Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Mars 2012
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

109 - 2012, DU 65 - Lancement d’un appel d’offres restreint en vue de passer un marché d’études urbaines pour l’aménagement d’un secteur Paris Nord-Est élargi et adaptation du PLU (10e, 18e et 19e).

Débat/ Conseil municipal/ Mars 2012

109 - 2012, DU 65 - Lancement d?un appel d?offres restreint en vue de passer un marché d?études urbaines pour l?aménagement d?un secteur Paris Nord-Est élargi et adaptation du PLU (10e, 18e et 19e).

 

Mme Fabienne GIBOUDEAUX, adjointe, présidente. - Nous examinons le projet de délibération DU 65 qui est le lancement d?un appel d?offres restreint, en vue de passer un marché d?études urbaines pour l?aménagement d?un secteur Paris Nord-Est élargi, et l?adaptation du P.L.U. 10e, 18e et 19e arrondissements.

Je donne la parole à M. Alain LHOSTIS.

M. Alain LHOSTIS. - Merci.

Je voulais d?abord me féliciter du fait que le 10e arrondissement ait été intégré dans ce secteur Paris Nord-Est, qui devient donc un secteur Paris Nord-Est élargi, et que des études seraient menées sur ce secteur dans le 10e arrondissement pour réfléchir à ces évolutions ultérieures.

Il s?agit de quartiers du 10e extrêmement denses, qui ont des implantations hospitalières et ferroviaires considérables, qu?il est très difficile d?intégrer, même s?il y a eu des efforts ces dernières années. Evidemment, nous partageons l?intérêt qu?il y a à inclure ces quartiers dans la réflexion de Paris Nord-Est.

Toutefois, comme vous le savez, évidemment la municipalité d?arrondissement, moi-même avec les communistes du 10e, nous avons ébauché un certain nombre de réflexions qui se sont également déroulées dans les conseils de quartier.

Il y a des évolutions importantes au groupe hospitalier Lariboisière-Fernand Widal. Madame la Maire, Madame HIDALGO, vous avez été partie prenante et vous êtes partie prenante dans ces dossiers. Il y a l?avenir de la caserne désaffectée des pompiers Château-Landon qui vient, dont le principe, de restitution à la Ville, vient enfin d?être annoncé. Il y a toujours, l?idée de la couverture partielle des voies des gares du Nord et de l?Est, le balcon vert... Il y a donc beaucoup de lieux sur lesquels il y a eu des réflexions peut-être trop décousues et peut-être que des études pourraient permettre d?unifier.

Je voulais simplement ajouter une remarque, puisque nous avons voté un v?u en Conseil d?arrondissement, sur la concertation autour de ce projet, et de la concertation locale du fait que nous entrons, le 10e, seulement maintenant dans la réflexion.

D?abord, simplement peut-être que c?est une question de langage mais on dit qu?un comité de suivi est envisagé. Nous proposons qu?il soit décidé. On pense que cela serait mieux, mais peut-être qu?envisager, dans votre esprit, voulait dire : décidé.

Mais l?autre question est que la concertation avec la population du 10e arrondissement, conformément à la convention d?Aarhus - je rappelle que la France en est signataire - qui prévoit que les populations soient consultées le plus en amont possible, à un moment donné où les projets peuvent encore être réorientés.

Notre voeu proposait : Que la concertation de la population du 10e arrondissement soit organisée, c?est ce que nous avons voté, avec notamment des réunions publiques qui pourraient prendre la forme d?ateliers thématiques - cela a été fait sur d?autres questions - et d?informations, avec notamment l?association des conseils de quartier. Sans doute une présentation des objectifs au C.I.C.A. du 10e arrondissement dans un avenir proche. Et veiller à ce qu?il y ait des comptes rendus de travaux de cette instance de participation aux termes des deux années de travaux.

Voilà ce sur quoi je voulais attirer votre attention, mais évidemment nous sommes favorables à ce projet de délibération.

