Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Mai 2006
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
> Type de document (Débat / Délibération)  

Vœu déposé par le groupe “Les Verts” en faveur d’un soutien à Claude YABANDA.

Débat/ Conseil municipal/ Mai 2006


 

Mme Anne HIDALGO, première adjointe, présidente. - Nous examinons le v?u référencé n° 64 dans le fascicule, déposé par le groupe ?Les Verts?, concernant le soutien à Claude YABANDA.

Monsieur GAREL, vous avez la parole.

M. Sylvain GAREL. - La démocratie a vraiment beaucoup de mal à s?installer en Afrique et, tous les jours, des gens se battant pour essayer de l?instaurer sont arrêtés, parfois torturés, parfois assassinés.

Nous voulons attirer l?attention sur le cas d?un ami qui s?appelle Claude YABANDA qui a été arrêté le 29 avril à Bangui. C?est un militant démocrate, un militant écologiste qui a vécu longtemps en France, qui a milité dans notre parti et qui est retourné en Centrafrique pour essayer de faire évoluer la situation dans son pays. Il a été arrêté pour des raisons arbitraires, comme souvent dans ce pays et dans d?autres pays africains, le 29 avril dernier.

Il y a actuellement une situation en République centrafricaine très difficile parce qu?il y a eu des élections truquées, des manipulations. Tous les gens qui dénoncent ces manipulations et ces élections truquées sont menacés, voire arrêtés et nous souhaiterions donc que notre Assemblée apporte son soutien à Claude YABANDA et que le Maire de Paris use de toute son influence pour essayer de le faire libérer dans les meilleurs délais.

Je vous remercie.

Mme Anne HIDALGO, première adjointe, présidente. - Merci.

Monsieur SCHAPIRA, vous avez la parole.

M. Pierre SCHAPIRA, adjoint. - Merci, Sylvain GAREL.

Le respect des libertés fondamentales est un principe auquel notre Assemblée tient tout particulièrement. Aussi, nous ne pouvons que marquer notre inquiétude devant la recrudescence des demandes d?intervention qui nous sont présentées, significative d?une augmentation importante des atteintes aux droits de l?homme et à la liberté d?expression dans de nombreux pays.

La voix de Paris a souvent, avec de nombreuses autres, été entendue en la matière. Pour ne prendre que deux exemples, nous nous réjouissons de l?issue heureuse des détentions de Vincent REYNAUD et Thierry FALISE, au Laos, et plus récemment de Yuri BANDAJEVSKI, en Biélorussie. Néanmoins, nous déplorons le maintien en résidence surveillée de Aung SAN SUU KYI, en Birmanie ou la détention de Mohamed BENCHICOU à Alger.

C?est pourquoi je vous remercie de déposer un v?u aujourd?hui sur le sort de Claude YABANDA, ressortissant de Centrafrique, responsable du front patriotique du progrès, parti adhérent à l?Internationale socialiste. Les circonstances de son arrestation et les motifs de sa mise en détention sont encore partiellement obscurs, tout comme les éléments probants relatifs à sa nationalité. En effet, les autorités du Centrafrique considèrent M. YABANDA comme un de leurs ressortissants tant que la famille et le consulat de France à Bangui n?auront pas apporté la preuve de sa nationalité française. Ce qui ne facilite pas les démarches en vue de sa libération.

En tout état de cause et en vertu de nos principes communs, il me paraît tout à fait nécessaire de répondre favorablement à la demande de ce v?u et je demanderai au Maire de Paris d?intervenir pour favoriser la libération de M. YABANDA.

Mme Anne HIDALGO, première adjointe, présidente. - Merci.

Je mets aux voix, à main levée, la proposition de v?u déposée par le groupe ?Les Verts?.

Qui est pour ?

Contre ?

Abstentions ?

La proposition de v?u est adoptée. (2006, V. 154).