Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Juin 2011
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
> Type de document (Débat / Délibération)  

102 - 2011, Vœu déposé par le groupe Communiste et élus du Parti de Gauche pour le développement des cafés associatifs et la reconnaissance de la Fédération parisienne des Cafés associatifs. Vœu déposé par l'Exécutif.

Débat/ Conseil municipal/ Juin 2011

102 - 2011, V?u déposé par le groupe Communiste et élus du Parti de Gauche pour le développement des cafés associatifs et la reconnaissance de la Fédération parisienne des Cafés associatifs. V?u déposé par l'Exécutif.

 

M. Christophe NAJDOVSKI, adjoint, président. - Chers collègues, nous passons désormais à la 5e Commission. Nous allons examiner les v?ux n° 63 du groupe Communiste et élus du Parti de Gauche et n° 63 bis de l'Exécutif, relatifs au développement des cafés associatifs et à la reconnaissance de la Fédération parisienne des Cafés associatifs.

Je donne la parole à M. Alexis CORBIÈRE, pour une minute.

M. Alexis CORBIÈRE. - Merci, Monsieur le Maire.

Un v?u, concernant les cafés associatifs que vous-même, Monsieur le Maire, vous connaissez bien, car je m'appuie notamment sur le café "La Commune Libre d?Aligre" dans le 12e arrondissement qui vous est cher, et en généralisant sur la situation de beaucoup de ces lieux (il y en a à peu près 13 dans Paris) qui jouent un rôle important de socialisation et qui participent au maillage associatif de Paris.

Mais ce sont des structures, nous le savons tous, parfois fragiles financièrement et qui nécessitent que la Ville, tout en préservant leur indépendance - ces structures tiennent bien à rester indépendantes -, soit vigilante sur leur devenir.

L'objet de ce v?u est donc de demander que nous ayons une attention particulière sur chacune de ces structures, notamment concernant les loyers, que chacune de ces associations puisse en assurer totalement le paiement, et aussi de tenir compte de l'existence de la Fédération parisienne des Cafés associatifs qui, de mon point de vue, pourrait être un interlocuteur privilégié de la Ville.

Voilà donc l'objet de mon v?u.

M. Christophe NAJDOVSKI, adjoint, président. - La parole est à M. Hamou BOUAKKAZ.

M. Hamou BOUAKKAZ, adjoint. - Merci, Monsieur le Maire.

Monsieur le Maire, mes chers collègues, cher Alexis CORBIÈRE, merci d'avoir mis en lumière le travail très important de ces cafés associatifs qui sont des lieux atypiques, des lieux farouchement indépendants.

Le v?u que vous proposez nous demande à la fois de faciliter le paiement du loyer de ces cafés associatifs et de reconnaître la Fédération des Cafés associatifs.

Je vous propose de le retirer et de lui substituer le v?u n° 63 bis, qui reprend le fond de votre v?u, mais qui en aménage la forme de façon à respecter l'indépendance de ces cafés associatifs (tous les cafés associatifs ne souhaitent pas être fédérés) et qui a une formulation par rapport au paiement des loyers, qui nous permet de privilégier l'analyse individuelle des besoins de ces cafés associatifs et leur indépendance, là encore, car un certain nombre de ces cafés tiennent absolument à fonctionner sans notre aide.

Je crois que c'est tout à leur honneur de souhaiter cette indépendance et de la souhaiter farouchement.

Je vous demande de le retirer, parce que vous avez bien vu que l'Exécutif avait tiré la substance de votre v?u, et de bien vouloir voter le v?u n° 63 bis.

Je vous remercie.

M. Christophe NAJDOVSKI, adjoint, président. - Est-ce que le v?u n° 63 est maintenu ?

M. Alexis CORBIÈRE. - Dans ces conditions, je ne vais pas plus loin.

Merci, Hamou, vous avez dit ce que je voulais entendre, à savoir l?attention particulière de la Ville, au cas par cas, mais en tenant compte aussi d'une structuration.

Le fait d'évoquer le nom des cafés ne doit pas faire oublier que mon nom, CORBIÈRE, certes parfois consommé dans des cafés, ne s'écrit pas avec un "S".

Ce petit détail fait et cette correction ajoutée, il va de soi que je retire mon v?u et que je voterai avec enthousiasme celui de l'Exécutif.

Merci.

M. Christophe NAJDOVSKI, adjoint, président. - Le v?u n° 63 est donc retiré.

Je mets aux voix, à main levée, le v?u de l'Exécutif.

Qui est pour ?

Contre ?

Abstentions ?

Le v?u est adopté à l'unanimité. (2011, V. 162).