Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Decembre 2004
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

Vœu déposé par le groupe U.M.P. relatif à la chute de la consommation d’eau potable à Paris.

Débat/ Conseil municipal/ Décembre 2004


 

Mme Anne HIDALGO, première adjointe, présidente. - A présent, nous passons à l?examen du v?u référencé n° 12 dans le fascicule déposé par le groupe U.M.P. relatif à la chute de la consommation d?eau potable à Paris.

Madame KUSTER, vous avez la parole.

Mme Brigitte KUSTER. - Celui-ci est un peu différent, il concerne cette fois la chute de la consommation d?eau potable à Paris.

Les chiffres sont tout aussi étonnants que ceux relatifs à la baisse de la consommation d?eau non potable car l?évolution des volumes d?eau potable mis en distribution à Paris est caractérisée depuis octobre 2003 par une baisse importante et incessante. Sur les dix premiers mois de l?année 2004, la consommation du réseau d?eau potable est inférieure de 8,52 % à celle de 2003, soit une différence d?environ de 17,6 millions de mètres cubes.

Considérant qu?une telle chute de la consommation d?eau ne s?est jamais produite, pour mémoire elle est passée de 300 millions de mètres³ en 1987 à moins de 230 millions en 2004 et considérant qu?aucune explication rationnelle n?est donné par les spécialistes, nous souhaitons donc au niveau du groupe

U.M.P. qu?une étude soit réalisée rapidement afin de rechercher les causes, et que les résultats en soient communiqués au Conseil dans le cadre justement du débat évoqué par Jean-Didier BERTHAULT et que vous venez d?accepter, Madame CONSTANTIN, sur le thème de l?eau.

Je vous remercie.

Mme Anne HIDALGO, première adjointe, présidente. Merci.

Madame CONSTANTIN, vous avez la parole.

Mme Myriam CONSTANTIN, adjointe. - J?avais eu l?occasion de vous dire que j?étais favorable à cette étude sur l?eau potable que j?ai d?ailleurs demandée aux services de lancer, en s?entourant de tous les partenariats nécessaires, car effectivement l?ensemble des acteurs de l?eau est concerné.

Cependant, je ne peux pas vous laisser dire qu?aucune explication rationnelle n?est disponible même si l?on doit creuser chacune des explications pour l?instant avancées. La première tient à l?augmentation du rendement, c?est-à-dire à la meilleure réparation et au meilleur soin apporté à l?entretien du réseau et comme c?était un des enjeux des négociations de 2003, avec toutes les précautions qui entourent cet enjeu-là, je ne peux que m?en féliciter et vous demander d?ailleurs de vous en réjouir.

Sur le deuxième point, la baisse des consommations des Parisiens effectivement nous devons chercher davantage et avoir une analyse ciblée par type de consommation. Il semble actuellement que cela provienne surtout des grands comptes, des gros consommateurs d?eau. Quoi qu?il en soit sur le fond encore une fois cette étude va démarrer dès le début 2005.

Mme Anne HIDALGO, première adjointe, présidente. Merci.

Je mets aux voix, à main levée, ce v?u assorti d?un avis favorable de l?Exécutif.

Qui est pour ?

Contre ?

Abstentions ?

Le v?u est adopté. (2004, V. 283).