Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Decembre 2004
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

Vœu déposé par Mme Nicole BORVO, MM. Jean VUILLERMOZ, Jacques DAGUENET et les membres du groupe communiste relatif à l’Imprimerie nationale.

Débat/ Conseil municipal/ Décembre 2004


M. Christian SAUTTER, adjoint, président. - Nous arrivons au dernier v?u relatif à l?Imprimerie nationale, qui est présenté, je crois, encore par M. DAGUENET.

Monsieur DAGUENET, nous vous écoutons.

M. Jacques DAGUENET. - Nous avons la préoccupation de l?emploi.

C?est un v?u concernant l?Imprimerie nationale, dont je rappelle qu?elle est à 100 % propriété de l?Etat, qui est victime depuis des années d?un projet de délocalisation. Des menaces pèsent aussi sur les ateliers de composition, d?impression d?art, d?entreprise et du patrimoine. Les personnels de l?Imprimerie sont mobilisés pour la préservation du site et son ouverture vers l?extérieur, en y intégrant ce qui pourrait être le ?conservatoire vivant de l?imprimerie?.

S?il est évident que l?Etat est le principal responsable de ce dossier, la Capitale, comme d?ailleurs la Région, ne peuvent se désintéresser de l?Imprimerie nationale qui accomplit toujours des missions pour l?instant de service public.

C?est pourquoi nous proposons que le Conseil de Paris émette le v?u que le Maire confirme son engagement en faveur de la sauvegarde des ateliers de l?Imprimerie nationale et contribue à faire tout ce qui est en son pouvoir pour rendre possible une concertation à ce sujet, qui aurait pour objectif de définir les modalités de leur maintien.

Je rappelle aussi que, pour notre part, nous sommes favorables à ce que ces terrains publics restent dans le domaine public.

Merci.

M. Christian SAUTTER, adjoint, président. - Oui, Monsieur DAGUENET. Vous attirez à nouveau l?attention sur ce dossier douloureux de l?Imprimerie nationale, l?avenir de ses salariés et aussi l?avenir de l?Atelier du Livre, activité qui a été fondée en 1538 et qui fait partie du patrimoine de notre pays.

Je veux dire, au nom d?Anne HIDALGO et de moi-même, que nous sommes tout à fait prêts à accéder à votre v?u, c?està-dire à chercher, en liaison avec la Région Ile-de-France, par une concertation une solution à ce problème très douloureux.

Avis favorable.

Monsieur GOUJON, une explication de vote ?

(Mouvements divers dans l?hémicycle).

Mais si, M. GOUJON a tout à fait le droit. Il veut avoir le dernier mot, il a le droit.

Monsieur GOUJON ?

M. Philippe GOUJON. - Les communistes veulent évidemment encore une fois bâillonner l?opposition. Nous en avons l?habitude.

Je voulais simplement dire que l?Imprimerie nationale ayant son siège dans le 15e, bien sûr c?est une préoccupation que la majorité dans le 15e et d?ailleurs tous les élus du 15e ont eue pour préserver les trésors que contient cette Imprimerie nationale.

(Mouvements divers dans l?hémicycle).

Il s?agit de richesses historiques très importantes.

Le responsable de l?Imprimerie nationale est d?ailleurs venu devant le conseil de quartier pour nous dire qu?un projet, qui a été décidé d?ailleurs par le Ministre des Finances, Nicolas SARKOZY, devait voir le jour?

(Mouvements divers dans l?hémicycle).

Eh oui, puisque c?est lui qui avait l?Imprimerie nationale en tutelle. Projet qui consistait à prévoir dans les locaux de l?Hôtel des Monnaies une possibilité pour entreposer, et de façon bien sûr à les montrer au public, toutes les richesses que recèle actuellement l?Imprimerie nationale. C?est un projet qui peut sans doute se faire de façon concertée avec la Ville. C?est ce que nous souhaitons. Je crois que nous pouvons nous orienter davantage dans cette voie.

(Mouvements divers dans l?hémicycle).

 

M. Christian SAUTTER, adjoint, président. - Merci, Monsieur GOUJON. Si vous mettez tout votre poids de Sénateur pour éviter que l?Atelier du Livre aille dans les Hauts-de-Seine, ce serait une très bonne chose.

Je mets aux voix, à main levée, ce v?u assorti d?un avis favorable de l?Exécutif.

Qui est pour ?

Qui est contre ?

Qui s?abstient ?

Le v?u est adopté. (2004, V. 309).