Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Juillet 2011
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

52 - 2011, DU 75 - Ancien hôpital Broussais (14e).Protocole d’accord tripartite entre l’Assistance Publique - Hôpitaux de Paris, la Ville de Paris et la RIVP, portant sur l’acquisition de biens immobiliers appartenant à l’A.P.-H.P.

Débat/ Conseil municipal/ Juillet 2011

52 - 2011, DU 75 - Ancien hôpital Broussais (14e).Protocole d?accord tripartite entre l?Assistance Publique - Hôpitaux de Paris, la Ville de Paris et la RIVP, portant sur l?acquisition de biens immobiliers appartenant à l?A.P.-H.P.

 

M. François DAGNAUD, adjoint, président. - Nous examinons maintenant le projet de délibération DU 75 relatif au devenir de l?ancien hôpital Broussais et au protocole entre la Ville, l?A.P.-H.P. et la R.I.V.P.

M. Pascal CHERKI, maire du 14e, s?est naturellement inscrit. Vous avez la parole.

M. Pascal CHERKI, maire du 14e arrondissement. - Merci, Monsieur le Maire.

Une intervention assez brève pour me féliciter de la conclusion de cet accord entre la Ville et l?A.P.-H.P., pour remercier la Ville de Paris d?avoir tenu bon ; ce n?étaient pas des négociations simples. En effet, l?organisation de la parcelle et la libération progressive de celle-ci par l?A.P.-H.P. n?a pas forcément simplifié la tâche au départ, mais la Ville a tenu bon dans l?élaboration du programme, je le rappelle, très ambitieux.

En effet, il y aura près de 300 logements, une partie en accession et le reste en logements sociaux. À l?intérieur des logements sociaux, il y aura une résidence étudiante de très grande qualité, des logements sociaux familiaux, des ateliers d?artiste, des logements U.L.S. spécialement adaptés pour le grand handicap.

Il y aura aussi un E.H.P.A.D., et j?attire l?attention de la Ville sur le fait que je souhaite que le C.A.S.V.P. entende la demande que nous avons formulée avec les professionnels de Sainte-Anne pour qu?une partie des places de l?E.H.P.A.D. soit réservée à des handicapés psychiques vieillissants - il est absolument nécessaire de le faire.

Il y aura un très beau centre culturel, une maison des pratiques amateur, et je sais que la Ville a priorisé dans cette mandature la réalisation de cette première phase de la réalisation de la maison des pratiques amateur dans le 14e arrondissement avec la nomination d?un directeur de grand talent pour toutes les maisons des pratiques amateur, M. DESCAMPS.

Il y aura aussi une promenade plantée d?un hectare qui sera, Anne HIDALGO sait que nous y tenons beaucoup, en nous inspirant de ce qui est fait dans le 15e arrondissement, le top départ, j?espère dans la prochaine mandature, pour le prolongement de la reconquête de la petite ceinture qui a commencé dans le 15e arrondissement et qui doit se poursuivre tout à fait naturellement dans le 14e.

Il y aura aussi, mais c?est déjà en place, le siège de la Croix-Rouge et un centre de formation pour les personnels de la Croix-Rouge et pour les carrières sanitaires.

Donc, un très beau projet, très mixte dans ses fonctions, avec une densité raisonnable mais assumée résultant de la concertation.

Un schéma viaire très bien fait qui permettra une desserte locale tout en n?ayant pas vocation à être un itinéraire de transit ou malin.

Une concertation qui a été longue, à la mesure du développement de ce projet, mais qui a permis d?aller au fond des questions et qui fait qu?aujourd?hui, les habitants sont vraiment très contents à l?idée que l?on passe à la deuxième phase, qui paradoxalement va être la plus dure, puisque cela va commencer par la démolition et les futurs chantiers.

On a eu aussi le jury d?attribution du programme de logements, avec cinq équipes d?architectes de très haut niveau, dont une a était retenue, mais je laisserai peut-être Anne HIDALGO révéler la primeur des choses.

