Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Juin 2011
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
> Type de document (Débat / Délibération)  

89 - 2011, DVD 133 - Approbation du bilan de la concertation préalable pour le projet d'extension du tramway T3 de la Porte de la Chapelle à la Porte d'Asnières (17e) et (18e).

Débat/ Conseil municipal/ Juin 2011

89 - 2011, DVD 133 - Approbation du bilan de la concertation préalable pour le projet d'extension du tramway T3 de la Porte de la Chapelle à la Porte d'Asnières (17e) et (18e).

 

M. Bernard GAUDILLÈRE, adjoint, président. - Nous passons maintenant à l?approbation du bilan de la concertation préalable pour le projet d?extension du tramway T3 de la Porte de la Chapelle à la Porte d?Asnières. Il s?agit du projet de délibération DVD 133.

Je donne la parole à M. Denis BAUPIN, pour cinq minutes.

M. Denis BAUPIN, adjoint. - Oui, merci, Monsieur le Maire.

Je devrais me réjouir que le dossier de l?extension du tramway T3 progresse enfin. Normalement, au vu de l?avancement des études qui étaient effectuées il y a maintenant trois ans, on aurait pu, si la décision avait été prise, faire l?extension jusqu?à la Porte d?Asnières, dès le prolongement du tronçon qui est en cours.

Et là, je ne mets pas en question l?adjointe en fonction aujourd?hui. Je la vois qui dénie de la tête. Les décisions ont été prises avant, dans le précédent mandat. Et donc, cela aurait été possible, à ce moment-là, de décider d?aller jusqu?à la Porte d?Asnières. Cela n?a pas été décidé ; cela a été reporté. Maintenant, cela finit par avancer.

Le problème auquel on se heurte aujourd?hui, c?est que, finalement, le projet tel qu?il est présenté - et nous avons déjà eu l?occasion de le dire ici, en Conseil de Paris - sera donc, quelque part, le troisième tronçon du tramway. Après un premier tronçon qui faisait 8 kilomètres, qui a été réalisé dans le précédent mandat, un tronçon de 12 kilomètres, qui va être effectué dans ce mandat-ci, là, il est question de faire un tronçon simplement de 4 kilomètres, jusqu?à la Porte d?Asnières et qui débouche, finalement, sur une espèce de voie de garage, sur un terminus qui n?en est pas un, puisqu?il n?y a, à la Porte d?Asnières, aucune connexion avec d?autres réseaux.

C?est la raison pour laquelle nous avons déjà dit, à plusieurs reprises, qu?il nous paraîtrait beaucoup plus intéressant de poursuivre cette extension du tramway dans le prochain mandat, jusqu?à la Porte Maillot. C?est, au minimum, le sens que cela aurait en matière de connexion avec d?autres réseaux de transports collectifs. C?est ce que prévoit le Schéma directeur de la Région Ile-de-France ; c?est ce que prévoit le Plan de déplacements de Paris.

Donc il y aurait une vraie cohérence à cela. Nous l?avons déjà dit. En plus, cela ferait une extension qui serait de l?ordre de 8 kilomètres, c'est-à-dire l?équivalent du premier tronçon qui avait été effectué dans le précédent mandat, donc quelque chose qui apparaît comme cohérent et faisable au cours d?un mandat.

Le risque, donc, que nous voyons aujourd'hui avec les décisions qui vont être prises - et que nous soutiendrons, parce que nous ne sommes pas contre l?extension du tramway, bien évidemment - c?est que, finalement, on entérine, quelque part, un rallongement du tramway qui soit "petit bras", qui soit insuffisant par rapport aux enjeux qui pourraient être posés, et qui consistent donc à aller au minimum jusqu?à la Porte Maillot.

Alors, je me souviens que lors du débat sur la politique de mobilité qui s?était tenu au Conseil de Paris, lorsque j?avais évoqué ce point, le Maire de Paris m?avait répondu que son ambition pour le prochain mandat, s?il en avait la responsabilité, mais qu?il suggérait pour d?autres, ce serait d?aller beaucoup plus loin que la Porte Maillot.

