Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Novembre 2011
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
> Type de document (Débat / Délibération)  

42 - 2011, DPVI 221 - Subvention (7.000 euros) à l'Association Réseau d'Assistance aux Victimes d'Agressions et de Discriminations (RAVAD) au titre de la lutte contre les discriminations.

Débat/ Conseil municipal/ Novembre 2011

42 - 2011, DPVI 221 - Subvention (7.000 euros) à l'Association Réseau d'Assistance aux Victimes d'Agressions et de Discriminations (RAVAD) au titre de la lutte contre les discriminations.

 

M. Jean VUILLERMOZ, adjoint, président. - Nous passons maintenant au projet de délibération DPVI 221. Il s'agit de l'assistance aux victimes d'agression, R.A.V.A.D., et je donne la parole à M. François VAUGLIN.

Essayez de synthétiser le plus possible votre intervention.

M. François VAUGLIN. - Tout le monde connaît l'association "SOS homophobie", qui est l'Observatoire de l'homophobie en France et qui publie chaque année un rapport à la fois édifiant et instructif pour qui veut mieux connaître ce phénomène.

Le R.A.V.A.D. est peut-être un peu moins connu, mais son action est complémentaire et indispensable. Complémentaire, car ce Réseau d'Assistance aux Victimes d'Agressions et de Discrimination oriente son travail sur les victimes d'homophobie. Indispensable, car il ne se limite pas à l'observation, il agit directement auprès des victimes.

Ainsi, le R.A.V.A.D. s'attaque à l'ensemble du triste panel d'actes homophobes, de discrimination, d?injures et d?agressions physiques.

Grâce à une ligne téléphonique, toute victime peut demander de l'aide dans ses démarches. Le R.A.V.A.D. rassemble de nombreux avocats et travaille avec des réseaux médicosociaux pour offrir aux personnes qui les appellent au secours une écoute, un suivi médical, une orientation vers les services sociaux compétents et des avocats spécialisés pour donner une suite légale et ne pas laisser la chape de silence retomber sur la victime.

En complément, le R.A.V.A.D. forme des cadres associatifs, des écoutants et des accueillants. Il a mis en route une base de données sur la jurisprudence liée à l?homophobie afin de renforcer la pertinence et la réactivité des avocats qui interviennent.

Le R.A.V.A.D. s'implique aussi dans des travaux européens et dans des actions interministérielles d'aide aux victimes.

Personne ne sait vraiment aujourd'hui si l?homophobie progresse ou recule dans notre société. Ce qui est certain, c?est qu?elle est présente. Ce constat à lui seul suffit à motiver l'action publique, car l'attaque d'un de nos concitoyens pour sa différence, c'est une atteinte à la citoyenneté dans son ensemble.

Ce réseau est présidé par Jean-Bernard GEOFFROY, militant associatif et avocat reconnu pour son combat contre l?homophobie et plus généralement contre toutes formes de discrimination. Je veux ici saluer à travers lui et l?ensemble de ses bénévoles le travail hélas indispensable du R.A.V.A.D.

Voici, chers collègues, les raisons fondamentales qui nous conduisent avec mon groupe - et je l?espère de manière unanime dans notre Assemblée - à apporter notre modeste concours au R.A.V.A.D.

M. Jean VUILLERMOZ, adjoint, président. - Madame Olga TROSTIANSKY, vous intervenez à la place de Mme Yamina BENGUIGUI.

Mme Olga TROSTIANSKY, adjointe, au lieu et place de Mme Yamina BENGUIGUI, adjointe, au nom de la 6e Commission. - Je voulais remercier M. VAUGLIN de son intervention et d?avoir pris le soin effectivement d?apporter tout son soutien.

Il y avait beaucoup d'arguments en faveur de cette association Réseau d?Assistance aux Victimes d'Agression et de Discriminations. Avec Yamina BENGUIGUI, nous souhaitons effectivement un vote à l'unanimité sur ce projet de délibération.

M. Jean VUILLERMOZ, adjoint, président. - Merci.

Je mets aux voix, à main levée, le projet de délibération DPVI 221.

Qui est pour ?

Contre ?

Abstentions ?

Le projet de délibération est adopté à l'unanimité. (2011, DPVI 221).