Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Novembre 2011
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
> Type de document (Débat / Délibération)  

14 - 2011, Vœu déposé par le groupe Communiste et élus du Parti de Gauche relatif à la sécurité routière dans le 20e.

Débat/ Conseil municipal/ Novembre 2011

14 - 2011, V?u déposé par le groupe Communiste et élus du Parti de Gauche relatif à la sécurité routière dans le 20e.

 

M. François DAGNAUD, adjoint, président. - Le v?u n° 14 a été déposé par nos collègues Pierre MANSAT, Danielle SIMONNET et leur groupe. Il porte sur la sécurité routière dans le 20e arrondissement.

Mme Danielle SIMONNET le présente en une minute, Mme Annick LEPETIT lui répondra.

Mme Danielle SIMONNET. - Il s?agit d?un v?u, mes chers collègues, adopté à l?unanimité du Conseil d?arrondissement.

Vous savez que le Conseil régional d?Ile-de-France va bientôt complètement redéfinir sa politique de sécurité routière via un rapport cadre qui devrait être voté début 2012 et nous demandons à travers ce v?u que la Ville de Paris intervienne auprès du Conseil régional afin que les sites des carrefours Martin-Nadaud - Gambetta - Rondeaux - Bidassoa et Gambetta - Tourelles soient intégrés au nouveau programme d'investissements régionaux qui seront définis dans le cadre de la nouvelle politique de sécurité routière, étant donné que ces carrefours sont très dangereux à traverser, qu?ils sont empruntés par de nombreux enfants qui se rendent dans leurs établissements scolaires et qu'ils ne sont pas équipés pour l'instant de signalisation tricolore.

Je vous remercie.

M. François DAGNAUD, adjoint, président. - Merci.

La parole est à Mme Annick LEPETIT.

Mme Annick LEPETIT, adjointe. - Merci, Monsieur le Maire.

Je profite de ce v?u pour donner des informations à l'ensemble du Conseil de Paris, qui concernent ces aménagements.

C'est vrai que la Région cofinance chaque année des aménagements de sécurité routière, mais ces aménagements, il faut le savoir, sont éligibles à des subventions au taux maximum de 50 % du montant hors taxes. Les aménagements de sécurité routière qui sont soumis à la subvention régionale doivent d'abord être inscrits en dépense au budget d'investissement de la Ville de Paris.

Pour l'année 2012, le projet de budget d'investissement localisé pour le 20e arrondissement ne propose pas l?inscription des travaux d?aménagement des carrefours évoqués dans ce v?u.

Néanmoins, j'entends cette proposition et nous programmons, avec bien sûr l'accord des élus du 20e arrondissement et particulièrement celui de sa maire, les crédits nécessaires à la réalisation de ces aménagements au budget 2013. C'est pourquoi je souhaiterais que ce v?u soit retiré.

Merci.

M. François DAGNAUD, adjoint, président. - Merci.

Madame Danielle SIMONNET ?

Mme Danielle SIMONNET. - Nous aurions par ailleurs préféré que cet engagement figure dans un v?u de l'Exécutif, mais nous saluons cet engagement pour 2013 et nous retirons notre v?u.

Je vous remercie.

M. François DAGNAUD, adjoint, président. - Le v?u n° 14 est donc retiré.