Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Juillet 2011
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

73 - 2011, DAC 591 - Convention avec le Collège Lucie Faure (20e) pour l’ouverture progressive d’une section Classes à horaires aménagés Théâtre en partenariat avec le Conservatoire Municipal du 20e arrondissement à partir de septembre 2011.

Débat/ Conseil municipal/ Juillet 2011

73 - 2011, DAC 591 - Convention avec le Collège Lucie Faure (20e) pour l?ouverture progressive d?une section Classes à horaires aménagés Théâtre en partenariat avec le Conservatoire Municipal du 20e arrondissement à partir de septembre 2011.

 

M. Jean VUILLERMOZ, adjoint, président. - Nous examinons le projet de délibération DAC 591 relatif à la convention avec le collège Lucie Faure pour l?ouverture progressive d?une section Classes à horaires aménagés Théâtre.

La parole est à M. Julien BARGETON.

M. Julien BARGETON. - Merci, Monsieur le Maire.

Ce projet de délibération nous permet d?ouvrir une classe à horaires aménagés Théâtre au collège Lucie Faure dans le 20e arrondissement, en partenariat avec le conservatoire. Cette ouverture sera progressive en quatre ans, de la sixième à la troisième.

Je voudrais insister sur plusieurs points.

Tout d?abord, c?est une première de ce type sur le territoire parisien et je me réjouis que ce soit dans le 20e arrondissement qu?elle ouvre où, effectivement, le contact avec la culture de certaines populations n?est pas toujours facile. En effet, le collège le mérite, car les élèves n?y ont pas un accès direct, facile, familial à la culture ou au théâtre.

La classe se crée en lien avec le conservatoire du 20e arrondissement, connu pour la qualité de l?enseignement de l?art dramatique qui s?y donne. Faire travailler ensemble deux structures, éloignées géographiquement, du même arrondissement est un levier fort pour la réussite et il faut encourager ce genre de partenariat entre des structures d?arrondissement.

Depuis 2008 que je préside le conseil d?établissement du conservatoire du 20e arrondissement, j?ai invité cette structure, qui doit viser à favoriser l?accès à la pratique artistique du public, a priori éloigné cette préoccupation, à nouer de tels partenariats, à s?ouvrir, à innover, à inventer de nouvelles formules et aujourd?hui, le travail commencé en commun entre Lucie Faure et le conservatoire aboutit à une classe à horaires aménagés, et je pense que c?est un élément très important.

Enfin, notons que la Ville de Paris s?engage financièrement, y compris pour financer des heures de cours.

Aller chercher le public, c?est un enjeu majeur de politique culturelle, c?est-à-dire l?accompagnement et la médiation, pour réussir la démocratisation. Dans cette mesure, le dispositif de la classe à horaires aménagés participe de la même dynamique que la belle opération ?L?art pour grandir? qui apporte l?art plastique dans les écoles ou qui permet à des enfants d?aller voir des spectacles vivants dans tout Paris.

Au moment où commence le festival d?Avignon, comment, évidemment, ne pas citer Vilar : ?L?art du théâtre ne prend toute sa signification que lorsqu?il parvient à assembler et à unir.? ?

Le conservatoire, le collège Lucie Faure, la Ville de Paris, la mairie du 20e assemblés et unis pour ouvrir cette classe, je pense que cela méritait d?être souligné.

Merci beaucoup.

M. Jean VUILLERMOZ, adjoint, président. - Merci, Monsieur BARGETON.

Monsieur GIRARD, vous avez la parole pour la réponse.

M. Christophe GIRARD, adjoint, au nom de la 9e Commission. - Merci beaucoup à M. BARGETON d?avoir souligné, en effet, la qualité de ce partenariat entre la Ville et le Ministère de l?Education nationale, qui a fait vraiment l?objet d?un long travail, et d?avoir précisé que ce partenariat existait entre le collège Lucie Faure, d?un côté, et le conservatoire du 20e Georges Bizet, dirigé par l?excellente musicienne Suzanne GIRAUD, dont je salue le talent et l?engagement. Il s?agit, à travers cette convention, de créer, dès cette rentrée scolaire prochaine, une classe à horaires aménagés Théâtre dit ?CHAT?.

Cha-cha-cha ! C?est un peu une sorte de tonus musical !

C?est un projet innovant, le deuxième mis en place en France après Avignon.

L?objectif est bien d?ouvrir le conservatoire Georges Bizet sur l?arrondissement, c?est-à-dire de faire venir des jeunes au conservatoire, qui n?y viendraient sans doute pas, et l?engagement du Ministère et de la Ville est partagé : trois heures hebdomadaires assurées par l?Education nationale et deux heures hebdomadaires assurées par la Ville de Paris.

Je salue Colombe BROSSEL, qui est à ma droite, sur ce travail que nous menons ensemble d?arrache-pied, comme elle me le disait il y a exactement 1 seconde à l?oreille.

Le dispositif prévoit une montée en charge sur quatre années. Cette année, seules les classes de sixième en bénéficieront.

Je vous remercie.

M. Jean VUILLERMOZ, adjoint, président. - Merci.

Je mets aux voix, à main levée, le projet de délibération DAC 591.

Qui est pour ?

Contre ?

Abstentions ?

Le projet de délibération est adopté. (2011, DAC 591).