Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Avril 2009
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

2009, DDEE 62 - Subvention à l'association Arts, Mode, Créativité, Spectacles (AMCS) (17e). - Montant : 15.000 euros.

Débat/ Conseil municipal/ Avril 2009


 

M. Jean VUILLERMOZ, adjoint, président. - Nous allons examiner maintenant le projet de délibération DDEE 62 qui concerne une subvention à l'association "Arts, Mode, Créativité, Spectacles" pour un montant de 15.000 euros.

Je donne la parole à Mme Brigitte KUSTER.

Mme Brigitte KUSTER, maire du 17e arrondissement. Merci, Monsieur le Maire.

Il s'agit d'une subvention qui nous a beaucoup étonnés dans le 17e arrondissement. Nous avons été amenés à l'étudier car le siège social de cette association est dans le 17e, mais lorsqu'on regarde de plus près, il s'agit de donner à l'association "Arts, Mode, Créativité, Spectacles" une subvention de 15.000 euros pour un spectacle qui a lieu maintenant depuis plusieurs années à Dinard.

Est-ce bien le rôle de la Ville de Paris de financer un festival à Dinard, sachant que ce festival bénéficie du soutien, non seulement de la municipalité de Dinard, ce qui est un minimum, mais aussi de l'Etat, du Conseil régional de Bretagne et du Conseil général d'Ille-et-Vilaine. Que venons-nous faire là-dedans, nous, Paris ?

On apprend cette année que la nouveauté est que cette association s'associe maintenant à l?édition de la génération top model, concours de mannequin, qui s'est déroulée de janvier à décembre 2008 avec des sélections locales.

Je ne vois vraiment pas l'intérêt de mettre 15.000 euros, je le précise à tous les élus qui connaissent la difficulté que nous avons à obtenir de l'argent pour nos associations locales, et surtout d'ailleurs, Mme COHEN-SOLAL la difficulté pour les associations de commerçants qui, bien souvent pour quelques centaines d'euros, sont payées avec des mois de retard.

Ce projet est certes fort sympathique, mais qu'est-ce que la Ville de Paris vient faire là-dedans ?

15.000 euros, ce n'est pas correct. Il n'y a aucun retour pour Paris si ce n'est que j'ai vu que la Ville remettait un prix. Cela fait cher du prix ! A partir du moment où il n'y a aucun retour pour la collectivité parisienne, nous pensons que ces 15.000 euros peuvent aller à d'autres associations locales qui, pour le coup, en ont bien plus besoin.

Nous voterons contre ce projet de délibération, à moins que Mme COHEN-SOLAL ne nous réponde sur la possibilité qu'une telle opération ait lieu, comme nous l?avons déjà suggéré, dans le quartier des Epinettes, lieu de résidence de cette association.

Je vous remercie.

M. Jean VUILLERMOZ, adjoint, président. - Je donne la parole à Mme COHEN-SOLAL.

Mme Lyne COHEN-SOLAL, adjointe, au nom de la 2e Commission. - Merci, Monsieur le Maire.

Je réponds à Mme KUSTER que cette association est basée dans le 17e arrondissement puisque son président a la chance insigne d'habiter le 17e arrondissement.

Cette association, depuis longtemps, et ce n'est pas la première fois que nous aidons ce festival de Dinard, met en valeur la mode et en particulier les jeunes créateurs parisiens. Il nous semble tout à fait intéressant que la Ville de Paris, même si elle le fait aussi par d'autres biais, soutienne les créateurs de mode qui naturellement sont presque tous, et à Dinard ils le sont tous, installés à Paris. Cela se passe à Dinard, mais effectivement, cela pourrait se passer aux Epinettes, vous avez raison.

Cela se passe à Dinard, mais surtout, la Ville de Paris est la capitale de la mode. Dans votre Conseil d'arrondissement il y a Mme DUMAS qui s'occupe, je crois, pour le Premier Ministre des métiers d'art : elle devrait être sensible au fait que la Ville de Paris aide les métiers d'art, y compris les arts de la mode, par exemple les dentelles, les broderies, évidemment tous les accessoires, par ce prix. Elle met en valeur les créateurs qui font preuve de grande créativité pour renouveler un peu la mode et mettre en valeur la Ville de Paris.

Je trouve donc intéressant de pouvoir faire en sorte que la Ville de Paris, ait pour les années futures de nouveaux SAINT LAURENT, de nouveaux AZZEDINE ALAÏA, et tous ces gens-là, on les trouve au festival de Dinard. Il me semble donc normal que la Ville de Paris leur donne un moyen d'être connus et visibles, de trouver des marchés et de se faire connaître pour que demain, ils soient la gloire de Paris. Ils exposeront à Paris, ils travailleront à Paris, ils créeront des emplois dans la Capitale après avoir été sélectionnés. Voilà pourquoi nous avons choisi depuis longtemps d'aider un peu ce festival.

M. Jean VUILLERMOZ, adjoint, président. - Madame KUSTER, vous avez la parole.

Mme Brigitte KUSTER, maire du 17e arrondissement. C?est trop facile ! Paris s?intéresse aux jeunes créateurs, alors Paris va donner à Dinard ! Mais Paris peut s?intéresser à beaucoup de choses à travers le monde et à travers la France entière. 15.000 euros, ce n'est pas rien et je pense quand même qu?on pourrait faire en sorte qu'à Paris, en effet, il se passe quelque chose avec cette association.

C'est trop facile de dire : c'est à Dinard. Avez-vous vu l?argent dont bénéficie par ailleurs ce festival, toutes les subventions ? Je pense qu'à un moment, il faut un retour sur investissement et nous sommes assez en attente, Madame COHENSOLAL, d'autre argent pour des opérations locales.

M. Jean VUILLERMOZ, adjoint, président. - Nous avons compris que vous n'étiez pas favorable à ce projet de délibération.

Je mets aux voix, à main levée, le projet de délibération DDEE 62.

Qui est pour ?

Qui est contre ?

Abstentions ?

Le projet de délibération est adopté. (2009, DDEE 62).