Donc je ne peux que me réjouir de cette ambition. Et donc, je voudrais poser la question à Mme LEPETIT : où en sont les études préalables ? Où en est la réflexion, aujourd?hui, sur l?extension qui irait bien au-delà de la Porte Maillot pour le prochain tronçon du tramway, de façon à ce que nous ayons réellement mis, pendant cette mandature, sur pied les éléments qui permettront à l?équipe municipale suivante de faire une extension, comme dans le précédent mandat, nous avions déjà préparé l?extension de celle-ci ? Parce qu?on sait bien que vu le temps qu?il faut pour mener les études, vu le temps qu?il faut pour les procédures et le temps qu?il faut pour les travaux, six ans, c?est trop court. Et donc, c?est dans ce mandat-ci que l?on décidera clairement de l?extension suivante, si l?on veut réellement qu?elle soit réalisée.

Donc voilà ma question, sur laquelle j?espère avoir une réponse qui irait même au-delà de nos rêves les plus fous.

M. Bernard GAUDILLÈRE, adjoint, président. - Pour vous répondre, je donne la parole à Mme Annick LEPETIT.

Mme Annick LEPETIT, adjointe, au nom de la 3e Commission. - Merci, Monsieur le Maire.

Alors il s?agit d?approuver le bilan de la concertation préalable pour le projet d?extension du T3 de la Porte de la Chapelle à la Porte d?Asnières. J?en profite pour vous dire que c?est dans cette mandature que nous avons voté la convention de financement entre la Ville de Paris et la Région, pour les études de ce prolongement du tramway, au-delà de la Porte de la Chapelle.

Je souhaiterais aussi dire à mon ami Denis BAUPIN que, dès 2006, au moment de l'enquête publique sur l'extension du tramway de la Porte d?Ivry à la Porte de la Chapelle, j'avais moi-même manifesté, à travers une lettre au commissaire enquêteur, le souhait que le tramway aille au-delà de la Porte de la Chapelle.

Je n'ai pas pour autant sans cesse interpellé en Conseil de Paris mon prédécesseur pour lui demander ce qu'il faisait.

J'ai compris que l'État n'avait absolument pas participé au financement de ce prolongement de 14,5 kilomètres, Monsieur BAUPIN, et pas de 12 kilomètres, mais peu importe.

Bien sûr, maintenant que nous sommes amenés à demander au Conseil de Paris son avis sur l'extension du tramway jusqu'à la Porte d'Asnières, ce qui n'était pas le cas lors de la précédente mandature, aujourd'hui - et vous n'êtes pas le seul, cher Denis BAUPIN -, d'autres élus souhaiteraient que nous allions au-delà de la Porte d'Asnières.

C'est quelque chose qui ne me pose aucun problème, parce que ce sont des souhaits positifs. Je préfère que l'on dise que le tramway doit aller encore plus loin, plutôt que l'on puisse dire que c'est une erreur de l'histoire, comme cela avait été dit lors de la précédente mandature, par des élus justement de l'Ouest parisien.

Donc, aujourd'hui, je suis ravie qu'il y ait unanimité sur le projet du tramway, non seulement celui que nous sommes en train de construire jusqu'à la Porte de la Chapelle, mais aussi celui, si je puis dire, qui sera le même, puisqu'il sera également sur le boulevard des Maréchaux et qu'il traversera les quartiers Nord de Paris, qui sont des quartiers qui ont besoin de toute notre attention. Ils l?ont, il y a beaucoup de projets dans ces quartiers.

D'avoir en plus le projet du tramway, qui est non seulement un moyen de transport, mais aussi une amélioration urbaine évidente, est une chose que les habitants attendent et c'est finalement cela que nous leur proposons aujourd'hui, puisque nous sommes au bilan de la concertation et que cette concertation a montré que cette attente était importante, était voire même impatiente, bien que chacun sache qu'il faut un peu de temps, à la fois pour réunir les fonds financiers, mais aussi pour faire toutes les études techniques.

Je suis heureuse, bien évidemment, que ce projet de délibération fasse aujourd'hui l'unanimité dans notre Conseil.

Merci.

M. Bernard GAUDILLÈRE, adjoint, président. - Merci, Madame.

Je mets aux voix, à main levée, le projet de délibération DVD 133.

Qui est pour ?

Contre ?

Abstentions ?

Le projet de délibération est adopté. (2011, DVD 133).