Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Juin 2011
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Général
> Type de document (Débat / Délibération)  

17 - 2011, Vœu déposé par le groupe U.M.P.P.A. relatif au soutien du Département de Paris aux collèges les plus fragilisés.

Débat/ Conseil général/ Juin 2011

17 - 2011, V?u déposé par le groupe U.M.P.P.A. relatif au soutien du Département de Paris aux collèges les plus fragilisés.

 

M. Christian SAUTTER, président. - Nous passons maintenant à l?examen de la proposition de v?u référencée n° 3 G dans le fascicule, déposée par le groupe U.M.P.P.A., relative au soutien du Département de Paris aux collèges les plus fragilisés.

La parole est à M. Jean-Baptiste MENGUY qui le présente en une minute.

M. Jean-Baptiste MENGUY. - Monsieur le Président, merci.

Ce v?u est le relais d?un débat que nous avons eu il y a quelques semaines sur le projet de subvention pour les collèges les plus défavorisés à Paris. Nous avons fait un certain nombre de remarques alors et la délibération prévoyait une clause de revoyure - je crois que le terme est important - au mois de juin.

Nous avons donc échangé sur la question avec Mme BROSSEL en 7e Commission parce que nous croyons important que les projets qui seraient soutenus par le Département soient des projets constructifs et bien choisis.

Donc, mon groupe souhaite avoir des détails, des explications sur la façon dont ces projets ont été présentés, ont été éligibles et ont été retenus.

J?attends les éléments de Mme BROSSEL, suite à notre échange, et croyez que nous sommes particulièrement vigilants sur cette question.

Je vous remercie.

M. Christian SAUTTER, président. - Merci, Monsieur MENGUY, vous avez respecté votre temps de parole.

M. Alain DESTREM. - Il a été exemplaire !

M. Christian SAUTTER, président. - Oui, Monsieur DESTREM, restons calme !

Mme BROSSEL va répondre à cette opposition joyeuse !

Mme Colombe BROSSEL. - Si c?est ce qu?ils disent, Monsieur MENGUY, c?est forcément vrai !

La délibération qui reprendra l?ensemble des projets qui seront financés par le Département de Paris dans le cadre du million aux collèges les plus fragilisés sera proposée à notre Assemblée au mois de juillet pour que les projets puissent être financés dès le mois de septembre et que les collèges n?aient pas à attendre avant de pouvoir engager les projets.

Ils seront sélectionnés sur la base de la liste des critères qui avaient été énoncés dans la délibération initiale, qui sont donc des critères scolaires et sociaux :

- le taux de redoublants à l?entrée en sixième ;

- le nombre de boursiers ;

- les collèges en catégorie 5 plus les Z.E.P., les R.A.R., les R.R.S. et autres appellations poétique de l?Education nationale ;

- plus le nombre de dérogations sortantes accordées.

C?est donc au croisement de ces critères que nous avons pu déterminer les 55 collèges aujourd?hui éligibles.

Les collèges ont donc remonté leurs propositions.

Je souhaitais, si vous en étiez d?accord, vous faire deux propositions? En fait, il n?y en a qu?une qui s?adresse à vous : la proposition est que nous ayons un débat en 7e Commission sur cette délibération et qu?on puisse vous faire une présentation un peu exhaustive.

Sachez, pour votre information, que j?ai d?ores et déjà sollicité les directeurs de cabinet des maires où les collèges seront localisés, pour qu?ils puissent éventuellement inscrire à l?ordre du jour de leur Conseil d?arrondissement, au titre d?une communication, la délibération, une fois qu?elle sera introduite. Cela me paraît être important qu?il puisse y avoir un débat dans les Conseils d?arrondissement sur ce sujet-là.

Donc, rendez-vous dans les Conseils d?arrondissement et en 7e Commission. Et si vous en étiez d?accord, je vous proposerais volontiers de retirer ce v?u et que nous ayons un débat approfondi au moment de nos prochaines échéances.

M. Christian SAUTTER, président. - Voilà, Monsieur MENGUY. Ce sont des informations précises et c?est si gentiment demandé. Retirez-vous votre v?u ?

M. Jean-Baptiste MENGUY. - J?hésite ! Non, je plaisante. On va le retirer, parce que nous prenons acte de ce que Mme BROSSEL nous a dit.

Et nous espérons que le débat en 7e Commission, comme les remarques qui auront été effectuées dans le cadre des Conseils d?arrondissement - et j?insiste vraiment là-dessus pourront être prises en compte dans le débat en 7e Commission et au prochain Conseil, parce que je ne voudrais pas que les avis différents qui pourraient remonter ne soient pas écoutés.

Parce que je pense que si les projets sont certainement très intéressants et très bons, les remarques qui pourront être faites dessus le seront tout autant. Et donc, je vous sais gré de ces moments de discussion.

Et donc, en conséquence, je retire mon v?u.

M. Christian SAUTTER, président. - Merci, Monsieur MENGUY.

Donc, le v?u est retiré et nous arrivons presque au terme de nos travaux en formation de Conseil général.