Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Novembre 2011
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
> Type de document (Débat / Délibération)  

76 - 2011, Vœu déposé par le groupe U.M.P.P.A. relatif à la mise en place d'un comité de pilotage et de suivi du chantier Beaugrenelle.

Débat/ Conseil municipal/ Novembre 2011

76 - 2011, V?u déposé par le groupe U.M.P.P.A. relatif à la mise en place d'un comité de pilotage et de suivi du chantier Beaugrenelle.

 

M. Pierre SCHAPIRA, adjoint, président. - Le v?u n° 66, déposé par le groupe U.M.P.P.A., est relatif à la mise en place du comité de pilotage et de suivi du chantier Beaugrenelle.

La parole est à Mme POIRAULT-GAUVIN, pour une minute.

(Mme Lyne COHEN-SOLAL, adjointe, remplace M. Pierre SCHAPIRA au fauteuil de la présidence).

Mme Géraldine POIRAULT-GAUVIN. - Toujours sur ce dossier de Beaugrenelle, lors d'un C.I.C.A. qui s?est tenu le 9 décembre à la mairie du 15e, il a été proposé qu'un comité de pilotage réunissant tous les acteurs sur ce dossier puisse se réunir régulièrement pour accompagner le chantier qui crée de très nombreuses nuisances. Je pense qu'il est important que tous les interlocuteurs soient autour de la table pour avoir les bonnes réponses, pour que nous puissions soutenir les habitants qui, quand même, vivent des grosses difficultés avec ce chantier gigantesque.

La S.C.I. Beaugrenelle a fait part de son refus de participer à ce comité de pilotage. Nous le regrettons. Nous le regrettons d'autant plus qu'elle organise des réunions pendant les séances du conseil d'arrondissement, ce qui fait que les élus ne peuvent pas assister à ces réunions, ce qui est tout à fait dommageable.

Nous demandons donc la position de la Ville de Paris. La Mairie de Paris et la Sem PariSeine n'ont pas eu la correction de répondre au maire du 15e. Nous souhaitons donc qu'une réponse soit apportée et que tous les acteurs puissent enfin travailler dans l'intérêt général des habitants de ce quartier.

Quelle est la position de la Mairie de Paris, Madame HIDALGO, et de la Sem PariSeine par la même occasion ?

Mme Lyne COHEN-SOLAL, adjointe, présidente. - Merci, Madame.

Pour vous répondre, je donne la parole à Mme HIDALGO.

Mme Anne HIDALGO, première adjointe. - J'émets là aussi un avis défavorable. On s?est souvent affronté, même très durement, pendant des années. C'est un projet qui a été conçu dans la première mandature et qui a valu beaucoup de joutes oratoires, ici, dans ce Conseil de Paris.

Je ne vois pas comment, au bout du processus, au moment où on est en train d'aboutir à la construction d'un centre commercial avec une offre commerciale qui sera tout à fait intéressante, on va arriver à se mettre d'accord.

Par ailleurs, je voulais vous dire que ce v?u me paraît sans objet parce qu?il y a un espace d'information qui est situé à proximité du chantier, au c?ur de Beaugrenelle, qui est très fréquenté, vraiment très fréquenté par la population.

Il y a des réunions publiques mensuelles organisées, comme c'est normal, par les promoteurs du projet et la S.E.M.

Il y a des documents d'information distribués à tous les riverains, un site Internet, et des possibilités de contacts très variées : un numéro vert, une boîte mail, des réunions de conseils de quartier auxquels la S.C.I. Beaugrenelle participe, il y a eu le C.I.C.A., bref ! Des réunions publiques qui sont tenues de façon régulière, et une réponse immédiate et une information immédiate sur toutes les évolutions du chantier à tous les riverains.

Voilà, je crois qu?il est un peu tard, maintenant, pour demander un comité de pilotage puisque, comme cette opération avait été tant décriée et niée par la mairie du 15e, l'organisation s'est faite autrement et fonctionne plutôt bien avec les riverains.

J?émets donc un avis défavorable à votre v?u.

Mme Lyne COHEN-SOLAL, adjointe, présidente. - Pour une explication de vote, je donne la parole à M. MENGUY, pour l'U.M.P.P.A.

M. Jean-Baptiste MENGUY. - Merci, Madame la Maire.

Ecoutez, Madame HIDALGO, en deux v?ux successifs, vous venez de vous contredire.

D?un côté, vous dites, dans le v?u précédent, qu'il est temps de converger compte tenu de l?avancée du chantier. On vous fait une demande qui vient des habitants, que vous refusez. Et, de l'autre, dans ce v?u, vous nous expliquez toutes les réunions d?information qui se tiennent, les réunions de conseils de quartier, etc., en valorisant finalement la démocratie de proximité et donc, a priori, les demandes des habitants, alors que vous venez de refuser, dans le v?u précédent, une de leurs demandes, ce qui nous paraissait élémentaire.

Franchement, votre position contradictoire est inacceptable. Mme LEPETIT a fait pareil hier, donc il n?y a pas de problème. Vous ne pouvez pas refuser un v?u sous un prétexte et refuser l'autre v?u en prenant la position à 180 degrés, tout cela parce que cela vous arrange !

C?est vraiment encore une méthode qui n?est pas acceptable.

C'est la raison pour laquelle nous voterons ce v?u parce que, vraiment, la démocratie de proximité, ce n'est pas à la carte, quand cela vous arrange, c'est seulement quand cela arrange les habitants. Je crois que c?est bien l'essentiel de notre démarche.

Mme Lyne COHEN-SOLAL, adjointe, présidente. - Merci.

Je mets aux voix, à main levée, le v?u n° 66 déposé par l?U.M.P.P.A. avec un avis défavorable de l?Exécutif.

Qui est pour ?

Qui est contre ?

Qui s?abstient ?

Le v?u est rejeté.