Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Juillet 2011
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

74 - 2011, SG 137 - Signature de 11 conventions avec 11 établissements cinématographiques parisiens relatives à l’attribution de subventions d’équipement. Montant total : 347.810 euros.

Débat/ Conseil municipal/ Juillet 2011

74 - 2011, SG 137 - Signature de 11 conventions avec 11 établissements cinématographiques parisiens relatives à l?attribution de subventions d?équipement. Montant total : 347.810 euros.

 

M. Jean VUILLERMOZ, adjoint, président. - Nous examinons le projet de délibération SG 137 concernant la signature de 11 conventions avec 11 établissements cinématographiques parisiens relatives à l?attribution de subventions d?équipement.

La parole est à M. Pascal CHERKI.

M. Pascal CHERKI, maire du 14e arrondissement. - Je vais être extrêmement bref, vu l?heure avancée.

Je me suis inscrit juste pour en profiter, à l?occasion de ce projet de délibération, d?abord pour vraiment féliciter la Ville de Paris pour la politique qu?elle mène globalement en matière de cinéma. Je suis maire d?un arrondissement qui est une des plus grosses concentrations, si ce n?est la plus grosse concentration de cinémas de Paris.

Si j?y annexe temporairement les cinémas du quartier Montparnasse qui sont sur le 6e arrondissement, on voit le rôle très important que cela joue en matière culturelle et en matière économique. C?est vrai que l?enjeu du passage au numérique est un enjeu fondamental pour l?économie du cinéma, un peu de même nature, même si c?est sur un registre différent, de ce qu?a été le passage au multiplex. On sait que, derrière cela, avec la concurrence de tous les nouveaux modes de diffusion, la VOD, si à un moment donné, le cinéma n?est pas en mesure d?évoluer, il n?y arrivera pas, donc les nouveaux procédés technologiques sont fondamentaux. Et on sait que là-dedans, nos cinémas d?Art et d?Essai n?ont pas la même capacité que les grandes structures type UGC ou Gaumont Pathé à financer ce passage au numérique.

Je trouve que l?effort que fait la Ville en lien avec la Région et l?accompagnement avec le C.N.C. pour contribuer au financement du passage au numérique dans tous nos cinémas d?Art et d?Essai mérite d?être retenu.

En plus, vous avez pris le temps de négocier avec les exploitants. Il y avait un problème très concret de fabrication des cabines de projection numérique, donc tout ne pouvait pas arriver en même temps. Le système que vous avez fait sur plusieurs années en négociant le financement des écrans est, je vous le dis, je témoigne au nom des trois cinémas de mon arrondissement, très apprécié par les exploitants de cinéma. Je parle des cinémas d?Art et d?Essai. La nécessité de l?intervention publique pour aider ces cinémas d?Art et d?Essai est très bien comprise, y compris par les gros distributeurs qui, eux, ne demandent pas d?argent.

Le deuxième point que je voulais souligner, toujours en style télégraphique, parce que ce n?est pas l?objet du projet de délibération, mais je voulais en profiter pour remercier la mission cinéma du travail qu?elle fait. Je pense que ce n?est pas assez su, mais c?est vraiment un travail de qualité.

De ce point de vue-là, je souhaite que les efforts entrepris par la Ville de Paris, par Christophe GIRARD, par Anne HIDALGO, par la mission cinéma, notamment pour permettre d?être en soutien des exploitants pour qu?on puisse les aider à moderniser toujours leur parc de cinémas, est très important. C?est un enjeu, pour nous, fondamental.

Je voulais le dire parce qu?on n?en parle pas, à mon avis, assez souvent, à mon goût.

Merci.

(Mme Myriam EL KHOMRI, adjointe, remplace M. Jean VUILLERMOZ au fauteuil de la présidence).

Mme Myriam EL KHOMRI, adjointe, présidente. - Pour répondre, la parole est à M. Christophe GIRARD.

M. Christophe GIRARD, adjoint, au nom de la 9e Commission. - Merci beaucoup, Madame la Maire.

Je suis certain que M. GAUDILLÈRE, l?adjoint aux finances, écoutait attentivement cette intervention, à un moment où nous discutons, en effet, des moyens budgétaires et des difficultés parfois rencontrées. Je crois que ce bel hommage d?un maire d?arrondissement qui a de nombreux cinémas tombe à point nommé.

En septembre 2010, le Conseil de Paris a adopté un plan de soutien à la numérisation des salles de cinéma indépendantes parisiennes et classées Art et Essai. En lien avec la Région Ile-de-France, dont je salue l?engagement et le goût pour le cinéma, pour un montant total de 2,1 millions d?euros sur quatre ans : 1,4 million d?euros pour la Ville de Paris, 700.000 euros pour la Région Ile-de-France.

Ce plan prévoit d?aider 39 établissements, ce qui correspond à 89 écrans, sur 80 établissements parisiens. Pour cette année 2011 et par l?intermédiaire de ce projet de délibération, l?aide de la Ville (347 810 euros) concerne 14 salles de cinéma, soit 22 écrans.

Alors, pour venir en renfort et remercier beaucoup Pascal CHERKI, grand cinéphile, lui dire que, dans son arrondissement :

- le Denfert : la subvention d?équipement s?élève à 16.884 euros afin de participer au financement de l?équipement en projection numérique et aux travaux d?aménagement des cabines de projection, d?un écran du cinéma le Denfert.

- l?Entrepôt : la subvention d?équipement s?élève à 31.758 euros afin de participer au financement de l?équipement en projection numérique et aux travaux d?aménagement des cabines d?essayage? des cabines de projection? pardon?

Qui est-ce qui m?a écrit ça ?

? des cabines de projection de deux écrans du cinéma l?Entrepôt.

Pourtant, il n?y a pas de cinéma X dans l?arrondissement? si, rue de la Gaité !

M. Pascal CHERKI, maire du 14e arrondissement. - Il n?y en a plus.

M. Christophe GIRARD, adjoint, rapporteur. - Les deux cinémas proposent une programmation de proximité, diversifiée et très dynamique. Ils participent à ?Mon premier festival? et aux dispositifs d?éducation à l?image en milieu scolaire notamment, ce qui me permet à nouveau de saluer l?attention de ma collègue Colombe BROSSEL qui me le disait à l?oreille il y a également 2 secondes !

Mme Myriam EL KHOMRI, adjointe, présidente. - Je mets aux voix, à main levée, le projet de délibération SG 137.

Qui est pour ?

Contre ?

Abstentions ?

Le projet de délibération est adopté à l?unanimité. (2011, SG 137).