Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Septembre 2000
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
> Type de document (Débat / Délibération)  

138 - QOC 2000-528 Question de M. Michel TUROMAN, Mme Gisèle MOREAU, MM. Pierre MANSAT, Jean WLOS et des membres du groupe communiste à M. le Maire de Paris relative à la création d'un service de livraison à domicile de livres de bibliothèque chez les personnes n'y ayant pas accès

Débat/ Conseil municipal/ Septembre 2000


Libellé de la question :
"Les personnes obligées de rester à domicile pour des raisons ponctuelles ou définitives sont, plus que d'autres, désireuses de pouvoir lire.
Or, elles ne peuvent se rendre dans les bibliothèques municipales et les livres doivent leur être apportés à domicile.
La création d'emplois-jeunes peut contribuer à assurer ce service. De telles initiatives ont déjà été prises, tant en région parisienne qu'en province.
La mise en place d'un tel service gratuit doit se faire en concertation avec les conservateurs des bibliothèques concernées sur leurs propositions et avis.
Aussi, M. Michel TUROMAN, Mme Gisèle MOREAU, MM. Pierre MANSAT, Jean WLOS et les membres du groupe communiste demandent-ils à M. le Maire de Paris de bien vouloir leur indiquer les mesures qu'il compte prendre pour aller vers la création et la pérennisation d'un tel service à Paris."
Réponse (Mme Hélène MACÉ de LÉPINAY, adjoint) :
"Les auteurs de la question émettent le souhait que soient créés des emplois-jeunes pour le portage d'ouvrages offerts au prêt public dans les bibliothèques municipales, au domicile des personnes qui ne peuvent se déplacer pour une raison ponctuelle ou définitive et qui sont désireuses de lire.
Il convient d'abord de rappeler que les emplois-jeunes sont destinés à satisfaire de nouveaux besoins tout en offrant une première expérience dans le monde du travail assortie d'une formation qualifiante.
C'est ainsi que la Ville de Paris a déjà mis en place une vingtaine de postes d'emplois-jeunes dans le réseau des bibliothèques municipales : les médiateurs culturels et sociaux. Dans le cadre d'un projet d'établissement, ces personnes ont pour mission de promouvoir la fréquentation des bibliothèques auprès d'un public particulier. À titre d'exemple, les médiateurs culturels et sociaux travaillent en direction de jeunes dans le cadre scolaire (Action Collégiens) ou en dehors du temps scolaire. Ces emplois-jeunes reçoivent une formation qualifiante dans le cadre des métiers du livre.
En revanche, le portage d'ouvrages à domicile par des emplois-jeunes poserait plusieurs problèmes.
Tout d'abord, on peut s'interroger sur la dimension qualifiante, inhérente au dispositif des emplois-jeunes, d'un tel type d'activité.
D'autre part, les perspectives de pérennisation du dispositif emplois-jeunes sont encore incertaines et la reprise, par du personnel recruté sur un type d'emploi plus pérenne, pourrait s'avérer fort couteuse voir irréaliste.
S'agissant, enfin, du service de lecture dans les collectivités, la Municipalité parisienne a déjà mis en place un système d'emprunts en nombre, susceptible de satisfaire les pensionnaires de ces établissements."