Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Mai 2006
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
> Type de document (Débat / Délibération)  

Vœu déposé par le groupe “Les Verts” en faveur d’un soutien à Mohammed ABBOU, prisonnier d’opinion en Tunisie.

Débat/ Conseil municipal/ Mai 2006


 

Mme Anne HIDALGO, première adjointe, présidente. - Nous examinons le v?u référencé n° 65 dans le fascicule, déposé par le groupe ?Les Verts? en faveur du soutien à Mohammed ABBOU, prisonnier d?opinion en Tunisie.

Monsieur GAREL, vous avez la parole.

M. Sylvain GAREL. - Merci, Madame la Maire.

Comme vous le disiez, Monsieur SCHAPIRA, la situation dans beaucoup de pays se détériore et c?est le cas dans un autre pays d?Afrique, d?Afrique du Nord, la Tunisie où malheureusement depuis plusieurs années la dictature est de plus en plus féroce et de plus en plus implacable. Cette fois-ci, c?est un prisonnier d?opinion Mohammed ABBOU qui est détenu en prison depuis déjà plusieurs années et qui est menacé parce qu?il a fait une grève de la faim pour essayer de sortir de cet enfer. Cette grève de la faim, il l?a cessée au bout d?un mois et demi ; il est donc dans un état de faiblesse extrême. On a très peu de nouvelles aujourd?hui de sa situation sanitaire et on craint beaucoup pour sa vie, d?autant que ses conditions de détention sont terribles : on le réveille au milieu de la nuit, on le fouille, il subit des coups de pieds et des coups de poing, et il a été torturé à plusieurs reprises.

Nous souhaiterions donc qu?une fois encore notre collectivité essaye de faire pression sur le gouvernement tunisien. Nous connaissons les liens particuliers qui unissent le Maire de Paris avec la Tunisie. Peut-être qu?il pourra avoir une influence sur le Président tunisien pour que cesse la répression en général, et la situation de M. Mohammed ABBOU qui est aujourd?hui peut-être au bord d?un drame définitif.

Je vous remercie, Madame la Maire.

Mme Anne HIDALGO, première adjointe, présidente. - Merci, Monsieur GAREL.

Monsieur SCHAPIRA, vous avez la parole.

M. Pierre SCHAPIRA, adjoint. - Je connais Sylvain GAREL mais je ne savais pas qu?il était naïf concernant l?influence du Maire de Paris auprès du Président de la République tunisienne.

Je tiens à remercier Sylvain GAREL de nous rappeler par ce v?u que le respect des libertés d?expression et celui de la personne ne sont pas des principes uniformément appliqués partout dans le monde. Loin s?en faut. Un jour peut-être il faudra que l?on fasse la liste de tous ceux que nous avons défendus, qu?on fasse le bilan de tout cela et imaginer aussi tous ceux qui sont en prison sans qu?on le sache. Parfois on le sait mais on ne dit rien ! Parfois, on le sait pour certains pays et on n?ose rien dire ! Je crois que Sylvain un jour, il faudra faire ?uvre utile et parler de tous les pays.

C?est tout à l?honneur de notre Assemblée que de défendre sans relâche ces prisonniers. En l?espèce, la situation de Maître Mohammed ABBOU, avocat et défenseur des droits de l?homme en Tunisie, condamné à trois ans de prison pour avoir émis des critiques sur les conditions de détention dans son pays, est exemplaire. Ayant lui-même subi, vous le disiez, des conditions de détention. Il a courageusement suivi pendant un mois et demi une grève de la faim qu?il a dû arrêter parce qu?il était à bout.

Sensibilisé à ce dossier par la section française d?Amnesty International, le Maire de Paris est intervenu en faveur de la libération de Maître ABBOU auprès de l?ambassadeur de Tunisie en France ainsi que du Ministre des Affaires étrangères pour appuyer plus encore cette action qui vient d?être menée.

Je suis favorable au vote de ce v?u.

Mme Anne HIDALGO, première adjointe, présidente. - Je mets aux voix, à main levée, la proposition de v?u déposée par le groupe ?Les Verts?.

Qui est pour ?

Contre ?

Abstentions ?

La proposition de v?u est adoptée. (2006, V. 155).