Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Septembre 2005
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
> Type de document (Débat / Délibération)  

2005, DDEE 129 - Autorisation à M. le Maire de Paris de signer une convention avec l’association “à bientôt à Belleville” prévoyant l’attribution d’une subvention au titre de l’exercice 2005. - Montant : 15.000 euros.

Débat/ Conseil municipal/ Septembre 2005


 

Mme Lyne COHEN-SOLAL, adjointe, présidente. - Nous examinons le projet de délibération DDEE 129 sur lequel l?Exécutif a déposé l?amendement technique n° 46.

La parole est à M. DAGUENET pour le groupe communiste.

M. Jacques DAGUENET. - Nous ne pouvons qu?être heureux qu?une nouvelle équipe reprenne le flambeau de l?association ?Belleville insolite?. Une nouvelle association est née, créée par d?anciens salariés.

C?était notre v?u le plus cher. Acteur majeur de ce quartier politique de la ville, obtenant, en 2004, le prix des ?Etoiles de l?accueil? pour l?Ile-de-France, association reconnue pour avoir su créer un tourisme d?un type nouveau dont l?ambition était de contribuer à apporter un regard positif sur les quartiers les plus populaires de la Capitale, permettant ainsi de découvrir aussi des lieux insolites et de rencontrer des personnes qui y habitent et y travaillent, créant des emplois en direction des jeunes habitants du quartier avec pour débouché de devenir accompagnateur de quartier.

Tout cela risquait de disparaître du fait de la politique gouvernementale refusant de renouveler les emplois-jeunes et contraignant l?association à licencier sept emplois-jeunes. Cette décision a mis l?association dans le rouge, l?obligeant à déposer son bilan. Ce dépôt de bilan illustre bien ce que nous rappelons souvent, la politique du Gouvernement dans le domaine notamment de la politique de la Ville constitue, en réalité, une véritable attaque en règle du tissu associatif. On voit bien que les grands discours généreux de M. BORLOO dissimulent une absence notoire de moyens, c?est le moins que l?on puisse dire.

 

A l?inverse du Gouvernement, la Ville de Paris a apporté tout son soutien et pas seulement en parole, mais bien dans les actes depuis des années.

Et loin de se décourager, les salariés de ?Belleville insolite? ont su relever le défi et relancer une nouvelle structure. Une nouvelle association, ?A bientôt Belleville? a été créée, reprenant en partie les activités de l?association, tout en s?appuyant sur un modèle économique différent.

Par ailleurs, la Ville de Paris, comme la Région, souhaitent voir émerger des projets d?un tourisme participatif sur de nouveaux territoires, permettant ainsi d?offrir un tourisme complémentaire, s?appuyant évidemment sur des valeurs d?éducation populaire et de démocratie participative.

Le projet qui nous est présenté aujourd?hui a fait l?objet de plusieurs réunions de comités de pilotage, associant différents acteurs et partenaires, ainsi que des élus. Chacun a pu participer à l?élaboration de ce nouveau projet.

Dans cette situation, il est important que la Ville de Paris, comme elle s?y était déjà engagée, apporte tout son soutien à la nouvelle équipe et au projet.

C?est le sens du projet de délibération que vous nous présentez aujourd?hui. Evidemment, nous le voterons.

Mme Lyne COHEN-SOLAL, adjointe, présidente. - Merci.

La parole est à M. BROS.

M. Jean-Bernard BROS, adjoint, au nom de la 2e Commission. - Je me félicite qu?après la déconvenue de ?Belleville insolite?, ?A bientôt à Belleville? renaisse et reprenne ce secteur du tourisme participatif et interactif, nécessaire au développement du tourisme à Paris.

On trouve là l?accomplissement de notre volonté d?un autre tourisme et, ici, dans les 10e, 11e, 19e et 20e arrondissements, faire découvrir ces quartiers d?une autre façon est le prolongement d?une voie nécessaire. J?espère que dans les mois et années à venir, nous pourrons développer cela dans tout Paris.

Je vous remercie.

Mme Lyne COHEN-SOLAL, adjointe, présidente. - Merci.

Je mets aux voix, à main levée, l?amendement n° 46 déposé par l?Exécutif.

Qui est pour ?

Qui est contre ?

Qui s?abstient ?

L?amendement n° 46 est adopté.

Je mets à présent aux voix, à main levée, le projet de délibération DDEE 129 ainsi amendé.

Qui est pour ?

Qui est contre ?

Qui s?abstient ?

Le projet de délibération amendé est adopté. (2005, DDEE 129).