Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Juin 2011
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

61 - 2011, DAC 14 - Signature d'une convention de mécénat avec la société OJEJ portant sur la restauration du grand-orgue du Temple de l'Eglise Réformée de Pentemont (7e). Montant : 300.000 euros.

Débat/ Conseil municipal/ Juin 2011

61 - 2011, DAC 14 - Signature d'une convention de mécénat avec la société OJEJ portant sur la restauration du grand-orgue du Temple de l'Eglise Réformée de Pentemont (7e). Montant : 300.000 euros.

 

M. François DAGNAUD, adjoint, président. - Nous passons au projet de délibération DAC 14, sur lequel Mme MACÉ de LÉPINAY est inscrite. Danièle POURTAUD lui répondra.

Madame MACÉ de LÉPINAY, vous avez la parole.

C?est la convention de mécénat avec la société OJEJ pour la restauration du grand-orgue du Temple de l?Eglise Réformée de Pentemont.

Mme Hélène MACÉ de LÉPINAY. - Merci beaucoup, Monsieur le Maire.

Effectivement, si je me suis inscrite sur ce projet de délibération, c?est pour attirer l'attention de notre Assemblée sur les orgues de la Ville de Paris.

Notre ville a un patrimoine organistique unique au monde qui attire les organistes du monde entier. Dans notre ville, les plus grands compositeurs ont vécu, ont composé, les plus grands interprètes ont joué. Vraiment, notre patrimoine organistique est remarquable et extrêmement varié.

Les orgues sont des instruments fragiles. Certains, comme les Cavaillé-Coll, ont besoin de révisions régulières.

C?est pour cela que j'avais posé en 9e Commission la question à Mme POURTAUT, de savoir quelle était la politique de la Ville en matière d'entretien et de rénovation. Je ne parle pas de création d'orgues et tout le monde se rappelle de la création du magnifique instrument de l'église Saint-Louis-en-l?Ile.

Mme POURTAUD m'a dit qu'elle me donnerait tous les éléments. Elle m'a malheureusement fait communiquer trois lignes qui laissent à penser que le budget consacré à l'entretien de nos orgues est vraiment misérable. D'après ce que j'ai compris, les organistes, d'une façon générale, qui tiennent les orgues dans nos églises, se débrouillent pour trouver l'argent, pour réparer comme ils le peuvent les instruments. La Commission des orgues qui existaient ne s'est pas réunie depuis plus de 10 ans.

Là, nous avons un projet de délibération qui est très explicite puisque, grâce à un mécénat exceptionnel de M. SEYDOUX, l'orgue du Temple de Pentemont va pouvoir être restauré.

Le mécénat de M. SEYDOUX se monte à 300.000 euros sur les 450.000 euros du budget que représente la restauration de cet orgue. Il me semble que les 150.000 euros en question, qui restent à la charge de la Ville, représentent la totalité du budget de la Ville pour les orgues en une année.

J'aurais voulu que Mme POURTAUD puisse nous dire si la Ville avait une politique en matière de restauration d'orgues, quelle somme y était consacrée chaque année, quels étaient les projets qui étaient étudiés en ce moment et quand ils seraient mis en ?uvre, puisqu'il semble qu'il n'y ait pas grand-chose de prévu, vu que les crédits sont, semble-t-il, ridiculement bas.

Je voudrais dire à mes collègues que la Ville a beaucoup d?atouts. On a parlé tout à l'heure de son fleuve. Il y a un atout absolument exceptionnel : c'est son patrimoine.

Je redis que je trouve dommage que l'on parle peu de ce patrimoine et surtout que l'on n'y consacre pas les sommes nécessaires, en dehors de quelques opérations très voyantes et malheureusement très lourdes.

Je vous remercie.

M. François DAGNAUD, adjoint, président. - Merci, Madame.

Pour vous répondre, la parole est à Mme Danièle POURTAUD.

Mme Danièle POURTAUD, adjointe, au nom de la 9e Commission. - Merci, Monsieur le Maire.

Je voudrais à la fois remercier Mme MACÉ de LÉPINAY qui permet d'attirer l'attention du Conseil de Paris sur notre politique en matière de restauration d'orgues et, en même temps, trouver un petit peu dommage la manière dont elle a caricaturé notre intervention.

Effectivement, je partage avec elle l'opinion que les orgues parisiens sont absolument exceptionnels, à la fois par leur taille et par leur diversité, puisque la quasi-totalité des époques sont présentes, du XVIIe au XXe siècle.

Nous consacrons, Madame MACÉ de LÉPINAY, 150.000 euros par an en investissement et 80.000 euros par an en fonctionnement pour l'entretien. L'investissement nous permet de faire les travaux importants, évidemment pas les grands relevages. Lorsqu'il s'agit d'un grand relevage, il y a un budget exceptionnel. Vous aurez, comme moi, constaté qu'en 2010, nous avons pu rendre à l'orgue de Saint-Jean-de-Montmartre son lustre d?antan. Je crois que vous étiez à la soirée d'inauguration, qui a été très belle, le 27 avril.

Pour 2011, nous restaurons sur nos crédits l'orgue de Saint-Séverin dans le 5e arrondissement ; les travaux seront terminés en octobre 2011.

En 2012, les travaux porteront sur l'orgue de Saint-Nicolas-des-Champs dans le 3e. Des travaux à Saint-Pierre-de-Montrouge seront, pour partie, à la charge des entreprises qui ont malheureusement endommagé l'instrument lors de la restauration du clocher.

Nous pourrons également intervenir sur Saint-Michel-des-Batignolles et puis, il y aura effectivement, c'est l'objet de ce projet de délibération, l'orgue du Temple de Pentemont.

Moi, je ne peux que me féliciter que des mécénats viennent nous aider à entretenir ces éléments du patrimoine.

Je crois qu'il ne faut pas, comme vous avez l'air de le faire, traiter le mécénat comme un pis-aller, avec mépris, en disant : si je comprends bien, les organistes se débrouillent comme ils peuvent.

Non, Madame MACÉ de LÉPINAY, les orgues sont des ?uvres d'art, donc il est normal qu'elles puissent faire l'objet d'un mécénat. Je m'associe à vos remerciements envers M. Jérôme SEYDOUX qui nous permet de faire ce relevage au Temple de Pentemont, mais je pense qu'il ne faut vraiment pas rechigner sur ces opérations.

Merci, Monsieur le Maire.

M. François DAGNAUD, adjoint, président. - Merci de ces explications très complètes.

Je mets aux voix, à main levée, le projet de délibération DAC 14.

Qui est pour ?

Pas d?opposition ?

Pas d?abstentions ?

Le projet de délibération est adopté. (2011, DAC 14).