Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Novembre 2011
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

64 - 2011, Vœu déposé par le groupe UMPPA relatif à la piscine Molitor.

Débat/ Conseil municipal/ Novembre 2011

64 - 2011, V?u déposé par le groupe UMPPA relatif à la piscine Molitor.

 

M. Christophe GIRARD, adjoint, président. - Le dernier v?u n° 58 par le groupe U.M.P.P.A. est relatif à la piscine Molitor.

Monsieur Pierre AURIACOMBE, pour une minute ?

M. Pierre AURIACOMBE. - Je vais parler d'un serpent de mer, que l'on espère voir aboutir, la piscine Molitor, qui se trouve aujourd'hui, pour ce qui est du permis de construire, purgée de tout éventuel recours.

Nous avons vu d?ailleurs apparaître les baraquements de chantier, nous nous réjouissons : les travaux vont pouvoir commencer.

Je vais essayer de défendre le sport de proximité, ce que l?on essaie de faire à la mairie du 16e arrondissement et je voudrais que le Maire de Paris ou son représentant, M. VUILLERMOZ, nous confirme qu'un tarif attractif sera mis en place pour le public, ce qui a été demandé de longue date, et que la Ville de Paris nous rassure sur la mise à disposition de lignes d'eau au bénéfice des scolaires et des établissements et associations du 16e.

M. Christophe GIRARD, adjoint, président. - Merci beaucoup, Monsieur AURIACOMBE, pour ce temps de parole plus que respecté.

Monsieur VUILLERMOZ ?

M. Jean VUILLERMOZ, adjoint. - Je vais essayer parce que serpent de mer, raton laveur, je comprends très bien, dans cette période où les perspectives de mise en chantier de la piscine Molitor se rapprochent, que la question des tarifs revienne en débat, tant pour les Parisiens que pour les scolaires et les associatifs.

Mais ce que je vous avais dit lors du Conseil de Paris de novembre 2008 sur ces mêmes sujets reste inchangé et je ne peux que réitérer mes propos : il convient en effet de vous rappeler que, dans une procédure de B.E.A., c?est ce qui a été proposé pour la piscine Molitor, il n'appartient pas à la Mairie de Paris de décider des tarifs appliqués par le gestionnaire.

Par contre, je vous le redis, les tarifs envisagés qui vous avaient été communiqués ont été fournis par le candidat à titre purement indicatif.

Quels étaient-ils ? 4,50 euros pour une entrée adulte et 2,50 euros pour une entrée enfant, pour le bassin hiver, tarifs certes supérieurs aux tarifs municipaux, mais comparables aux tarifs pratiqués de certaines piscines proches de Paris, du côté de Neuilly-sur-Seine.

Ce niveau de tarif, tel qu?il avait été communiqué par le futur gestionnaire, ne constitue pas un obstacle pour l'accès d'un large public.

Sur les réservations de lignes d'eau, là aussi, le candidat s'est engagé à réserver aux scolaires et aux associations un certain nombre de créneaux horaires. Nous pourrons donc dans cette perspective permettre aux scolaires prioritairement de trouver dans cette piscine un lieu d'apprentissage et aussi un lieu d'entraînement pour les associations.

Sur ce dernier point, il s'agira d'examiner en temps voulu, c'est-à-dire à l?achèvement des travaux et avec le gestionnaire les modalités concrètes qui seront proposées à la Ville dans l'esprit des indications communiquées par le candidat retenu pour le B.E.A.

Vous serez bien entendu, en ce qui concerne les élus du 16e arrondissement, tenus informés de ces données mais, pour l?heure, nous avons un objectif, comme vous, un objectif commun, que les travaux de Molitor commencent.

C'est pourquoi votre v?u à mon avis est prématuré, je suggère de le retirer, car à ce stade des travaux je ne peux y donner un avis favorable.

Si vous le mainteniez, je serai appelé à voter contre.

M. Christophe GIRARD, adjoint, président. - Le Président LAMOUR avait précisé que les v?ux seraient maintenus.

Le v?u étant maintenu?

Vous le retirez ?

M. Pierre AURIACOMBE. - C'est une première réponse de M. VUILLERMOZ, je le prends pour l?instant comme cela et je retire le v?u qui n'a pas dans ce cas vocation à être mis au vote.

M. Christophe GIRARD, adjoint, président. - Très bien.

Le v?u n° 58 est donc retiré.