Mme Fabienne GIBOUDEAUX, adjointe, présidente. - Merci, Monsieur LHOSTIS.

Pour répondre à vos questions, je donne la parole à Mme HIDALGO.

Mme Anne HIDALGO, première adjointe, au nom de la 8e Commission. - Je voudrais remercier Alain LHOSTIS de mettre l?accent sur ce projet de délibération, car il est effectivement très important.

Nous arrivons, en ce qui concerne notamment le secteur Paris Nord-Est, au bout du marché qui avait été passé par appels d?offres avec François LECLERCQ, l?architecte qui a conduit la réflexion sur Paris Nord-Est. Donc, il faut relancer un marché car Paris Nord-Est est loin d?être terminé et la Ville a besoin de se faire accompagner.

Nous sommes à un moment crucial, parce que d?une part il faut réfléchir sur la question des centralités avec une échelle large, et pas uniquement en ayant le regard sur le territoire parisien. Cela tombe bien, parce que nous avons travaillé avec Plaine Commune, avec Patrick BRAOUEZEC, avec les maires notamment d?Aubervilliers et de Saint-Denis. Nous avons été accompagnés par l?A.P.U.R. dans ce travail-là sur le grand paysage qui va effectivement du secteur Paris Nord Est jusqu?aux futurs projets aussi de gare à Pleyel en Seine-Saint-Denis.

A partir de là, nous avons souhaité élargir encore ce périmètre à un autre secteur de gare, le secteur parisien des gares de l?Est et de la gare du Nord, et nous avons donc décidé d?intégrer, parce que cela nous paraît cohérent, ce secteur élargi pour travailler sur l?ensemble.

Il y aura une résonance entre ce qui se passera à Pleyel, ce qui se passera sur la future gare du RER Rosa Parks et ce qui se passera bien évidemment autour des gares du Nord et de l?Est.

C?est l?objet du lancement de cet appel d?offres sur lequel nous aurons à revenir pour être accompagnés dans ce travail.

En ce qui concerne le comité de suivi et la consultation avec la population, je vous suis, bien sûr, complètement. Il faut bien sûr mettre en place, envisager, cela va être mis en place, et une consultation avec la population du 10e, qui peut effectivement démarrer avec les outils traditionnels que sont le C.I.C.A., les conseils de quartier, les débats qui peuvent avoir lieu en mairie d?arrondissement.

Et puis, il faudra qu?on aille plus loin, comme on l?a fait par exemple sur un autre projet, sur lequel nous innovons en matière de concertation : je pense à Bercy-Charenton, où nous conduisons la concertation sur le diagnostic territorial, et pas uniquement sur les propositions et l?aménagement.

Même si des choses sont déjà actées et lancées sur le projet Paris Nord-Est, la Z.A.C. ?Claude Bernard? est en voie d?achèvement, tout le secteur MacDonald également, et puis Chapelle-International est lancé. Il reste, pour la partie parisienne, Gare des Mines et Chapelle-Charbon, plus toute la partie de la Seine-Saint-Denis et enfin, la partie en redescendant vers les gares du Nord et de l?Est, sur lesquelles il y a encore énormément de travail à faire. Néanmoins, je pense que l?on peut vraiment associer, en tous les cas, je le dis ici et c?est un engagement, la population, y compris au diagnostic urbain qui va être posé.

Je vous remercie d?avoir mis en lumière ce projet de délibération qui est très important et qui va nous conduire à débattre ici et ailleurs, avec les Parisiens et les habitants de la métropole, de ce grand projet qui concerne un territoire intercommunal très large, puisqu?il englobe une grande partie de Paris et une grande partie de la Seine-Saint-Denis.

Je vous remercie.

Mme Fabienne GIBOUDEAUX, adjointe, présidente. - Merci.

Je mets aux voix, à main levée, le projet de délibération DU 65.

Qui est pour ?

Contre ?

Abstentions ?

Le projet de délibération est adopté à l?unanimité. (2012, DU 65).