Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Septembre 2006
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

2006, DPJEV 82 - Attribution de la dénomination “Jardin Marie Trintignant” au square situé 17, rue de l’Ave-Maria (4e) (suite).

Débat/ Conseil municipal/ Septembre 2006


 

M. Christian SAUTTER, adjoint, président. - Mes chers collègues, après cette suspension de séance, le projet de délibération DPJEV 82 va être soumis au vote parce que je pense qu?à ce stade, nous le devons à la famille. Je pense que Marie Trintignant n?est pas seulement une actrice, c?est aussi un symbole, comme Mme AZZARO l?a fort bien dit.

Je vais donner la parole une minute à Mme AZZARO et nous passerons au vote.

Madame AZZARO, vous avez la parole.

Mme Nicole AZZARO. - Monsieur le Maire, je regrette que la demande de retrait ne soit pas accordé parce qu?il y avait, il me semble, un large consensus là-dessus parmi la majorité.

En conséquence de quoi, nous allons changer notre vote et voter contre ce projet de délibération. Evidemment, ce n?est en aucun cas contre la personne de Marie Trintignant, c?est simplement sur la méthode. Les services avaient été alertés, d?ail-leurs. Vous dites qu?on est obligés de le voter puisqu?il est arrivé ici, mais nous avions déjà signalé notre scepticisme sur ce projet de délibération.

Je vous remercie.

M. Christian SAUTTER, adjoint, président. - Merci, Madame AZZARO, pour cette explication de vote.

Monsieur GOUJON, une explication de vote ?

M. Philippe GOUJON. - Oui, Monsieur le Maire, nous voterons, pour notre part, ce projet de délibération. Je crois que le Maire de Paris lui-même s?était engagé auprès de la famille de Marie Trintignant.

Simplement, je voudrais dire notre consternation devant le spectacle que donne la majorité. Je suis assez sidéré, quand on connaît les circonstances dans lesquelles Marie Trintignant est décédée, l?artiste que ce fut dans notre pays, par les affrontements, une nouvelle fois, entre les socialistes et ?Les Verts? sur ce sujet qui ont été obligés de faire une suspension de séance donnant un spectacle si offligeant de notre Assemblée. Vous n?avez même pas été en mesure de vous entendre sur ce sujet qui aurait dû recueillir l?unanimité et qui était proposé par le Maire de Paris lui-même à la famille de Marie Trintignant. D?ailleurs, on parle de parcs qui ont des noms d?artiste. Dans le 15e, nous avons le parc Georges Brassens, il me semble que c?est quelque chose de tout à fait évident et tout à fait naturel. De plus, pour la mémoire de Marie Trintignant, je crois que notre Assemblée aurait dû donner un autre spectacle !

M. Christian SAUTTER, adjoint, président. - Monsieur GOUJON, je vous remercie de vos leçons de démocratie !

Mme GÉGOUT a la parole pour une explication de vote.

Mme Catherine GÉGOUT. - Evidemment, je m?associe à ce qui a été dit par Nicole AZZARO. Nous sommes tout à fait désolés que ce projet de délibération ne soit pas retiré.

Je remarque que M. GOUJON fait preuve d?une démagogie sans limites, en laissant croire que c?est la personne de Marie Trintignant qui n?est pas honorée par notre majorité. Bien sûr que nous sommes tous d?accord sur le respect à accorder à Marie Trintignant mais il n?y a absolument aucune raison de mélanger les problèmes. Je pense que ce projet de délibération a été insuffisamment préparé. Je le regrette énormément et je regrette qu?on ne le retire pas. Notre vote contre, évidemment, ne s?adresse pas à Marie Trintignant mais à la façon dont ce projet de délibération a été préparé.

M. Christian SAUTTER, adjoint, président. - Je mets aux voix, à main levée, le projet de délibération DPJEV 82.

Qui est pour ? 20 voix pour.

Qui est contre ? 8 voix contre.

Qui s?abstient ? 2 abstentions.

Le projet de délibération est adopté. (2006, DPJEV 82).