Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Septembre 2000
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
> Type de document (Débat / Délibération)  

56 - 2000, DLH 182 - Réalisation par la S.A.G.I. d'un programme de construction de 61 logements de type "PLUS" dont 2 ateliers-logements (lot G5/G6) et de 29 logements P.L.I. (lot E3) dans la Z.A.C. "Porte d'Asnières" (17e). - Participation de la Ville de Paris au financement de l'opération et octroi de sa garantie pour le service des intérêts et l'amortissement des emprunts à contracter par la S.A.G.I.2000, DLH 234 - Octroi de la garantie de la Ville de Paris pour le service des intérêts et l'amortissement de 2 emprunts à contracter par l'O.P.A.C. de Paris en vue du financement d'un programme de construction de 99 logements locatifs à usage social et 99 places de stationnement situé dans la Z.A.C. "Porte d'Asnières" (lots G1, G2 et G3) (17e). - Participation financière de la Ville de Paris.2000, DLH 235 - Octroi de la garantie de la Ville de Paris pour le service des intérêts et l'amortissement de 2 emprunts à contracter par l'O.P.A.C. de Paris en vue du financement d'un programme de construction comprenant 38 logements locatifs à usage social et 50 places de stationnement situé dans la Z.A.C. "Porte d'Asnières" (lot B4) (17e). - Participation financière de la Ville de Paris.2000, DLH 236 - Octroi de la garantie de la Ville de Paris pour le service des intérêts et l'amortissement de 2 emprunts à contracter par l'O.P.A.C. de Paris en vue du financement d'un programme de construction de 33 logements locatifs intermédiaires et 46 places de stationnement situé dans la Z.A.C. "Porte d'Asnières" (lot B2) (17e). - Participation financière de la Ville de Paris.2000, DLH 246 - Octroi de la garantie de la Ville de Paris pour le service des intérêts et l'amortissement de 2 emprunts à contracter par l'O.P.A.C. de Paris en vue du financement d'un programme de construction comprenant 32 logements locatifs à usage social dont 2 logements-ateliers et 32 places de stationnement situé dans la Z.A.C. "Porte d'Asnières" (lot B1) (17e). - Participation financière de la Ville de Paris

