Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Avril 2009
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
> Type de document (Débat / Délibération)  

2009, Vœu déposé par MM. Jacques BOUTAULT, Sylvain GAREL et les éluEs du groupe "Les Verts" proposant une réaffirmation des principes de coopération internationale.

Débat/ Conseil municipal/ Avril 2009


 

M. Jean VUILLERMOZ, adjoint, président. - Nous allons maintenant examiner en 9e Commission le v?u référencé n° 30 dans le fascicule relatif à la réaffirmation des principes de coopération internationale déposé par le groupe "Les Verts".

Je donne la parole à M. BOUTAULT et rappelle que c?est pour une minute.

M. Jacques BOUTAULT, maire du 2e arrondissement. Je vais tenter de rester dans le cadre de cette minute.

Vous savez que notre Ville prend régulièrement position en faveur des Droits de l'Homme, que ce soit pour la libération des otages dans le monde ou pour soutenir des personnalités inquiétée dans leur liberté comme le Dalaï Lama, Hu Jia, Aung San Suu Kyi ou Taslima Nasreen.

Par ailleurs, notre Ville conduit une politique de coopération et de solidarité internationale sous la houlette de Pierre SCHAPIRA qui s'inscrit dans des principes très innovants en lien direct avec les partenaires locaux.

Aussi, c'est pourquoi nous avons été particulièrement choqués par les récents voyages au Congo-Brazzaville, en R.D.C. et au Niger du Président de la République qui a pris des engagements pour l'exploitation de l'uranium de ces pays qui s'apparentent à un véritable pillage de leurs ressources.

L'Etat français, ce faisant, démontre qu'il s'inscrit dans sa politique de l'esprit du discours de Dakar, que les engagements de rompre avec la Françafrique sont maintenant jetés aux oubliettes et que, par ailleurs, le discours laissant croire que le nucléaire permettrait à la France d'être autonome en matière énergétique est un mythe, puisqu'elle a besoin, pour faire fonctionner ses centrales, de cette matière première épuisable dont disposent les pays africains.

C?est la raison pour laquelle, cette politique s?inscrivant en complète contradiction avec celle menée par la Ville de Paris, je souhaite que nous prenions un engagement pour condamner cette démarche.

Merci.

M. Jean VUILLERMOZ, adjoint, président. - Merci.

Monsieur SCHAPIRA, vous avez la parole.

M. Pierre SCHAPIRA, adjoint. - Je remercie évidemment mon collègue Jacques BOUTAULT pour les mots aimables qu'il a dits sur la façon dont on gérait la politique internationale de la Ville de Paris et sur l'action que nous menons pour défendre les Droits de l'Homme à travers le monde.

Comme vous l'avez dit très justement, nous nous adressons aux acteurs locaux, mais en ce qui concerne la politique internationale du pays, ce n'est pas de notre ressort. C'est pourquoi ou vous retirez le v?u parce qu'il n'a pas lieu d'être ici? mais en tous les cas, moi, je voterai contre.

M. Jean VUILLERMOZ, adjoint, président. - Monsieur BOUTAULT, retirez-vous le v?u ?

M. Jacques BOUTAULT, maire du 2e arrondissement. Le président va faire l'explication de vote.

M. Sylvain GAREL. - Ce que j?ai du mal à comprendre, c?est qu?ici, il y a vraiment deux poids deux mesures !

Le matin, on vote une subvention pour que Paris soit marraine du porte-avions nucléaire Charles de Gaulle et l'aprèsmidi, on nous dit qu'on ne peut pas faire de politique internationale. Je ne comprends pas bien, parce que je n'ai pas encore vu ce porte-avions mouillé au Port autonome de Paris.

Quand cela vous plaît, vous faites voter des délibérations ou des v?ux qui concernent la politique internationale. Quand cela ne vous plaît pas, vous dites que vous ne pouvez pas le voter parce qu?on ne s?occupe pas de politique internationale !

C?est complètement incohérent et vous feriez mieux de dire que vous êtes pour le nucléaire aussi bien civil et militaire et pour le fait que la France continue à piller les réserves de l'Afrique en uranium !

Je vous remercie.

M. Jean VUILLERMOZ, adjoint, président. - Le v?u n'est pas retiré.

Donc, je mets aux voix, à main levée, le v?u déposé par le groupe "Les Verts" assorti d'un avis défavorable de l'Exécutif.

Qui est pour ?

Qui est contre ?

Qui s'abstient ?

Le v?u est rejeté.