Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Octobre 1998
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Général
> Type de document (Débat / Délibération)  

35 - QOC 98-1016 Question de M. Pierre CASTAGNOU et des membres du groupe socialiste et apparentés à M. le Président du Conseil de Paris, siégeant en formation de Conseil général, au sujet de l'association " A.D.E.L. 14 ", 38, rue Didot (14e)

Débat/ Conseil général/ Octobre 1998


M. CHÉRIOUX, président. - Nous passons à la dernière question, celle de M. Pierre CASTAGNOU et des membres du groupe socialiste et apparentés à M. le Président du Conseil de Paris, siégeant en formation de Conseil général au sujet de l'association " A.D.E.L. 14 ", 58 rue Didot dans le 14e arrondissement.
Elle est ainsi libellée :
" L'association " A.D.E.L. 14 " situé 58, rue Didot (14e) exerçait, jusqu'en juin dernier, des activités sociales importantes (soutien scolaire, cours de langues étrangères, aide à la recherche d'emploi, etc.) à destination des adolescents du quartier " Plaisance ".
Pour des raisons notamment financières, cette association a dû interrompre ses activités en juin dernier.
Depuis plusieurs années, le Département de Paris accordait une subvention substantielle à cette association. Or, pour cette année, la subvention n'a toujours pas été versée.
Aussi, M. Pierre CASTAGNOU et les membres du groupe socialiste et apparentés demandent-ils à M. le Président du Conseil de Paris, siégeant en formation de Conseil général, de leur indiquer si le Département entend procéder à l'attribution d'une subvention du même ordre cette année, subvention indispensable à la reprise d'activités d'" A.D.E.L. 14 ". "
La parole est à M. LAFAY.
M. Philippe LAFAY, vice-président. - Merci, Monsieur le Président.
L'association " A.D.E.L. " 14 sise 58 rue Didot dans le 14e arrondissement a effectivement dû interrompre ses activités pendant l'été.
Toutefois, il ne s'agit que d'une fermeture temporaire. Des travaux de réhabilitation ont d'ailleurs été réalisés dans son local.
Une demande de subvention a été récemment déposée par " A.D.E.L. 14 " dans les services, et une instruction de ce dossier est en cours actuellement.
A ce jour, cette association n'avait jamais été subventionnée par la Ville de Paris.
M. CHÉRIOUX, président. - Monsieur CASTAGNOU, vous avez la parole.
M. Pierre CASTAGNOU. - Je vous remercie pour votre réponse, Monsieur LAFAY. Je voudrais insister sur l'urgence de décider de la subvention attribuée à cette association, car on se trouve dans un quartier qui, en matière de centres sociaux, d'associations ayant une vocation sociale, est un quartier quelque peu sinistré.
La suspension des activités d'" A.D.E.L. 14 " coïncide avec la fermeture du centre social " Notre Maison ". Je pense que plusieurs mois ne sont pas nécessaires pour faire aboutir l'instruction du dossier dont vous avez dit qu'elle était en cours.
Monsieur LAFAY, je me permets de compter sur vous pour que, lors de la prochaine séance de notre Assemblée, nous ayons à nous prononcer sur un projet de délibération ayant pour objet d'attribuer une subvention à " A.D.E.L. 14 ". Merci.