Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Septembre 2006
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

2006, Voeu déposé par Mme Brigitte KUSTER et les membres du groupe U.M.P. relatif au devenir de l’immeuble sis 8, rue Davy, anciennement Hôtel de l’Univers.

Débat/ Conseil municipal/ Septembre 2006


 

M. Christophe CARESCHE, adjoint, président. - Nous passons maintenant au v?u référencé n° 106 dans le fascicule, du groupe U.M.P., concernant l?immeuble situé 8, rue Davy, anciennement Hôtel de l?Univers.

Monsieur LEGARET, vous avez la parole.

M. Jean-François LEGARET, maire du 1er arrondissement. - Si vous permettez, je présenterai ce voeu mais mon mérite ne sera pas bien grand puisque Mme KUSTER l?a rédigé de manière si explicite qu?il est pratiquement impossible d?y ajouter un mot ou d?en retrancher un seul. Je pense qu?il se suffit à lui-même.

C?est un immeuble qui est aujourd?hui totalement abandonné et il s?agit d?y créer des logements sociaux, notamment à destination des étudiants. Je suis convaincu que notre Assemblée pourrait sans inconvénient adopter de préférence à l?unanimité cette proposition.

M. Christophe CARESCHE, adjoint, président. - D?accord.

La parole est à M. MANO et j?ai vu aussi Mme MAZETIER.

M. Jean-Yves MANO, adjoint. - J?ai souvent beaucoup d?intérêt quand je vois l?enthousiasme des élus du 17e à accueillir de vrais logements sociaux dans leur arrondissement et toujours trouver des subterfuges pour contourner l?obstacle.

Une fois de plus, nous parlons de logements étudiants, certes, nécessaires à Paris, mais nous en faisons 600 par an. Rappelez-vous ce que vous faisiez. Pas forcément sur le 17e d?ailleurs mais sur la totalité des arrondissements parisiens.

Dans l?état actuel des choses, nous étudierons avec ?Le Logement Français?, bien évidemment, les faisabilités. Je crains fort que la structure même du bâtiment ne se prête pas à la réalisation de logements étudiants mais plutôt à celle de logements familiaux. Et dans l?état actuel des choses, je me vois au regret de rejeter le voeu présenté.

Oui, c?est un v?u.

M. Christophe CARESCHE, adjoint, président. - Madame MAZETIER ?

Melle Sandrine MAZETIER, adjointe. - Comme Jean-Yves MANO, je voudrais rassurer les élus du 17e arrondissement qui, aux Batignolles, auront énormément de logements étudiants. Ce qui fait consensus. Voilà, vous gagnerez davantage d?étudiants aux Batignolles que sur cette opération.

J?en profite, parce que le v?u n° 105 était co-rapporté aussi par Jean-Yves MANO et moi-même, la réponse en tout cas, pour rappeler que vouloir substituer du financement P.L.A.-I. à du financement P.L.S. sur l?adresse visée par le v?u n° 105 déposé par M. BLET, c?est interdire justement la réalisation de logements étudiants.

En revanche, là, pour tenir notre rythme qui est soutenu, mais nécessaire, il faut, à cette adresse rue de Reims, réaliser du logement étudiant. C?est prévu comme tel et il ne faudrait surtout pas que MM. BLET et FLORES, auteurs de ce v?u, considèrent en quoi que ce soit les étudiants comme des privilégiés et comme des classes moyennes.

Les étudiants accueillis dans le logement social étudiant sont des étudiants boursiers en grande difficulté qui ne pourraient pas vivre à Paris si nous ne réalisions pas ces logements.

M. Christophe CARESCHE, adjoint, président. - Je mets donc aux voix, à main levée, le v?u assorti d?un avis défavorable de l?Exécutif.

Qui est pour ?

Qui est contre ?

Qui s?abstient ?

Le voeu est rejeté.