Débat/ Conseil municipal/ Septembre 2000


M. Jean-François LEGARET, adjoint, président. - Nous passons aux projets de délibération DLH 182, 234, 235, 236 et 246 relatifs au programme de construction de la Z.A.C. de la Porte d'Asnières.
Mme SCHNEITER est inscrite sur le projet de délibération DLH 182. Intervient-elle sur l'ensemble de ces délibérations ?
Non, je vous donne donc la parole sur le projet de délibération DLH 182.
M. LAFAY interviendra sur toute cette série de délibérations et M. BULTÉ répondra aux deux orateurs.
Mme Laure SCHNEITER. - Monsieur le Maire, je voulais quand même dire que, de temps en temps, Mme MACÉ de LÉPINAY a des réactions me faisant penser au virus de la grippe, parce que cela revient de façon cyclique ! Je ne sais pas si les piaillements, pardonnez-moi, Madame, mais ce sont des piaillements que vous poussez quand M. BLET parle, sont agréables à entendre pour vos collègues !
Le programme de la Z.A.C. "Porte d'Asnières" suit son cours.
On construit en hauteur et l'on densifie le long d'axes particulièrement bruyants.
Madame MACÉ de LÉPINAY, si vous voulez aussi piailler quand je parle, c'est votre droit !
Le programme de logements continue, il n'est toujours pas équilibré par rapport aux espaces libres.
Je ne peux me réjouir que d'une chose : c'est du voeu du Conseil du 17e arrondissement d'aménager dans ce programme 10 logements pour personnes handicapées, encore qu'il y aurait beaucoup à dire sur la façon dont ces logements sont adaptés aux handicapés. Avec 1,8 mètre carré d'espace vert par habitant dans le 17e, et en comptant évidemment le parc Monceau situé dans le 8e arrondissement, pour atteindre ce chiffre brillant, ce ne sont pas les 6.400 mètres carrés de jardins prévus dans la Z.A.C. qui changeront grand chose au manque de verdure de cet arrondissement. Ce n'est pas, non plus, le nombre des parkings prévus dans les immeubles, et donc des voitures supplémentaires qui rouleront bientôt, que vous améliorerez les problèmes des embouteillages quotidiens qui existent dans ce quartier. Avec ce surcroît de population, que prévoyez-vous comme équipements sportifs, alors que les habitants vous en réclament déjà dans ce quartier ?
Dans le 17e arrondissement, il y a un gymnase pour environ 18.000 habitants, un tennis pour 32.000 habitants, une piscine pour 40.000 habitants.
Cette Z.A.C. avec des constructions aérés, plus d'espaces verts, et des équipements sportifs aurait pu devenir une chance pour le 17e.
Le programme actuel ne fait qu'aggraver les problèmes existants ; je voterai contre ce projet.
M. Jean-François LEGARET, adjoint, président. - Je donne la parole à M. LAFAY.
M. Philippe LAFAY. - Monsieur le Maire, mes chers collègues, mon intervention sera commune aux cinq projets de délibération concernant le programme de construction de la Z.A.C. de la Porte d'Asnières et je regrette qu'aucun des deux députés de l'arrondissement ainsi que le Maire du 17e arrondissement ne soient présents à cette occasion.
La Z.A.C. de la porte d'Asnières, dénommée maintenant les Hauts de Malesherbes, présente la particularité de se concentrer sur un site qui, aujourd'hui, paraît abandonné de l'histoire de Paris.
Comme vous le savez, on y retrouve les vestiges du mur d'enceinte des anciennes fortifications de Thiers, qui seront mis en valeur dans le projet et constitueront l'un des éléments marquants du jardin.
Quant aux magasins de décors et ateliers des costumes de l'Opéra comique, construits par Louis Bernier à la fin du XIXe siècle seul en demeure un bâtiment. Il a été transformé et sera conservé en salle de répétitions et studio d'enregistrement pour l'Opéra.
C'est dans ce site que ce vaste programme de 300 nouveaux logements, auxquels s'ajoutent de nouveaux commerces et de nouveaux espaces verts, redonnera vie à cette partie de l'arrondissement délimitée par le boulevard Berthier, le collège Boris-Vian, l'avenue de la Porte d'Asnières à l'Ouest, le boulevard du Fort-de-Vaux au Nord et, en limite, les voies allant à la gare Saint-Lazare, à l'Est.
Ce projet demanda du temps car il fut initié sous la précédente mandature de Jacques CHIRAC, le protocole conclu entre l'Etat et la Ville remontant à 1994, il fallut mobiliser les emprises appartenant à l'Etat, la S.N.C.F. ou la R.A.T.P.
Aujourd'hui, nous pouvons remercier notre Maire de Paris, Jean TIBÉRI, de permettre de voir le jour au plus important des projets d'aménagement du 17e arrondissement.
Un nouveau quartier de logements neufs, de différentes catégories (sociaux locatifs et en accession, mais aussi logements privés) va être créé autour d'un jardin public de 6.000 mètres carrés - et pour moi, Madame, c'est une surface importante - ainsi que des équipements publics de proximité.
Le parti d'aménagement a été conçu selon l'idée de "l'îlot ouvert" par un architecte de renom, Christian de PORTZAMPARC :
- un hôtel et des locaux d'activités borderont le périphérique et isoleront du bruit les habitations ;
- le jardin est au centre et, tout autour, deux rangées d'immeubles d'une trentaine de logements, dont chacun sera posé en quinconce pour que la plupart des appartements aient une vue sur le jardin.
Les futurs bâtiments offriront un paysage d'une grande diversité architecturale (seize architectes différents ont été désignés à ce jour), tout en formant un ensemble cohérent grâce à la mission de coordination architecturale confiée à Christian de PORTZAMPARC (créateur, je vous le rappelle, de la Cité de la Musique).
Le jardin public mettra en valeur une partie des anciennes fortifications de Thiers, témoins de l'histoire de ce quartier.
Les premiers habitants devraient emménager à partir de 2001, début 2002.
Je voterai, bien sûr, ces projets de délibération et vous remercie, mes chers collègues, de l'encourager.
M. Jean-François LEGARET, adjoint, président. - Je remercie M. LAFAY.
Je donne la parole à M. BULTÉ pour répondre aux intervenants et pour nous donner sa position sur l'amendement n° 21, qui concerne la délibération DLH 234.
Monsieur BULTÉ, vous avez la parole.
M. Michel BULTÉ, adjoint, au nom de la 6e Commission. - Merci, Monsieur LEGARET.
Pour répondre notamment aux deux inscrits sur ce projet de délibération, je rappelle, et mon collègue LAFAY vient de le faire d'une manière très complète, que le programme de la Z.A.C. de la porte d'Asnières est l'exemple même, si je puis dire, d'un nouvel urbanisme à visage humain puisqu'il associe les logements P.L.U.S. c'est-à-dire les logements H.L.M., P.L.I., de l'accession sociale à la propriété mais également des équipements publics et des activités privées.
L'ensemble de ce chantier est d'ailleurs en cours de démarrage.
Je rappellerai à Mme SCHNEITER, qui a évoqué les problèmes d'équipements sportifs, que nous avons prévu, en complément sur cette opération, un gymnase en plus de l'extension du collège, une crèche et également une école.
En ce qui concerne l'amendement, je rappelle que le Conseil du 17e arrondissement a souhaité que, concernant le lot B 2 qui prévoit 99 logements P.L.U.S., 10 soient réservés au profit des personnes handicapées.
Monsieur le Maire, je donne donc un avis favorable sur l'amendement qui a été présenté par la mairie et les élus du 17e arrondissement et je souhaite, bien entendu, qu'on puisse voter favorablement non seulement ce projet mais l'amendement.
M. Jean-François LEGARET, adjoint, président. - Merci, Monsieur BULTÉ.
Je vais d'abord mettre aux voix le projet d'amendement que vous avez déposé. Je rappelle qu'il s'agit de l'amendement n° 21 du fascicule qui vous a été distribué. Il prévoit comme vous venez de le rappeler que 10 de ces logements seront destinés à l'accueil de personnes handicapées.
Avis favorable de M. BULTÉ.
Je mets aux voix, à main levée, ce projet d'amendement concernant le projet de délibération DLH 234.
Qui est pour ?
Contre ?
Abstentions ?
La projet d'amendement est adopté.
Je mets aux voix, à main levée, le projet de délibération DLH 234 ainsi amendé.
Qui est pour ?
Contre ?
Abstentions ?
Le projet de délibération amendé est adopté. (2000, DLH 234).
Je mets aux voix, à main levée, le projet de délibération DLH 182.
Qui est pour ?
Contre ?
Abstentions ?
Le projet de délibération est adopté. (2000, DLH 182).
Je mets aux voix, à main levée, le projet de délibération DLH 235.
Qui est pour ?
Contre ?
Abstentions ?
Le projet de délibération est adopté. (2000, DLH 235).
Je mets aux voix, à main levée, le projet de délibération DLH 236.
Qui est pour ?
Contre ?
Abstentions ?
Le projet de délibération est adopté. (2000, DLH 236).
Je mets aux voix, à main levée, le projet de délibération DLH 246.
Qui est pour ?
Contre ?
Abstentions ?
Le projet de délibération est adopté. (2000, DLH 246).