Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Novembre 2011
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

110 - 2011, Vœu déposé par l'Exécutif relatif à la hausse de la T.V.A. sur le livre au 1er janvier 2012.

Débat/ Conseil municipal/ Novembre 2011

110 - 2011, V?u déposé par l'Exécutif relatif à la hausse de la T.V.A. sur le livre au 1er janvier 2012.

 

M. François DAGNAUD, adjoint, président. - Nous examinons maintenant le v?u n° 86 A (on progresse dans la nomenclature !), déposé par l'Exécutif, relatif à la hausse de la T.V.A. sur le livre au 1er janvier 2012, qui va nous être rapidement présenté par Lyne COHEN-SOLAL.

Mme Lyne COHEN-SOLAL, adjointe. - Merci, Monsieur le Maire.

Vous le savez, la Ville de Paris s'intéresse beaucoup et se préoccupe beaucoup de l'existence et de la pérennité des libraires dans la Ville de Paris.

La Ville de Paris est l'une des villes au monde où il y a le plus de librairies, 700 selon les chiffres des professionnels, dont 150 dans le quartier latin. 80 % des librairies d?Ile-de-France louent leurs locaux commerciaux et doivent faire face à des augmentations de loyer, d?où la politique mise en place par la Ville de Paris, et nous apprenons que le Gouvernement vient de décider l'augmentation de la T.V.A. de base de 5,5 à 7 %. Cette augmentation de T.V.A. s'applique donc aux livres, alors que l'instauration du prix unique du livre en 1981 avait fait en sorte que la chaîne du livre puisse survivre économiquement.

Aujourd'hui, vous le savez, tous les professionnels du livre et de l'édition sont inquiets de cette augmentation de la T.V.A. sur le livre qui vient à un moment extrêmement inquiétant pour la chaîne du livre, puisqu'il est concurrencé de manière extrêmement forte par le numérique.

Les librairies indépendants et les éditeurs sont inquiets aussi, d?ailleurs nous sommes tous avec eux et dans ce v?u le Conseil demande au Maire de Paris de se rapprocher du Ministre de la Culture afin que cette hausse de T.V.A. sur le livre soit abandonnée et que nous puissions ainsi sauvegarder ensemble la filière de l'édition et de la librairie qui a bien besoin de notre aide conjointe.

M. François DAGNAUD, adjoint, président. - Merci.

J'imagine que ce soutien aux métiers du livre fera l'unanimité.

Je mets aux voix, à main levée, ce v?u.

Qui est pour ?

Qui est contre ?

Abstentions ?

Le v?u est adopté. (2011, V. 315).