Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Septembre 2000
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
> Type de document (Débat / Délibération)  

158 - QOC 2000-494 Question de M. Jean-Pierre REVEAU, élu du Front national, à M. le Préfet de police à propos de l'insécurité nocturne dans le quartier "Château-Rouge" (18e)

Débat/ Conseil municipal/ Septembre 2000


Libellé de la question :
"M. Jean-Pierre REVEAU demande à M. le Préfet de police de lui indiquer les mesures qu'il compte prendre pour rétablir le calme et l'ordre public la nuit dans le quartier "Château-Rouge" (18e)."
Réponse (M. LE PRÉFET DE POLICE) :
"La physionomie du quartier Château-Rouge s'est modifiée de manière très sensible, ces dernières années. Ce secteur du 18e arrondissement constitue, aujourd'hui, le centre névralgique du commerce exotique dans la Capitale, attirant une population très importante de Parisiens mais aussi d'habitants de la Région parisienne.
Cette situation et les diverses nuisances qui en résultent pour les riverains ont été, dès leur apparition, prises en compte par les services de la Préfecture de police.
Un dispositif particulièrement adapté a ainsi, progressivement, été mis en place.
Je souhaiterais en souligner les lignes principales.
Un important travail d'îlotage est assuré par les 118 fonctionnaires que compte la Brigade des îlotiers de l'arrondissement, appuyés par les effectifs de 2 groupes de soutien à l'îlotage, créés à la fin de l'année dernière.
La création de points de visibilité, de rencontre et de dissuasion permet une présence quotidienne d'îlotiers à des heures régulières sur un emplacement donné, assurant ainsi une présence dissuasive à l'encontre des délinquants potentiels.
Le groupe de surveillance de voie publique est plus spécialement chargé des contrôles ciblés sur les axes sensibles.
Les Brigades anti-criminalité (B.A.C.) du commissariat du 18e arrondissement ont été renforcées et une section de la B.A.C. de nuit, composée d'une quinzaine de fonctionnaires assure, de surcroît, une présence policière nocturne.
Le secteur Château-Rouge bénéficie, en outre, de 2 types de forces de renfort.
Des fonctionnaires de la Direction de l'Ordre public et de la Circulation sont mis à la disposition de la Direction de la Police urbaine de proximité de 11 heures à 13 heures et de 17 heures à 21 heures, créneaux horaires correspondant aux rassemblements importants sur le site.
Des effectifs issus de Compagnies républicaines de sécurité interviennent en complément des effectifs locaux sur la tranche horaire 13 heures - 1 heure.
Des opérations conjointes sont également menées par des effectifs de la Police urbaine de proximité et des Renseignements généraux visant à l'interpellation de personnes en infraction à la législation sur les étrangers. Depuis le début de l'année, 23 opérations de ce type ont été menées dans le quartier Château-Rouge, donnant lieu au contrôle de 1.828 personnes, dont 199 ont été interpellées.
A ceci s'ajoutent des opérations inter-services, dont la coordination est confiée à la Direction de la Police urbaine de proximité de la Préfecture de police depuis l'automne 1999, qui visent essentiellement les établissements de restauration et les commerces d'alimentation. Outre la Direction de la Police urbaine de proximité, participent en effet à ces opérations, plusieurs directions de la Préfecture de police et d'autres services de l'Etat notamment les services fiscaux, la Direction départementale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des fraudes, la Direction du Travail, de l'Emploi et de la Formation professionnelle, l'URSSAF et la Direction régionale des Douanes.
Depuis le début de l'année, 7 opérations inter-services ont été conduites. Près de 500 personnes et plus d'une cinquantaine de commerces ont été contrôlés entraînant la fermeture administrative de 6 commerces de bouche au titre de l'hygiène et 73 individus ont été interpellés.
A ce bilan, il convient de rajouter la fermeture administrative de 16 débits de boissons et établissements assimilés pour des motifs de troubles à l'ordre public ou d'ouverture illicite de débits de boissons.
Je puis vous assurer de la détermination et de l'engagement total des services de police pour poursuivre les multiples actions engagées dans le quartier Château-Rouge."