est orné de magnifiques plates-bandes fleuries, manifestement autorisées par les Bâtiments de France.
Serait-il envisageable que l'ensemble de l'avenue de Breteuil bénéficie du même traitement ? M. Jean-Philippe HUBIN suggérerait alors d'installer les parterres fleuris dans le sens de la largeur des bordures, afin d'empêcher les parties de football, les activités sportives et annexes qui se développent sur les pelouses de cette prestigieuse esplanade."
Réponse (Mme Suzanne DECRESSAC-DESPUJOLS) :
"A la demande du Maire du 7e arrondissement, la Direction des Parcs, Jardins et Espaces verts a présenté, en 1999, plusieurs projets de parterres fleuris destinés à améliorer le jardin-promenade de l'avenue de Breteuil, actuellement constitué de pelouses.
Ces projets ont été refusés par l'Architecte des Bâtiments de France, soucieux de respecter la perspective et le style paysager d'origine.
La pelouse reste donc librement accessible, ce qui permet en effet la tenue d'activités sportives spontanées. Par ailleurs, et ceci encore malgré l'interdiction affichée, de nombreux propriétaires de chiens y laissent s'ébattre leurs animaux.
De ce fait, la surveillance assurée sur ce site par les agents de la Direction des Parcs, Jardins et Espaces verts a été sensiblement renforcée depuis le mois de mai 2000. Les services de la Direction de la Prévention et de la Protection ainsi que ceux de la Police nationale ont été également sensibilisés à la protection du jardin-promenade de l'avenue de Breteuil."