Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Decembre 2011
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
> Type de document (Débat / Délibération)  

43 - 2011, DVD 207 - Communication du bilan annuel d’avancement du projet d’extension du Tramway T3 à Paris. Vœu déposé par le groupe E.E.L.V.A. relatif à l’aménagement de la contre-allée sud du cours de Vincennes.

Débat/ Conseil municipal/ Décembre 2011

43 - 2011, DVD 207 - Communication du bilan annuel d?avancement du projet d?extension du Tramway T3 à Paris. V?u déposé par le groupe E.E.L.V.A. relatif à l?aménagement de la contre-allée sud du cours de Vincennes.

 

M. Jean VUILLERMOZ, adjoint, président. - Nous examinons maintenant le projet de délibération DVD 207 concernant la communication du bilan annuel d?avancement du projet d?extension du tramway T3 à Paris, sur lequel le v?u référencé n° 52 dans le fascicule, a été déposé par le groupe E.E.L.V.A.

Je donne la parole à M. Christophe NAJDOVSKI.

M. Christophe NAJDOVSKI, adjoint. - Merci, Monsieur le Maire.

Vous le savez, notre soutien au prolongement du tramway des Maréchaux est indéfectible et nous attendons tous, Parisiens et Franciliens, la mise en service du tram prolongé l?an prochain.

A l?occasion de la présentation de la communication relative au bilan annuel d?avancement du projet d?extension du tramway T3, je souhaite évoquer les questions posées par l?aménagement de la plateforme du tramway sur le cours de Vincennes.

Nous avons déjà eu l?occasion d?en parler, puisque les deux terminus du tram viendront se positionner sur le cours au niveau du métro Porte de Vincennes, sur ce qui était auparavant un terre-plein piétonnier. Ce faisant, la place dévolue aux piétons est réduite sur les deux parties du cours de Vincennes, côté du 12e comme côté 20e.

A cela, s?ajoute la décision de réduire la largeur du trottoir sud du cours, côté 12e, qui a vu sa largeur réduite de 4,20 mètres à 2,40 mètres pour y positionner le stationnement des véhicules automobiles. Il en résulte une réduction très sensible de la place pour les piétons et la largeur du trottoir du cours de Vincennes devient insuffisante au regard nombre de piétons qui l?empruntent.

Cet aménagement va d?ailleurs à rebours de tous les aménagements réalisés sur le cours de Vincennes ces dix dernières années, où les trottoirs ont été élargis.

La conséquence de cet aménagement est une dégradation des conditions de déplacement des piétons, qui voient leur espace réduit à la portion congrue. On peut d?ailleurs constater chaque jour la présence de piétons se déplaçant sur la voie de circulation de la contre-allée sud du cours en raison de l?étroitesse du trottoir, ce qui met en danger les piétons, d?autant que certains automobilistes qui empruntent la contre-allée ne respectent pas la limitation de vitesse à 30 kilomètres/heure.

Aussi considérant qu?il existe dans le Code de la route des zones dites ?zones de rencontre?, où la circulation est apaisée avec une limitation de la vitesse des véhicules à 20 kilomètres/heure et où une priorité est donnée aux piétons, je propose que la contre-allée sud du cours de Vincennes, dans sa partie située entre l?avenue du Dr Arnold Netter et le boulevard Soult, soit aménagée en zone de rencontre, et que la Ville étudie la réalisation d?un aménagement qui permette le retour à une largeur de trottoir de 4,20 mètres sur le trottoir sud, ce qui permettra à la fois une bonne circulation des piétons et une meilleure visibilité des commerces.

Je vous remercie.

M. Jean VUILLERMOZ, adjoint, président. - Merci.

La parole est à Mme Annick LEPETIT, et il y aura ensuite une explication de vote.

Mme Annick LEPETIT, adjointe. - Merci, Monsieur le Maire.

C?est tellement une très bonne idée que c?est déjà fait? enfin c?est en cours parce que c?était prévu.

Je vais apporter un ou deux éléments d?information à Christophe NAJDOVSKI, parce que les travaux sont en cours. Toute la contre-allée est donc prévue en zone de rencontre, mais il est vrai qu?à certains tronçons, le métrage calibré n?est pas exactement le même. Pourquoi ? Simplement parce que nous créons des zones de livraisons.

Et moi, je ne souhaite pas opposer zone de livraisons et zones de rencontre, surtout quand c?est des commerces. Quand je lis le v?u que vous proposez, Christophe NAJDOVSKI, je lis bien, justement, que vous souhaitez que les commerces soient visibles, et vous avez raison.

Mais il faut aussi que les commerces soient livrés. Sinon, ils ferment !

Par conséquent, nous faisons bien une zone de rencontre, mais nous créons du stationnement de livraisons en Lincoln. Donc on prend un peu sur la surface de trottoir, mais cela restera bien évidemment une zone de rencontre.

Pour toutes ces raisons, je vous demande le retrait de votre v?u, mais sur le fond nous sommes bien d?accord pour la zone de rencontre.

M. Jean VUILLERMOZ, adjoint, président. - Une explication de vote de Mme MONTANDON.

Mme Valérie MONTANDON. - Merci, Monsieur le Maire.

En effet, les aménagements du tramway vont contribuer pleinement à la diminution de la circulation automobile dans cette zone, et au vu de la requalification des boulevards des Maréchaux et du cours de Vincennes, la place des piétons sera déjà largement revalorisée.

En effet, la création d?une zone de rencontre pourrait déjà perturber la circulation, qui va déjà être bien réduite, ainsi que les zones de livraisons pour les commerçants.

C?est pour ces raisons que nous allons voter contre, mais vraiment pour appuyer sur le fait que les aménagements doivent être prévus au niveau des livraisons pour les commerçants.

De même, je trouve dommage que vous n?ayez pas associé à cette réflexion une étude de création de parking souterrain dans cette zone. Vous savez que la mairie de Paris n?a pas, depuis 2001, créé de parking souterrain, et cela pourrait être une réflexion complémentaire.

M. Jean VUILLERMOZ, adjoint, président. - Merci.

Alors, Monsieur NAJDOVSKI, retirez-vous votre v?u ?

M. Christophe NAJDOVSKI, adjoint. - Je maintiens mon v?u. Je regrette que l?aménagement sur le cours se soit fait par une réduction de la largeur des trottoirs. On avait tout à fait la possibilité de concilier les aménagements en termes de livraisons avec de la place pour les piétons.

Le v?u est maintenu.

M. Jean VUILLERMOZ, adjoint, président. - Je mets donc aux voix, à main levée, la proposition de v?u déposée par le groupe E.E.L.V.A., assortie d?un avis défavorable de l?Exécutif.

Qui est pour ?

Contre ?

Abstentions ?

La proposition de v?u est repoussée.

Le projet de délibération DVD 207 étant une communication, il n?y a pas de mise aux voix.