Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Juillet 2012
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
> Type de document (Débat / Délibération)  

2012, DVD 52 - Approbation du programme 2013 d'aménagements cyclables et demande des subventions correspondantes à la Région d'Ile de France. Vœu déposé par le groupe PSRGA relatif au développement de l’offre de stationnement vélo dans les lieux accueillant du public (12e). Vœu déposé par le groupe EELVA relatif à la nécessaire réalisation de liaisons cyclables supplémentaires. Vœu déposé par le groupe UMPPA relatif à l’aménagement d’une piste cyclable rue de la porte d’Issy. Vœu déposé par le groupe UMPPA relatif à l’aide à l’achat de vélos et scooters électriques. Vœu déposé par les groupes UMPPA et CI relatif à l’optimisation du réseau cyclable sur l’esplanade des Invalides.

Débat/ Conseil municipal/ Juillet 2012


 

M. Jean VUILLERMOZ, adjoint, président. - Nous attaquons la 3e Commission et le projet de délibération DVD 52, avec un amendement technique et cinq v?ux.

Je vous propose évidemment de défendre les v?ux dans vos interventions, il s'agit de l'approbation du programme 2013 d'aménagements cyclables, et demande des subventions correspondantes à la Région Ile-de-France.

Je donne la parole à M. BOUTAULT.

M. Jacques BOUTAULT, maire du 2e arrondissement. - Oui, Monsieur le Maire, on connaît tout l'intérêt de la pratique du vélo en ville, qui est le moyen de déplacement, à la fois le moins polluant, le plus efficace et le plus rapide dans Paris.

Il est donc à promouvoir de façon très volontariste au détriment des modes de déplacements polluants et moins efficaces que sont la voiture et les deux-roues motorisés.

C'est la raison pour laquelle le groupe Vert s'est particulièrement investi dans le Schéma d'orientation pour le développement du vélo à Paris que nous avons voté en 2010 et pour lequel, à cette occasion, nous avions déposé un v?u qui avait été adopté à l'unanimité de notre Assemblée, qui consistait à demander qu'un aménagement cyclable sur l'avenue des Champs-Élysées soit réalisé d'ici 2014.

Or, nous ne voyons rien venir et nous souhaitons que cet itinéraire sur l'avenue des Champs-Élysées soit inscrit à la programmation dès 2013 pour qu?il puisse avoir une chance de se voir réalisé au cours de l'année 2014 au plus tard.

Par ailleurs, à plusieurs reprises, nous avons fait remarquer que le réseau vert, qui devrait rejoindre La Villette à la Seine, n'est pas complet puisqu'il est interrompu en de nombreux endroits, et en particulier entre la rue de Rivoli et la Seine, et il est pratiquement impossible à pratiquer lorsqu'on arrive au Sud de ce réseau vert qui passe par la rue Saint-Denis - difficilement praticable par ailleurs en raison de l'encombrement des trottoirs par les terrasses, mais c'est une autre question. Au niveau de la rue Rivoli, le réseau vert est interrompu et ne permet pas de rejoindre la Seine, ce qui est un problème important.

Donc, le v?u que nous avons déposé demande aussi à ce que ce complément de liaison cyclable sur la rue de Rivoli depuis la rue Saint-Denis soit réalisé rapidement.

Et puis, puisque j'ai encore quelques secondes, je voudrais aussi faire quelques remarques sur le trajet Paris-Londres, la Ville à grand renfort de communication nous a indiqué qu'il y avait désormais une piste cyclable Paris-Londres. Il suffit d'essayer de la pratiquer pour voir qu'il s'agit d'un simple itinéraire balisé sans aménagements particuliers, et c'est bien dommage ! Seuls les aménagements qui existaient il y a cinq ans sont maintenus.

Le M.D.B. (Mieux se Déplacer à Bicyclette) a organisé récemment une visite cyclable de ce tronçon. Premières remarques : ce Paris-Londres passe par des champs agricoles, des chemins défoncés, des ornières transformées en rivière quand il pleut. En particulier, une section entre Cergy et Bray près de Gisors est complètement impossible, car c'est un chemin herbeux, agricole, absolument incarrossable.

Je voudrais attirer l'attention de notre collectivité qui a fait la promotion de cet itinéraire cyclisme Paris-Londres pour pointer que c'est juste de la com, ce n'est pas du vélo !

J'ajoute une dernière chose, parce que le long du canal Saint-Denis, sur cette section le long du canal Saint-Denis, c'est la Ville de Paris qui a la responsabilité de la piste et celle-ci est particulièrement détériorée et mal balisée, on s'y perd facilement.

Je vous remercie pour votre attention.

M. Jean VUILLERMOZ, adjoint, président. - Merci.