Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Avril 2009
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
> Type de document (Débat / Délibération)  

2009, DDEE 37 - Signature d'une convention avec l'association de Préfiguration du Centre International de Tourisme pour l'attribution d'une subvention. Montant : 30.000 euros.

Débat/ Conseil municipal/ Avril 2009


 

M. Jean VUILLERMOZ, adjoint, président. - Nous passons maintenant à la 2e Commission et allons examiner le projet de délibération DDEE 37 qui a rapport à la signature d'une convention avec l'Association de Préfiguration du Centre International de Tourisme pour l'attribution d'une subvention de 30.000 euros.

Je donne la parole à Mme Valérie SACHS.

Mme Valérie SACHS. - Mes chers collègues, le projet de Centre international de Tourisme permet de revenir ce mois-ci encore sur l'un des atouts essentiels parisiens : le tourisme.

Malgré d'exceptionnels résultats pour 2007 - 2008, la concurrence internationale, dans un contexte de crise économique mondiale et d'infrastructures vieillissantes, oblige Paris à moderniser son offre et à élaborer une stratégie proactive de promotion sous l'angle du Grand Paris.

L'industrie du tourisme est une industrie cyclique sur laquelle il faudrait désormais porter un regard macro-économique et mener une prospective constante.

Nous soutiendrons donc l'initiative de Paris de se joindre aux deux autres régions touristiques françaises phares que sont Nice Sofia Antipolis et Grenoble Rhône-Alpes pour créer un Centre International du Tourisme avec pour objectif de rassembler les principaux acteurs du secteur, de les faire réfléchir ensemble dans un effort de recherche, de formation et de professionnalisation des métiers du tourisme.

Il s'agit pour l'instant d'une association de préfiguration qui aboutira en 2010 à la création du centre à vocation de pôle d'excellence, dont le nom définitif reste encore à préciser.

L'impératif de formation nous semble l'élément clé pour mieux répondre aux enjeux de ce secteur.

Il y a eu un projet type "business school" sur lequel l'Essec a réfléchi, sans suite semble-t-il. Il s'agit pourtant d'une industrie majeure au niveau international, pourvoyeuse d'emplois, de vrais métiers avec l'opportunité de vraies carrières, dans un secteur attirant, valorisant et performant, où Paris est une référence reconnue.

Aussi, nous formons le v?u que très concrètement le futur Centre International, avec la souplesse de l'esprit d'un club, devienne un véritable centre de propositions qui favorise les "best practices" et encourage la réussite d'un projet de grande école inspiré par exemple par l'excellente Ecole hôtelière de Lausanne.

Je vous remercie.

M. Jean VUILLERMOZ, adjoint, président, au lieu et place de M. Jean-Bernard BROS, adjoint, au nom de la 2e Commission. - Je vous remercie de votre intervention.

Je dois excuser Jean-Bernard BROS qui a malheureusement été retenu à la Tour Eiffel et ne peut pas vous répondre.

Je dois vous dire simplement que les quelques informations qui m'ont été données me permettent de vous dire que nous prenons en compte votre avis favorable avec les quelques critiques que vous nous avez données.

Mme Valérie SACHS. - Ce sont des critiques constructives.

M. Jean VUILLERMOZ, adjoint, président. - Des critiques constructives, oui.

Avec ce que vous avez dit, cela ajoute quelque chose de positif. Je ne doute pas que vous aurez à vous adresser directement à Jean-Bernard BROS.

Madame FOURNIER, vous vouliez dire quelque chose ? Une explication de vote ?

Mme Danielle FOURNIER. - Oui, une explication de vote.

Comme l'a dit Mme SACHS, c'est une industrie majeure, une industrie où l'innovation doit avoir toute sa place, notamment par la prise en compte des critères du développement durable, de critères éthiques et quantité d'autres idées qui ne sont pas du tout évoquées dans ce projet de délibération.

L'explication de vote porte sur la lecture que nous faisons du projet de délibération lui-même puisque, je lis : "Ce que sera le Centre International de tourisme - un blanc-", on tourne la page et on lit : "ce ne sera pas une structure administrative, ce ne sera pas non plus un outil de formation supplémentaire, ce ne sera pas un organisme centralisé décisionnaire".

Tout cela pour 30.000 euros. On aurait souhaité avoir plus de précisions pour donner un vote qui soit fondé.

En l'absence de ces précisions, nous nous abstiendrons.

M. Jean VUILLERMOZ, adjoint, président. - Je note que vous vous abstenez, nous allons passer au vote.

Lorsque Jean-Bernard BROS sera présent, on lui fera part de vos remarques.

Je mets aux voix, à main levée, le projet de délibération DDEE 37.

Qui est pour ?

Contre ?

Abstentions ?

Le projet de délibération est adopté. (2009, DDEE 37).