Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Novembre 2011
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
> Type de document (Débat / Délibération)  

7 - 2011, DDEEES 128 G - Subvention (28.000 euros) avec convention à Face Paris (20e).

Débat/ Conseil général/ Novembre 2011

7 - 2011, DDEEES 128 G - Subvention (28.000 euros) avec convention à Face Paris (20e).

 

Mme Gisèle STIEVENARD, présidente. - Nous passons à l?examen du projet de délibération DDEEES 128 G relatif à l?attribution d?une subvention de 28.000 euros avec convention à Face Paris (20e).

M. Gauthier CARON-THIBAULT a la parole.

M. Gauthier CARON-THIBAULT. - Merci, Madame la Présidente.

Mes chers collègues, nous allons effectivement passer des étudiants aux seniors, puisque ce projet de délibération concerne l?insertion professionnelle des chercheurs d?emploi dits seniors, donc de plus de 45 ans.

Je crois tout d?abord qu?il faut rappeler qu?en matière de lutte contre le chômage des seniors, il faut tordre le coup à une idée reçue, c?est que moins on aurait de seniors en emploi, plus nous aurions de jeunes en poste en activité. Effectivement, les chiffres le prouvent, puisque depuis 2007 le taux de chômage des seniors a augmenté de 50 % quand parallèlement le taux de chômage des jeunes a été multiplié par trois.

Or, en période de crise économique, cette idée reçue pèse lourd aujourd?hui dans nos statistiques et nous nous devons de mettre cela à mal. Pour cela, notre collectivité doit être véritablement dynamique, afin de rapprocher les seniors justement du monde du travail.

Depuis 2010, Paris a lancé un forum consacré à l?expérience et à l?emploi des seniors, dont le prochain aura lieu le 1er décembre au ?104?, réunissant 120 recruteurs, mettant au pot commun 2.000 offres d?emploi, et le tout organisé autour de stands d?information et de conseil qui aideront justement ces chercheurs d?emploi à pouvoir retrouver le chemin du travail.

J?ai souhaité mettre un coup de projecteur sur ce modeste projet de délibération. Modeste par son coût, bien évidemment, car il montre deux choses auxquelles nous croyons tout particulièrement. Tout d?abord, le dynamisme et le volontarisme d?une collectivité locale, comme celle de Paris, pour lutter contre le chômage. Enfin, c?est la nécessité de mettre à disposition tous les moyens humains pour assurer un meilleur suivi des demandeurs d?emplois, comme le rappelle la grève actuelle de Pôle Emploi.

Par ce projet de délibération, en effet, nous allons financer l?association ?Face? qui pourra ainsi suivre 60 personnes de plus de 45 ans, sur la base du partenariat, du volontariat, dans l?approche de ce forum, sa préparation et son suivi, pour en faire véritablement une réussite individuelle.

A hauteur de 450 euros versés par personne, ces seniors bénéficieront d?un peu plus de 27 heures de parrainage dans leur recherche d?emploi, par des parrains d?associations tous issus de 27 grandes entreprises françaises. Cette expérimentation, Madame la Présidente, mes chers collègues, a déjà été tentée en 2010, sur un nombre inférieur de bénéficiaires, et a remporté un taux de réussite de plus de 60 %.

Et c?est face à cette réussite que le Département a décidé de la renouveler et de l?amplifier, car, encore une fois, c?est en ne reculant pas devant la tâche et en favorisant la dynamique locale pour rapprocher recruteurs et chercheurs d?emploi que nous aurons des résultats.

Merci.

Mme Gisèle STIEVENARD, présidente. - Merci.

Chers collègues, je sens une faiblesse d?attention. Si vous voulez bien vous ressaisir !

M. SAUTTER a la parole.

M. Christian SAUTTER, vice-président, au nom de la 2e Commission. - Madame la Présidente, je crois que M. CARONTHIBAULT a presque tout dit sur cette convention avec la fondation Face Paris, qui va donc accompagner? je ne dirais pas des seniors mais, en tout cas, des personnes de plus de 45 ans pour qu?elles soient le mieux préparées possible au forum qui se tiendra le 1er décembre au ?104?.

Quelques précisions sur ces 60 personnes :

- 10 sont des demandeurs d?emploi de longue durée et, malheureusement, parmi les plus de 50 ans, il y a de très nombreux demandeurs d?emploi de longue durée ;

- 30 sont allocataires du R.S.A. ;

- et 20 sont titulaires de contrats aidés.

Vous voyez, on cible bien les publics les plus fragiles, comme on l?expliquait il y a quelques minutes avec Mme Olga TROSTIANSKY et Mme Seybah DAGOMA à propos du Plan départemental d?insertion et d?emploi.

Les entreprises sont plus de 100 à s?être inscrites, ce qui est méritoire par les temps qui courent. Je voudrais, sans faire de publicité, en citer deux :

- Décathlon qui a décidé de se donner une image positive en jouant du recrutement des seniors ;

- et aussi Autolib?. Vous savez qu?Autolib? doit recruter, sur un délai d?un an, près de 1.000 personnes et ils sont tout fiers, à juste titre, d?avoir déjà recruté leur premier senior de plus de 60 ans.

Je crois que c?est une belle délibération, peu coûteuse (28.000 euros), que je vous invite à voter à l?unanimité.

Mme Gisèle STIEVENARD, présidente. - Merci, Monsieur SAUTTER.

Je mets aux voix, à main levée, le projet de délibération DDEEES 128 G.

Qui est pour ?

Contre ?

Abstentions ?

Le projet de délibération est adopté à l?unanimité. (2011, DDEEES 128 G).