Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Avril 2009
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
> Type de document (Débat / Délibération)  

2009, Vœu déposé par le groupe U.M.P.P.A. relatif à la "Maison blanche" de l'école de la rue Boileau dans le 16e arrondissement.

Débat/ Conseil municipal/ Avril 2009


 

M. Christophe NAJDOVSKI, adjoint, président. - Nous passons au v?u référencé n° 92 dans le fascicule déposé par le groupe U.M.P.P.A. relatif à la "Maison blanche" de l'école de la rue Boileau dans le 16e arrondissement.

La parole est à M. AURIACOMBE.

M. Pierre AURIACOMBE. - Merci.

C'est un v?u qui est, je dirais, récurrent. Nous avons déjà présenté un v?u similaire concernant cette Maison blanche, qui est un appendice de l'école de la rue Boileau, qui était précédemment occupée par l'école et au sujet de laquelle une procédure de mise en vente est décidée par la Ville.

Aujourd'hui, les parents d'élèves notamment ne comprennent pas du tout, alors qu'il y a un manque de places concernant les écoles dans le 16e arrondissement, comme ailleurs bien évidemment, que l?on puisse mettre en vente cette petite maison.

Par ailleurs, il nous semble que cette mise en vente est contraire à la circulaire d?août 1995 qui lie la désaffectation d'un établissement scolaire et la mise en vente au motif de désintérêt pour le service public, ce qui n'est manifestement pas le cas ici.

Notre objectif, au-delà des propositions qui sont faites ici, de C.L.I.S. ou de cantine, est que la procédure de mise en vente soit arrêtée et que l'on trouve une solution pour cette Maison blanche, dans un cadre scolaire ou autre municipal, on puisse utiliser à des fins publiques cette maison.

Merci.

M. Christophe NAJDOVSKI, adjoint, président. - La parole est à Mme HIDALGO pour répondre.

Mme Anne HIDALGO, première adjointe. - On connaît bien ce dossier. Je connais effectivement les demandes de beaucoup de parents d'élèves qui se faisaient une joie, et de la communauté scolaire, de pouvoir utiliser cette maison blanche pour agrandir l?école.

Le problème, c'est qu?en ayant étudié vraiment le sujet sous différents angles, il ne paraît pas possible de donner une suite favorable à cette demande, parce que, après transformation en équipement recevant du public, au mieux on ne pourrait offrir que 40 mètres carrés par niveau, ce qui serait totalement insuffisant, soit pour faire des locaux scolaires complémentaires, soit, comme cela avait été évoqué, l'idée d?y faire une cantine.

Donc, malheureusement, la Ville ne peut pas donner une suite favorable à votre v?u.

M. Christophe NAJDOVSKI, adjoint, président. - Je mets donc aux voix, à main levée, le v?u assorti d'un avis défavorable de l?Exécutif.

Qui est pour ?

Qui est contre ?

Qui s'abstient ?

Le v?u est rejeté.