Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Mars 2012
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Général
> Type de document (Débat / Délibération)  

16 - 2012, Vœu déposé par le groupe EELVA relatif aux dangers de l'usage du perchloroéthylène dans les pressings pour les travailleurs et les riverains.

Débat/ Conseil général/ Mars 2012

16 - 2012, V?u déposé par le groupe EELVA relatif aux dangers de l'usage du perchloroéthylène dans les pressings pour les travailleurs et les riverains.

 

M. Christian SAUTTER, président. - Nous passons au v?u n° 6 G déposé par le groupe "Europe Ecologie - Les Verts" relatif aux dangers de l'usage du perchloroéthylène dans les pressings pour les travailleurs et les riverains. C'est M. BAUPIN qui interroge M. LE GUEN.

M. Denis BAUPIN. - Merci, Monsieur le Président.

En effet, le problème du perchloroéthylène dans les pressings est un problème sanitaire qui ne cesse de monter en puissance. On connaissait déjà la toxicité de ce produit pour les reins et pour le système nerveux, on a maintenant la première victime reconnue, qui est Mme BERNARD, qui vivait à Nice et qui habitait juste au-dessus d'un pressing.

Nous avons donc aujourd?hui un problème sanitaire qui touche les salariés de ces pressings et qui touchent les riverains, et ils sont nombreux puisque nous avons à Paris 500 pressings et que 90 % d'entre eux travaillent avec du perchloroéthylène.

L'objet de ce v?u est évidemment de faire connaître ce problème plus largement, de prendre en compte le fait qu'un certain nombre de pays ont commencé à interdire ce produit, notamment les Etats-Unis et le Danemark. Ils le font d'autant plus qu'il existe des alternatives que nous décrivons dans ce v?u.

Donc l'objectif que nous avons en déposant ce v?u est que la Ville de Paris s'engage dans le sens de la réduction de l'utilisation de ce produit pour aller vers son élimination. Nous travaillerons avec les professionnels, la Préfecture de police, la Région Ile-de-France pour aider la transition.

L'objectif est également que toute l'information disponible soit communiquée aux riverains, afin de leur faire savoir dans quelle situation ils se trouvent et les rassurer par rapport à ces problèmes de pollution.

M. Christian SAUTTER, président. - Merci, Monsieur BAUPIN.

Monsieur LE GUEN, quel est l'avis de l'Exécutif sur ce v?u n° 6 G ?

M. Jean-Marie LE GUEN. - Avis tout à fait favorable. Je pense qu'avec le perchloroéthylène, comme un certain nombre de produits industriels, on commence à voir l'émergence des problèmes qu'ils peuvent poser. Je pense que quand il existe, comme c'est le cas en l'occurrence, des produits et des méthodes de substitution, il faut hâter cela.

Ce qui m'amène d?ailleurs à penser que, devant la faiblesse de la politique de l'Etat en matière de santé environnementale, je trouve très utile que la Ville soit amenée à réfléchir au renforcement des moyens qu'elle se donne pour assurer la vigilance en matière de santé environnementale : c'est un sujet qui est toujours devant nous.

M. Christian SAUTTER, président. - Merci, Monsieur LE GUEN.

Je mets aux voix, à main levée, le v?u avec un avis favorable de l'Exécutif.

Qui est pour ?

Qui est contre ?

Abstentions ?

Le voeu est adopté à l'unanimité. (2012, V. 14 G).