Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Mai 2012
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

59 - 2012, DPP 3 - DVD 98 - Subvention (300.000 euros) à l'Association des promoteurs et exploitants de parkings (APEP).

Débat/ Conseil municipal/ Mai 2012

59 - 2012, DPP 3 - DVD 98 - Subvention (300.000 euros) à l'Association des promoteurs et exploitants de parkings (APEP).

 

M. Jean VUILLERMOZ, adjoint, président. - Nous examinons le projet de délibération DPP 3 - DVD 98, sur lequel le groupe U.M.P.P.A. a déposé l'amendement n° 48. Il s?agit d?une subvention de 300.000 euros à l?Association des promoteurs et exploitants de parking.

Je donne la parole à Mme Laurence DOUVIN.

Mme Laurence DOUVIN. - Merci, Monsieur le Maire.

Je suis très étonnée qu'il nous soit proposé de diminuer la subvention à l?Association des promoteurs et exploitants de parking, subvention qui est destinée à soutenir financièrement le dispositif de surveillance des parcs. Cette subvention était l'an dernier de 350.000 euros et il nous est proposé de la diminuer de près de 15 %, pour la plafonner à 300.000 euros. L?exposé des motifs commence par dire : "La sécurisation des espaces publics constitue un objectif important pour la Ville de Paris". Qui peut dire le contraire ?

"Les parcs de stationnement concédés font partie de cet espace et doivent, à ce titre, répondre à des critères élevés de sécurité" : bien sûr, on ne saurait mieux dire !

Alors, pourquoi diminuer la somme affectée ?

Les moyens engagés, je le rappelle brièvement, ce sont trois équipes de deux agents conducteurs de chiens de défense qui opèrent des vacations de 8 heures, 365 jours par an. Ce qui fait que chaque parc est visité environ toutes les 36 heures. Toutes les 36 heures, c'est à la fois beaucoup mais c?est aussi peu. Il n'est donc pas du tout pertinent de diminuer ce service.

Toujours pleine d?espoir de recevoir des réponses en 3e Commission, espoir qui est de plus en plus souvent déçu, je dois bien le dire, j?obtiens en retour, mes chers collègues, je vous le livre : "Mais la société de sécurité promet de faire le même service pour 50.000 euros de moins !"

Est-ce une réponse sérieuse à un problème qui, lui, l?est ? Je ne le crois pas. Je m'inquiète de constater que la présence humaine dans les parcs de stationnement ne soit plus systématique.

Enfin, dernière demande : la convention prévoir qu?un rapport annuel fait état des moyens mis en ?uvre, des missions effectuées et des résultats obtenus, ainsi que des incidents survenus.

Nous souhaiterions avoir communication de ce rapport.

Je vous remercie.

M. Jean VUILLERMOZ, adjoint, président. - Merci, Madame.

Pour vous répondre, je donne la parole à Mme Olga TROSTIANSKY.

Mme Olga TROSTIANSKY, adjointe. - Monsieur le Maire, une intervention assez brève pour dire qu'avec l'"Association des promoteurs et exploitants de parking", cette année, comme à notre habitude au niveau de la Ville de Paris, une concertation est menée avec "A.P.E.P." pour établir le montant de notre contribution. Une analyse financière est établie sur la base des prestations réalisées et des coûts pratiqués, et l'"A.P.E.P." a convenu de faire des efforts de productivité et d'efficacité.

Donc, croyez bien, chers collègues, que nous veillons toujours à donner les moyens à l'"A.P.E.P." pour son action et nous sommes vigilants à bien mesurer la qualité de leurs interventions.

Je crois que les choses sont claires : la Ville veille à verser à l'ensemble de ses partenaires des aides qui soient calculées au plus juste. C'est le travail qui a été fait avec l'"Association des promoteurs et exploitants de parking".

J'émets donc un avis défavorable, Monsieur le Maire, à cet amendement.

Nous maintenons le montant de la subvention à la hauteur de la décision qui a été concertée. En revanche, je demanderai aux services que l'on puisse vous communiquer le rapport annuel que vous sollicitez.

M. Jean VUILLERMOZ, adjoint, président. - Je mets aux voix, à main levée, l'amendement n° 48 avec un avis défavorable de l'Exécutif.

Qui est pour ?

Contre ?

Abstentions ?

L'amendement n° 48 est repoussé.

Je mets aux voix, à main levée, le projet de délibération de DPP3 - DVD 98.

Qui est pour ?

Contre ?

Abstentions ?

Le projet de délibération est adopté. (2012, DPP 3 - DVD 98).