Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Novembre 2011
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

44 - 2011, Vœu déposé par le groupe PCF/PG pour que Paris défende la laïcité.

Débat/ Conseil municipal/ Novembre 2011

44 - 2011, V?u déposé par le groupe PCF/PG pour que Paris défende la laïcité.

 

M. Jean VUILLERMOZ, adjoint, président. - Enfin, nous abordons l'examen du v?u n° 46 relatif à une campagne de promotion de la laïcité, déposé par le groupe Communiste et élus du Parti de Gauche. Il ne se rapporte à aucun projet de délibération.

La parole est à Mme Danielle SIMONNET pour une minute.

Mme Danielle SIMONNET. - Mes chers collègues, comme vous le savez, la laïcité, depuis la rentrée, a été particulièrement attaquée. J?en veux pour preuve les manifestations avec prière publique contre l'I.V.G. devant le centre I.V.G. Tenon, les manifestations et actions violentes organisées par des groupes politico-religieux de prière publique, devant le théâtre parisien, pour interdire certaines créations artistiques et évidemment l?acte criminel d?origine encore inconnue, détruisant la rédaction de l?hebdomadaire satirique "Charlie Hebdo", en réaction au choix de ce journal de faire de l'humour à propos d?une religion, tel qu?il en a l?habitude de faire depuis sa création.

Il faut rappeler qu?il n'existe pas et ne peut exister en République laïque aucune forme de délit de blasphème et que, en conséquence, il doit toujours et en toutes circonstances rester possible de critiquer librement les religions, particulièrement par la création artistique et l'humour.

A travers ce v?u, nous souhaitons que la laïcité, qui est garante de la liberté de conscience et par conséquent de la liberté de culte, puisse être mieux enseignée, puisque la laïcité cela s'apprend et cela s'enseigne.

Il est nécessaire et urgent de mettre en place une pédagogie active et vivante en direction des Parisiennes et des Parisiens sur son utilité, son sens et sa portée.

C'est pourquoi nous proposons à la fois à travers ce v?u d'affirmer notre solidarité totale avec toutes les victimes (habitants, artistes, créateurs, journalistes) des attaques répétées de ces deux derniers mois contre la liberté d'expression et de conscience et contre la laïcité. Nous demandons que s'engage une campagne municipale active et publique de promotion et de défense de la laïcité, en direction particulièrement de la jeunesse scolarisée, mais aussi de l'ensemble de la population parisienne.

Je vous remercie.

M. Jean VUILLERMOZ, adjoint, président. - Merci.

Madame TROSTIANSKY, vous avez la parole.

Mme Olga TROSTIANSKY, adjointe. - Monsieur le Maire, avec Yamina BENGUIGUI et l?ensemble de l'Exécutif parisien, je veux ici condamner avec la même fermeté que les élus du groupe Communiste et élus du Parti de Gauche ces actes de violences qui ont récemment touché la rédaction de "Charlie Hebdo".

A Paris, nous défendrons toujours ensemble la liberté de création et d'expression, qui sont les valeurs fondamentales de notre République.

La liberté d'expression est plus qu'une composante de la laïcité, elle en est l'origine. Aujourd'hui, cette liberté d'expression est menacée par certains groupes qui censurent violemment une opinion qui est différente, sous couvert d'une dignité blessée.

La Ville de Paris ne va pas cesser de réaffirmer la continuité de son engagement actif dans la défense de la laïcité, engagement qui passe par plusieurs actions. L'une d?elle, essentielle, consiste en la mise en place d'un Observatoire de la laïcité, véritable lieu d?échange et de réflexion sur les politiques municipales liées à l'application de ce principe, qui sera installé durant le premier trimestre 2012.

L'existence et les avis de cet observatoire constitueront une pièce essentielle de la défense de cette valeur fondamentale de la République.

La Ville de Paris développe par ailleurs une campagne de sensibilisation à la lutte contre les discriminations auprès des classes de troisième, par des associations spécialisées.

Cette année, l'ensemble des 110 collèges parisiens, soit environ 13.000 élèves, devrait bénéficier de cette campagne. Ces actions participent de la défense de la laïcité en ce qu'elles rappellent ce principe de l?égalité de traitement de tous les individus, quelles que soient leurs particularités, y compris religieuses, et la nécessité du vivre ensemble dans un espace public commun.

Monsieur le Maire, concernant la proposition de campagne de promotion et de défense de la laïcité en direction de la jeunesse, je donne bien sûr un avis favorable, sous réserve de n'en énoncer que le principe.

En effet, les modalités concrètes devront être définies ultérieurement, toute campagne de sensibilisation devant être menée en partenariat avec l'Inspection académique.

M. Jean VUILLERMOZ, adjoint, président. - Merci.

Madame SIMONNET, est-ce que vous acceptez la proposition qui vous est faite ?

Mme Danielle SIMONNET. - Bien évidemment.

M. Jean VUILLERMOZ, adjoint, président. - Merci.

Je mets aux voix, à main levée, le v?u ainsi amendé assorti d'un avis favorable de l'Exécutif.

Qui est pour ?

Contre ?

Abstentions ?

Le v?u amendé est adopté à l'unanimité. (2011, V. 290).

M. Jean VUILLERMOZ, adjoint, président. - Merci, on suspend la séance. Reprise demain matin à 9 heures.