Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Avril 2009
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
> Type de document (Débat / Délibération)  

2009, DVD 5 - Signature de 2 conventions et un avenant à une DSP pour la mise à disposition d'emplacements d'autocars dans le cadre du dispositif du Pass Autocars pour le stationnement des autocars de tourisme.

Débat/ Conseil municipal/ Avril 2009


 

Mme Anne HIDALGO, première adjointe, présidente. Nous examinons le projet de délibération DVD 5. Il s'agit de la signature de deux conventions et d?un avenant à une DSP pour la mise à disposition d?emplacements d'autocars dans le cadre du dispositif du Pass Autocars pour le stationnement des autocars de tourisme.

Madame DOUVIN, vous avez la parole.

Mme Laurence DOUVIN. - Merci, Madame la Maire, mes chers collègues.

Depuis longtemps, bien plus de deux mandatures, la circulation et le stationnement des cars de tourisme posent problème.

Des progrès ont été progressivement accomplis, tant par l?interdiction de l'accès des autocars dans les îles, qu'avec le démantèlement du mur de cars de tourisme staionnant en bas de Montmartre entre Pigalle et Rochechouart. La charte signée avec les professionnels en 2000, puis la mise en place du système du Pass, ont constitué des avancées positives.

Mais manifestement, cela ne suffit pas, et une politique plus volontariste pourrait être conduite vis-à-vis des touristes, pour les engager à prendre les transports collectifs et pour privilégier les deux lignes touristiques ainsi que le déplacement en Batobus.

En ce qui concerne le stationnement, qui est l'objet de ce projet de délibération, l'insuffisance et l?inadaptation de l'offre aux besoins apparaissent. Le parc Cardinet, par exemple, doit fermer à la fin de l'année. Où en est le projet Batignolles de 35 places sous la zone de fret S.N.C.F. qui doit le remplacer ? Au niveau du parking Foch, peut-on offrir aux élus de l'arrondissement comme aux A.B.F. les garanties nécessaires pour que les 40 places dont nous avons besoin puissent être réalisées ? Où en est la recherche d'une solution alternative au projet Macdonald avec ses 35 places prévues ?

Si nous considérons qu'il y a la nuit de 100 à 300 cars en trop dans nos rues, même si on prend en compte toute la dimension économique du tourisme, il n'en demeure pas moins que c'est trop en matière de circulation et de pollution.

Nous demandons donc que des études sérieuses soient conduites pour estimer les besoins et prendre les mesures afin de localiser des emplacements disponibles et de procéder à la réalisation de nouveaux parcs. On ne peut plus nier cette réalité qui concerne tant le stationnement de jour que les emplacements de nuit et refuser les investissements qui s?imposent.

C?est pourquoi, à l?occasion de ce projet de délibération qui n'évoque qu'une petite partie du problème, nous demandons que l'ensemble de la question fasse l'objet d'une étude et de projets susceptibles d'être rapidement réalisés.

Mme Anne HIDALGO, première adjointe, présidente. Merci.

Je donne la parole à Mme LEPETIT pour vous répondre.

Mme Annick LEPETIT, adjointe, au nom de la 3e Commission. - Merci, Madame la Maire.

Je vais peut-être répondre à Mme DOUVIN, qui est intervenue au-delà de notre projet de délibération, puisque celui-ci porte sur le renouvellement des conventions qui lient la Ville de Paris à des exploitants de parkings d'autocars.

Nous avons souhaité, et je pense que c'est cela qu'il faut mettre en avant, sans doute, Madame DOUVIN, proposer un nouveau mode de calcul de la redevance plus exact. Nous souhaitons également améliorer les conditions d'accueil des autocaristes et notamment que les parkings soient plus attractifs pour les autocaristes, car un certain nombre de maires se plaignent des conditions d'accueil, en tout cas ceux qui acceptent d'avoir des parkings d'autocars dans leur arrondissement.

Le présent projet de délibération porte sur le renouvellement de trois exploitants, pour trois parkings, un dans le 1er et deux dans le 12e. Pour le parc Georges Pompidou, situé dans le 4e arrondissement, les négociations sont un peu plus longues mais nous aurons prochainement l'occasion de présenter un nouveau projet de délibération.

En tout cas, aujourd'hui, à l?heure qu'il est, et je terminerai par cela, nous avons actuellement près de 630 places pour les autocars et 50 zones de dépose/reprise, sachant qu'entre 1.200 et 1.500 cars circulent chaque jour à Paris. Mais je ne désespère pas, Madame DOUVIN, que nous ayons un avis positif des A.B.F. pour la réalisation d'un parc supplémentaire de 40 places avenue Foch. Les services ont énormément travaillé pour proposer un équipement bien intégré à l'environnement urbain. Nous allons donc poursuivre dès que possible les parkings pour autocars.

Mme Anne HIDALGO, première adjointe, présidente. Merci beaucoup, Madame LEPETIT.

Je mets aux voix, à main levée, le projet de délibération DVD 5.

Qui est pour ?

Qui est contre ?

Abstentions ?

Le projet de délibération est adopté. (2009, DVD 5).