Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Septembre 2006
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

2006, DAC 147 - Fixation des redevances liées à l’occupation du domaine public lors de la mise à disposition de salles des conservatoires municipaux parisiens et du Conservatoire national de région.

Débat/ Conseil municipal/ Septembre 2006


 

M. Christophe CARESCHE, adjoint, président. - Nous examinons maintenant le projet de délibération DAC 147 concernant la fixation des redevances liées à l?occupation du domaine public lors de la mise à disposition de salles des conservatoires municipaux parisiens et du Conservatoire national de Région.

Madame BROSSEL, vous avez la parole.

Mme Colombe BROSSEL. - Un mot seulement sur ce projet de délibération, sur les tarifs de location dans les conservatoires municipaux pour les associations qui y interviennent, notamment pour permettre la pratique amateur.

Un certain nombre de fois, nous sommes intervenus dans cet hémicycle pour demander que soient respectés, bien sûr, les intervenants qui intervenaient déjà au sein des conservatoires, puis pour que l?on puisse permettre que la pratique amateur se développe, ait lieu et puisse exister au sein des conservatoires municipaux, en dehors du passage par les professeurs des conservatoires eux-mêmes.

Ce projet de délibération a mis un peu de temps à entrer dans les tuyaux administratifs, après la re-municipalisation de nos conservatoires municipaux.

Je voulais me féliciter et vous féliciter, Direction des Affaires culturelles et Christophe GIRARD, parce que ce projet de délibération respecte un juste équilibre, en permettant aux associations et aux intervenants associatifs qui sont l?un des piliers de la pratique amateur dans notre Ville de pouvoir intervenir gratuitement au sein des conservatoires municipaux. Je sais que cette solution n?a pas été forcément simple à trouver, d?un point de vue administratif, et qu?il a fallu trouver des formes intelligentes et simples pour permettre la gratuité, tout en assurant ce qui doit l?être en termes de sécurité et de gardiennage.

Il est bon que l?on soit parvenu à trouver cette solution qui permet de respecter un principe de gratuité et, en même temps, de renforcer toutes les associations qui interviennent et interviendront au sein des conservatoires. Elles constituent, je le redis, l?un des piliers important de la pratique amateur à Paris.

Toutes mes félicitations aux organisateurs de ce projet de délibération.

M. Christophe CARESCHE, adjoint, président. - Merci.

Monsieur GIRARD, vous avez la parole.

M. Christophe GIRARD, adjoint, au nom de la 9e Commission. - Je voudrais remercier Mme BROSSEL. Je n?ai rien à ajouter. On prend acte.

Je m?inquiète simplement que la Direction des Affaires culturelles soit absente de la séance du Conseil de Paris.

M. Christophe CARESCHE, adjoint, président. - Nous n?y sommes pour rien.

Cela va la faire venir.

Je mets aux voix, à main levée, le projet de délibération DAC 147.

Qui est pour ?

Qui est contre ?

Qui s?abstient ?

Le projet de délibération est adopté. (2006, DAC 147).