Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Mai 2006
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
> Type de document (Débat / Délibération)  

Vœu déposé par le groupe communiste relatif à la situation des écoles dans le 20e arrondissement.

Débat/ Conseil municipal/ Mai 2006


 

Mme Anne HIDALGO, première adjointe, présidente. - Nous passons à l?examen du v?u référencé n° 35 dans le fascicule, déposé par le groupe communiste, relatif à la situation des écoles dans le 20e arrondissement.

La parole est à Mme BORVO.

Mme Nicole BORVO. - Oui, Madame la Maire, nous intervenons à nouveau sur cette question. La situation des écoles et notamment dans les quartiers les plus populaires inquiète la communauté scolaire. C?est vrai dans le 20e. C?est vrai dans d?autres arrondissements, dans le 13e par exemple.

Le Conseil de Paris a adopté en avril 2006 un v?u proposé par nos élus, faisant un état précis de la réduction des moyens opérés par l?Académie de Paris qui porte une grave atteinte aux missions de l?école publique et en demandant - et le Conseil de Paris était d?accord à la majorité- la tenue d?un CDEN en juin. Nous sommes bien entendu soutenu en cela par M. FERRAND.

Une pétition a été lancée par la communauté scolaire du groupe Pierre Foncin réaffirmant son attachement au service public d?éducation et à l?école de la République laïque et gratuite obligatoire.

Le constat est fait que cette année encore, malgré la mobilisation des enseignants, des parents, des élus, l?administration reste sourde aux revendications et aux arguments qui lui sont présentés. Il faut ajouter à cela le démantèlement des réseaux d?aide et des moyens de remplacement, donc on voit bien que l?absence en plus de CDEN en juin compromet gravement l?adaptation de l?offre aux besoins dans un délai raisonnable.

Le conseil local ?Télégraphe? exige également une nouvelle réunion du CDEN. Parents et enseignants se sont là aussi mobilisés sur les conséquences de l?éclatement et de la réduction des moyens du réseau d?aide sans rien obtenir dans leur démarche auprès de l?Académie.

Je crois qu?il est juste d?appeler tous les conseillers locaux à recenser les besoins non satisfaits. Il est demandé aujourd?hui au Conseil de protester solennellement encore auprès de l?Académie et du Ministère de l?Education nationale et d?exiger qu?une dotation supplémentaire soit affectée pour l?école à Paris et qu?une réunion du CDEN se tienne en juin pour acter des dysfonctionnements entre l?offre et les besoins et d?apporter évidemment tout notre soutien aux parents et enseignants dans leurs actions qui, comme on le sait, sont absolument nécessaires si on veut que la rentrée s?effectue dans des conditions acceptables.

Je vous remercie.

Mme Anne HIDALGO, première adjointe, présidente. - Merci.

La parole est à Eric FERRAND.

M. Eric FERRAND, adjoint. - D?accord à 300 %.

Mme Anne HIDALGO, première adjointe, présidente. - Bien.

Je mets aux voix, à main levée, la proposition de v?u déposée par le groupe communiste, assortie d?un avis favorable de l?Exécutif.

Qui est pour ?

Contre ?

Abstentions ?

La proposition de v?u est adoptée. (2006, V. 145).