Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Mai 2006
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

2006, DVD 127 - Approbation du principe et des modalités d’aménagement de la rue Raymond-Losserand, entre la rue d’Alésia et le square Renoir (14e).

Débat/ Conseil municipal/ Mai 2006


 

M. Alain LHOSTIS, adjoint, président. - Nous examinons maintenant le projet de délibération DVD 127 relatif à l?approbation du principe et des modalités d?aménagement de la rue Raymond-Losserand, entre la rue d?Alésia et le square Renoir dans le 14e.

Je donne la parole à Mme Geneviève BELLENGER, pour le groupe socialiste.

Mme Geneviève BELLENGER. - Chers collègues, en conclusion du débat organisé par le Pavillon de l?Arsenal en janvier dernier dans le cadre de l?exposition sur les projets d?aménagement urbain à Paris, le Maire de Paris nous invitait à donner le plus beau pour les territoires ?politique de la ville?.

C?est exactement l?objectif que nous avons tenté de nous donner avec les riverains pour l?aménagement de la rue Raymond-Losserand, au sud d?Alésia.

Embellir, reconquérir une rue aujourd?hui peu attrayante avec une chaussée surdimensionnée, des ambiances urbaines hétérogènes, sans plantations, lugubres la nuit tombée, des cheminements piétons parfois difficiles à l?approche de certains commerces et un carrefour routier peu sécurisé au square Auguste-Renoir, alors qu?il constitue une liaison piétonne incontournable vers de nombreux équipements publics et la promenade Auguste-Renoir, demain le futur site Broussais reconquis.

Dans une perspective plus générale, l?objectif de cet aménagement est de réparer la rupture de qualité urbaine observée lors de la marche exploratoire réalisée en juin 2002 dans le cadre du P.L.U. volet déplacements, en présence de plusieurs habitants du quartier, rupture de qualité entre un tissu de faubourgs denses et vivants au Nord d?Alésia sur la rue Raymond-Losserand, et un tissu lâche, dissolu au Sud de la rue d?Alésia.

Cet objectif de valorisation de l?espace public, comme de l?atmosphère générale du sud de la rue Raymond-Losserand, fut partagé dès la réunion de présentation du diagnostic en séance plénière du conseil de quartier Didot - Porte de Vanves en décembre 2005, confirmé lors de la marche exploratoire une semaine plus tard et lors des deux réunions successives qui ont validé le projet.

Un projet riche de l?apport de l?expert usager qui reconnaît et prend en compte sa compétence d?usage, pour l?embellissement et l?aménagement de sa rue. Modernisation de l?éclairage, accompagné de lampadaires piétonniers, plantation de 18 arbres, compte tenu des contraintes de réseau, mise en place de stationnements rotatifs pour répondre au besoin des commerçants, le stationnement résidentiel étant largement satisfait dans le cadre de l?habitat, création de plusieurs zones deux-roues, compte tenu de la demande, et de zones de livraison vues avec les commerçants.

Aux carrefours routiers, les arrondis de trottoirs permettront d?améliorer sensiblement les traversées piétonnes, transformant le carrefour Auguste-Renoir en place embellie de dalles de granit, et la chaussée, ramenée à 4 mètres de largeur, deviendra un élément efficace de réduction de la vitesse et, en conséquence, du bruit.

Ainsi, avec le réaménagement de cette troisième phase du Sud de la rue Raymond-Losserand, c?est l?ensemble de l?artère centrale qui traverse du Nord au Sud le territoire ?politique de la ville? dans le 14e qui sera réhabilitée, assurant ainsi une amélioration sensible du cadre de vie pour ceux qui y vivent et qui y travaillent.

Je vous en remercie.

M. Alain LHOSTIS, adjoint, président. - Merci.

La parole est à Denis BAUPIN.

M. Denis BAUPIN, adjoint, au nom de la 3e Commission. Je n?ai rien à ajouter à cette déclaration excellente de Mme BELLENGER qui ne peut que nous inviter à voter ce projet de délibération.

M. Alain LHOSTIS, adjoint, président. - Je vous invite donc à suivre Geneviève BELLENGER et Denis BAUPIN en votant dans l?enthousiasme ce projet de délibération.

Je mets donc aux voix, à main levée, le projet de délibération DVD 127.

Qui est pour ?

Contre ?

Abstentions ?

Le projet de délibération est adopté. (2006, DVD 127).