Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Juin 2011
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
> Type de document (Débat / Délibération)  

99 - 2011, DEVE 83 - Demandes d'autorisations administratives de travaux pour l'aménagement de l'extension du square René Le Gall (13e).

Débat/ Conseil municipal/ Juin 2011

99 - 2011, DEVE 83 - Demandes d'autorisations administratives de travaux pour l'aménagement de l'extension du square René Le Gall (13e).

 

M. Christophe NAJDOVSKI, adjoint, président. - Nous examinons le projet de délibération DEVE 83. Il s?agit de demandes d?autorisations administratives de travaux pour l?aménagement de l?extension du square René Le Gall, dans le 13e arrondissement.

Je donne la parole à M. Yves CONTASSOT pour le groupe E.E.L.V.A.

M. Yves CONTASSOT. - Merci, Monsieur le Maire.

Il s'agit d'un aménagement d'une parcelle qui a été achetée il y a quelques années et qui, en attendant un aménagement plus pérenne, est constituée, pour l'essentiel, d'une grande pelouse, sur laquelle de nombreux jeunes jouent assez régulièrement aux jeux de ballon, mais aussi d'autres publics qui viennent pour se détendre, pour se reposer, pour lire, etc., et notamment des familles.

Or, il faut le savoir, le square Le Gall a cette particularité, malgré ses trois hectares, de disposer de très peu de pelouses et celle-ci est la plus grande, et de loin, de l'ensemble des pelouses.

Lors de l'acquisition de cette parcelle, il avait été question de faire des aménagements à caractère sportif, ce qui n'était pas en soi forcément une aberration, sauf que, d'une part, cela fait plus de trois ans maintenant que le projet est en suspens et, d'autre part, il y a juste à côté du square et donnant dans le square un très beau lycée, le lycée Rodin, avec des espaces qui permettent tout à fait de répondre à ces besoins, lycée Rodin qui, par ailleurs, met déjà à disposition partiellement son gymnase pour les activités sportives.

Nous nous interrogeons sur le bien-fondé, à la fois d'imperméabiliser une partie du square, de substituer aux usages actuels un usage exclusif pour une catégorie d'usagers et qui, par définition, serait extrêmement limitée dans le temps, puisqu'aux heures scolaires, les jeunes ne sont pas dans le square, mais, en principe, dans les bahuts, et donc, pour l'immense majorité du temps, ces espaces seraient totalement vides, ce qui est quand même assez paradoxal.

Nous souhaitons que des discussions plus approfondies soient entreprises avec la Région, des contacts ont déjà été pris avec le proviseur par les représentants de la Région, il ne semble pas totalement fermé à l?idée de pouvoir mettre à disposition la cour du lycée pour ces activités sportives, il y met des conditions et c?est légitime. Ce que nous souhaitons, c?est que l?on poursuive ces négociations avec la Région avant d?aller plus loin, de manière à éviter d?avoir deux lieux qui seraient contigus et qui seraient utilisés alternativement pour le même usage, alors que l'on pourrait les mutualiser, gagner beaucoup d'argent et éviter une imperméabilisation, encore une fois, d?un espace vert.

Il nous semble que c'est le bon sens et nous souhaitons vraiment avoir une réponse positive en ce sens et que l'on diffère les travaux en attendant la conclusion de ces négociations.

M. Christophe NAJDOVSKI, adjoint, président. - Pour répondre, je donne la parole à Mme Fabienne GIBOUDEAUX.

Mme Fabienne GIBOUDEAUX, adjointe, au nom de la 4e Commission. - Je voudrais dire tout d'abord qu'il y a eu effectivement de nombreuses réunions autour de cette extension du square René Le Gall et qu'il y a eu aussi beaucoup de discussions sur cette aire de jeux de ballon dans ce square.

On a à régler une demande d'usage qui est légitime : mettre plus de jeux de ballon accessibles à un grand public, un public notamment de jeunes, pour éviter que ces jeux de ballon se passent dans les allées et dans le square lui-même et viennent détériorer le square. C'est une demande du personnel du square que j?ai rencontré ; il faut répondre à ce besoin.

Je veux bien m'engager à reprendre contact à la fois avec la Région et le proviseur pour voir si on peut aboutir, mais il faut que cet espace soit accessible aux horaires du jardin et accessible de façon large pour répondre à ces besoins.

Je pense que, néanmoins, il y a d'autres travaux qui sont prévus dans cette extension et qu'il ne faut pas retarder la réalisation de cette extension ; c'est le souhait, en tout cas, du maire du 13e.

Je vais essayer, à la fois, de concilier la demande tout à fait légitime du maire du 13e d'avancer sur les travaux de ce square et voir si l'on peut rapidement trouver une solution avec le lycée.

C'est vrai qu'il est intéressant, en tout cas dans une ville dense comme Paris, d'arriver à mutualiser les usages entre des équipements publics, qu'ils soient de l?Etat, de la Région et de la Ville, évidemment, pour optimiser les surfaces et garantir la qualité pleine terre de nos jardins.

Je vais essayer, dans les très, très brefs délais, de prendre contact et d?avancer quand même sur ce projet d?extension.

M. Christophe NAJDOVSKI, adjoint, président. - Je mets aux voix, à main levée, le projet de délibération DEVE 83.

M. Sylvain GAREL. - Attendez, il y a un rappel au règlement.

M. Christophe NAJDOVSKI, adjoint, président. - Un rappel au règlement ? Donc, Monsieur le Président de groupe, quel est le rappel au règlement, s?il vous plaît ?

M. Yves CONTASSOT. - Après un débat sur un projet de délibération, c?est d?avoir une explication de vote. C?est dans le règlement, je suis désolé.

M. Christophe NAJDOVSKI, adjoint, président. - Vous demandez une suspension de séance, c?est cela ?

Ecoutez, je viens de refuser à Mme HAREL une explication de vote sur un projet de délibération. Je suis le règlement intérieur, qui stipule que lorsqu?il y a des projets de délibération, il n?y a pas d?explication de vote à la suite de l?intervention sur le projet de délibération. Je suis le règlement intérieur et je le fais pour tous les groupes politiques.

Donc s?il y a une demande de suspension de séance, elle est de droit et je l?accorderai, mais sinon, nous passons au vote sur le projet de délibération.

Monsieur le Président du groupe, vous demandez une suspension de séance ou pas ?

Bien, donc je passe au vote.

Je mets aux voix, à main levée, le projet de délibération DEVE 83.

Qui est pour ?

Qui est contre ?

Qui s?abstient ? Abstention du groupe E.L.V.A.

Le projet de délibération est adopté. (2011, DEVE 83).