Tout cela pour dire que nous sommes vraiment très contents. Je sais que l?effort financier accompli par la Ville est important, mais il est à la mesure des enjeux dans ce quartier et de l?aménagement de plusieurs hectares. Je sais que la Ville est allée au-delà de ce qu?elle avait prévu pour permettre la réalisation de ce chantier dont la conception a été engagée il y a 10 ans.

Je tenais à la remercier. Nous sommes très contents, et cela permettra de compléter la redynamisation du sud du 14e arrondissement entamée dès 2001 dans le cadre du G.P.R.U. porte de Vanves. Cette méthode est de bon augure pour les aménagements très importants qui nous resteront à faire, même s?ils seront d?ampleur moins importante porte d?Orléans et ensuite à Saint-Vincent-de-Paul.

Merci beaucoup à la Ville de Paris.

M. François DAGNAUD, adjoint, président. - Merci.

La parole est à Mme Anne HIDALGO.

Mme Anne HIDALGO, première adjointe, au nom de la 8e Commission. - J?applaudissais Pascal CHERKI. Moi aussi, je me réjouis que ce dossier vienne aujourd?hui devant notre conseil. C?est une étape très importante dans la mise en ?uvre de ce projet urbain sur un site de l?A.P.-H.P., des anciens hôpitaux dont la vente, la mutation était le corollaire de l?H.E.G.P., qui a été ouvert en 2000.

C?est vrai que c?est un très beau projet. D?ailleurs, il y a eu préalablement une négociation foncière avec l?A.P.-H.P.. Je crois que certains ont expliqué hier, parce que les journalistes m?en ont parlé, que nous aurions dû payer plus cher le terrain. Je dis aux élus parisiens que le rôle des élus parisiens est effectivement de veiller aux intérêts des Parisiens et du contribuable parisien, et lorsque dans une négociation avec l?État ou un organisme qui en dépend, on nous fixe des prix très élevés, notre rôle est plutôt d?essayer de faire descendre le prix, ne serait-ce que pour avoir en sortie des charges foncières et des logements, par exemple pour les logements en accession à la propriété, qui ne soient pas excessifs.

Nous avons donc négocié avec l?A.P.-H.P. D?ailleurs, France Domaine a validé le montage que nous avons obtenu et donc, sur le fond, c?est un très beau projet, comme l?a dit Pascal CHERKI, précédé d?une concertation qui a été exemplaire. Il y a eu beaucoup des réunions, des discussions très approfondies.

Nous sommes déjà dans un secteur qui est très construit, et il y a une telle attente par rapport à cette emprise de Broussais que chacun a voulu y mettre le meilleur de lui-même et donc, c?est un projet qui a bien avancé.

Je ne rappelle pas les équipements, les logements sociaux, tout ce qu?a dit Pascal CHERKI.

C?est vrai que le fait qu?au c?ur de cet îlot, il y ait cette promenade plantée sur l?emprise de la petite ceinture est un signal très fort pour les habitants.

Le Jury anonyme qui a eu lieu la semaine dernière a choisi? les architectes n?ont pas été auditionnés préalablement. C?était sur dossier et sur maquette. Le Jury a choisi une équipe constituée autour de Roland CASTRO, et c?est vraiment un très beau projet qui nous est présenté et sur lequel nous allons veiller, avec Pascal CHERKI, à ses côtés, à ce que les promesses de ce projet soient vraiment réalisées pour les habitants.

En tous les cas, merci à Pascal CHERKI aussi pour l?implication qui est la sienne en tant que maire d?arrondissement sur ce projet très important, qui en annonce d?autres dans le 14e.

Merci.

M. François DAGNAUD, adjoint, président. - Merci.

Je mets aux voix, à main levée, le projet de délibération DU 75.

Qui est pour ?

Contre ?

Abstentions ?

Le projet de délibération est adopté à l?unanimité. (2011, DU 75).