Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Juin 2011
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
> Type de document (Débat / Délibération)  

49 - 2011, DU 149 - Attribution de la dénomination place Louis Aragon à l'espace situé à la pointe ouest de l'Ile Saint-Louis (4e).

Débat/ Conseil municipal/ Juin 2011

49 - 2011, DU 149 - Attribution de la dénomination place Louis Aragon à l'espace situé à la pointe ouest de l'Ile Saint-Louis (4e).

 

M. Pierre SCHAPIRA, adjoint, président. - Nous examinons le projet de délibération DU 149 relatif à l'attribution de la dénomination place Louis-Aragon à l'espace situé à la pointe ouest de l'île Saint-Louis.

La parole est à M. Ian BROSSAT, pour cinq minutes.

M. Ian BROSSAT. - Merci, Monsieur le Maire.

Chers collègues, je voudrais ici, au nom de mon groupe, saluer cette décision visant à honorer Louis Aragon en donnant son nom à une place parisienne.

Louis Aragon est l'auteur d'une ?uvre majeure dans l'histoire littéraire française et son attachement particulier à Paris rend comme évidente la nécessité d'inscrire son nom parmi ces rues qu'il a chantées, qu?il a évoquées comme personne, car Aragon aimait Paris ; c'est toute l'âme et la richesse de Paris qui sont passées sous la plume du poète.

Aragon observait Paris, il comprenait Paris et il expliquait Paris dans toute la subjectivité d'une ville que chacun peut s'approprier.

Ainsi, "le paysan de Paris" nous offre-t-il à voir le Paris surréaliste des années 1920 autant que, je cite, "le sentiment de la nature aux Buttes Chaumont".

Paris est bien plus qu'un décor dans l??uvre d?Aragon, c'est un personnage récurrent, que l'on apprend à connaître dans toutes ses évolutions. Paris est un acteur des travaux d'Aragon autant qu'Aragon a été un acteur de l'histoire de Paris.

C'est ensemble que Triolet et Aragon se sont engagés dans la Résistance. Poursuivant leur ?uvre littéraire sous des pseudonymes, ils ont su mettre en action leur engagement communiste dans le combat contre l'occupation.

Décoré pour son courage sur le front pendant la drôle de guerre, Louis Aragon n'a jamais séparé le combat armé et le combat littéraire contre le nazisme. C'est ainsi qu'il a fourni parmi les plus beaux exemples de poèmes de la Résistance.

Chacun de nous a en tête les vers de "La rose et le Réséda" composés pour Gabriel Péri ou Honoré d?Estienne d?Orves ou des "Strophes pour se souvenir", rédigées à la mémoire du groupe Manouchian.

Rendre hommage à Louis Aragon, c'est donc aussi rendre hommage à un homme épris de justice, de solidarité et de liberté, resté fidèle jusqu'à sa mort à son parti, le Parti communiste français, et à la défense des classes populaires parisiennes.

A ce titre, placer Louis Aragon dans le c?ur géographique de notre ville, c'est lui rendre un hommage à la hauteur de son apport pour Paris. Les lecteurs d?Aurélien pourront, à présent, voir le nom de son auteur sous les fenêtres même de l'endroit où vivait le personnage.

Nous donnons à Louis Aragon une place au centre de la ville, au centre de notre ville, une place entourée de l?eau de la Seine. Gageons que les passants, les riverains, les touristes et les curieux sauront apprécier comme Aragon, je cite, "Ce Paris où il fait bon, même au c?ur de l?orage, où il fait clair, même au c?ur de la nuit".

Je vous remercie.

M. Pierre SCHAPIRA, adjoint, président. - Très bien.

La parole est à Mme HIDALGO pour répondre.

Mme Anne HIDALGO, première adjointe, rapporteure. - Ian BROSSAT a été tellement éloquent que c'est difficile d'en dire plus. Comme lui, nous nous réjouissons que Paris rende hommage à ce grand poète, à ce grand humaniste, à ce grand militant politique, à cet homme de la Résistance, à cet écrivain, à cet homme qui a vraiment influencé, je crois, ce que nous sommes et qui avait cet attachement à la Ville qui vient d'être souligné. Le fait qu'on puisse situer cette place Aragon à l'Ouest de l'Ile Saint-Louis est, je crois aussi, un élément de l'hommage qui est rendu à ce grand poète.

C'est un lieu particulièrement beau, c'est un lieu où les promeneurs sauront venir se reposer et peut-être lire et déclamer des vers des grands poèmes d'Aragon.

Je me réjouis qu'aujourd'hui nous puissions attribuer cette dénomination de place Louis Aragon à cette pointe ouest de l'Ile Saint-Louis, grâce d?ailleurs à la demande et au v?u qui avait été formulé en ce sens par le groupe communiste ici présent.

Merci.

M. Pierre SCHAPIRA, adjoint, président. - Merci, Madame.

Je mets aux voix, à main levée, le projet de délibération DU 149.

Qui est pour ?

Contre ?

Abstentions ?

Le projet de délibération est adopté. (2011, DU 149).