Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Septembre 2000
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
> Type de document (Débat / Délibération)  

163 - QOC 2000-505 Question de M. Jean-Pierre REVEAU, élu du Front national, à M. le Maire de Paris relative au nombre de cabines téléphoniques dans Paris

Débat/ Conseil municipal/ Septembre 2000


Libellé de la question :
"M. Jean-Pierre REVEAU demande à M. le Maire de Paris les démarches qu'il entend entreprendre auprès de France-Telecom pour que soit maintenu un nombre suffisant de cabines téléphoniques dans la Capitale."
Réponse (M. Jacques DOMINATI, premier adjoint) :
"L'auteur de la question appelle l'attention du Maire de Paris sur le maintien du réseau des cabines téléphoniques dans la Capitale.
Devant la menace de réduction du nombre de cabines due au succès des téléphones portables, le Maire a demandé aux services compétents de la Ville de prendre l'attache de France-Télécom afin de disposer des éléments d'appréciation les plus récents.
Il est bien évident que le succès croissant des téléphones portables ne doit pas faire oublier que tous les Parisiens ne souhaitent pas, pour des raisons financières ou autres, acquérir un tel matériel ou s'y abonner.
La Ville a d'ailleurs manifesté son intérêt pour ces équipements très appréciés du public puisque, dans le cadre de la rénovation des Grands Boulevards lancée par Jean TIBÉRI, France-Télécom a accepté d'installer un nouveau modèle de cabines téléphoniques aux lignes épurées et s'intégrant plus harmonieusement dans le paysage urbain."