Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Juillet 2011
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

94 - 2011, Vœu déposé par le groupe E.E.L.V.A. relatif à la sauvegarde du commerce de proximité rue des Abbesses.

Débat/ Conseil municipal/ Juillet 2011

94 - 2011, V?u déposé par le groupe E.E.L.V.A. relatif à la sauvegarde du commerce de proximité rue des Abbesses.

 

M. Pierre SCHAPIRA, adjoint, président. - Nous passons à l?examen du v?u référencé n° 79 dans le fascicule, déposé par le groupe E.E.L.V.A., relatif à la sauvegarde du commerce de proximité rue des Abbesses.

La parole est à M. Sylvain GAREL, pour une minute.

M. Sylvain GAREL. - Merci, Monsieur le Maire.

C?est un v?u qui a été adopté par le Conseil du 18e arrondissement et qui soulève un problème que nous connaissons dans cette rue, qui est située au c?ur d?un quartier très peuplé du 18e, où nombre de commerces de proximité ont disparu, en particulier des commerces de bouche.

Nous souhaiterions donc que la Ville et la Préfecture de police, mais je vois qu?elle brille par son absence cet après-midi, réfléchissent, en liaison avec les riverains et avec aussi les commerçants, pour voir comment nous pourrions mettre fin à cette hémorragie et comment nous pourrions, dans cette rue, mais peut-être, à partir de là, dans d?autres rues de Paris, faire en sorte que ce commerce de proximité, si utile pour une population qui, comme cela a été dit tout à l?heure, est, heureusement, majoritairement dépourvue de véhicules à moteur, soit préservé et puisse continuer à servir les riverains, et pas uniquement les touristes de passage.

Je vous remercie.

M. Pierre SCHAPIRA, adjoint, président. - Merci, Monsieur le Président.

La parole est à Mme Lyne COHEN-SOLAL.

Mme Lyne COHEN-SOLAL, adjointe. - Merci, Monsieur le Maire.

Je vais donner un avis favorable au v?u que M. GAREL vient de présenter, mais je veux quand même argumenter les deux raisons pour lesquelles je vais donner un avis favorable.

D?abord, je voulais vous dire ce que nous ne ferons pas pour la rue des Abbesses et ce que nous ferons.

Première chose, pour la rue des Abbesses, ce que nous ne ferons pas, contrairement à ce que demandent certains commerçants de la rue des Abbesses, c?est d?en faire une zone touristique, parce que permettre à l?ensemble des commerces d?ouvrir le dimanche et y faire travailler des gens le dimanche serait le meilleur moyen de tuer les commerces alimentaires de proximité indépendants. Nous l?avons vu dans d?autres rues et donc il n?est pas question d?arriver à une situation pareille. Donc nous ne demanderons pas à notre Assemblée l?autorisation de saisir le Préfet d?un classement en zone touristique de ce quartier de la capitale, contrairement à ce qu?essaye de faire comme pression le Ministre du Commerce actuel.

Je rappelle que les deux derniers lauréats du Grand prix de la baguette de la Ville de Paris sont situés rue des Abbesses. En 2010 et 2011, je suis allée leur remettre ce Grand prix et je pense que la rue des Abbesses en est très fière.

Le deuxième élément de ma réponse consistera à vous proposer une méthode de travail pour préserver sur ce site des commerces de proximité qui marchent et donc de répondre aux besoins des habitants et des usagers que vous avez transmis.

Ce que nous proposerons, c?est que la SEMAEST réalise une étude de commercialité dans le secteur comme elle va le faire d?ailleurs dans le secteur Lepic-Abbesses, comme elle va le faire d?ailleurs dans le secteur Douai-Fontaine dans le 9e arrondissement ou dans le secteur Amiraux-Simplon dans le 18e.

Cette étude consistera en trois temps. D?abord, un état des lieux de l?offre commerciale avec l?A.P.U.R. Deuxièmement, la réalisation d?un diagnostic commercial pour analyser les atouts, mais aussi les points faibles de cette offre commerciale locale. Enfin, des préconisations concrètes sous la forme d?un cahier de recommandations sur les actions à mettre en ?uvre et la mobilisation proposée à chacun des intervenants dans ce quartier.

Evidemment, je donne un avis favorable à votre v?u et je propose donc de mettre en ?uvre ce v?u en demandant à la SEMAEST de nous aider à envisager tous les dispositifs pour permettre de sauvegarder et de développer le commerce indépendant et de proximité dans la rue des Abbesses qui nous est si chère à tous.

M. Pierre SCHAPIRA, adjoint, président. - Merci.

La parole est à M. GAREL.

M. Sylvain GAREL. - D?abord, pour remercier Lyne COHEN-SOLAL de sa réponse, pour dire que, bien sûr, nous aussi, et c?était écrit dans le v?u, mais je n?ai pas eu le temps de le développer, nous sommes opposés à l?ouverture des commerces le dimanche et au classement en zone touristique de cette rue et, enfin, mais vous le verrez dans le diagnostic, nous n?avons parlé que de la rue des Abbesses, la rue Lepic est une rue aussi remarquable, mais la situation n?y est, heureusement, pas la même.

M. Pierre SCHAPIRA, adjoint, président. - Parfait !

Je mets aux voix, à main levée, la proposition de v?u déposée par le groupe E.E.L.V.A., assortie d?un avis favorable de l?Exécutif.

Qui est pour ?

Contre ?

Abstentions ?

La proposition de v?u est adoptée. (2011, V. 198).