Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Septembre 2006
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

2006, DLH 107 - Réalisation par la SA d’HLM “Aximo” d’un programme de réhabilitation d’une résidence sociale de 29 logements communaux PLA-I situés dans l’immeuble en copropriété, 8, cour Saint-Pierre (17e). - Autorisation à M. le Maire de Paris de signer des conventions relatives à la garantie d’emprunt et aux conditions de la location. - Autorisation à M. le Maire de Paris de signer un bail emphytéotique avec la SA d’HLM “Aximo” portant sur les lots de copropriétés communaux nécessaires à la réalisation de l’opéra-tion.

Débat/ Conseil municipal/ Septembre 2006


 

Melle Sandrine MAZETIER, adjointe, présidente. - Nous abordons le projet de délibération DLH 107 concernant la réalisation par la S.A. d?HLM ?Aximo? d?un programme de réhabilitation dans une résidence sociale de 29 logements communaux P.L.A.-I. situé dans l?immeuble en copropriété, 8, cour Saint-Pierre, dans le 17e arrondissement.

Madame LEPETIT, vous avez la parole.

Mme Annick LEPETIT. - Merci, Madame la Maire.

Je souhaitais intervenir sur ce projet de délibération parce qu?il s?agit effectivement d?une opération de logements sociaux, plus précisément, d?ailleurs, de logements d?insertion situés cour Saint-Pierre, dans le quartier de la Fourche, dans le 17e arrondissement.

Je suis très heureuse qu?il y ait ce projet de délibération parce que c?est un projet dont on parle depuis de nombreux mois, maintenant, et ce projet de délibération a le mérite de décrire à la fois le programme, le projet social et une convention qui lie la Mairie de Paris et l?association ?Emmaüs?. Les 29 logements appartiennent à la Ville de Paris et c?est l?association ?Emmaüs? qui va les gérer.

Je souhaitais donc intervenir pour dire que, dans ce quartier, et plus précisément cour Saint-Pierre, là où sont situés ces 29 logements, il y a une association de riverains qui existe depuis plus de seize ans maintenant, qui s?appelle l?association de la cour Saint-Pierre et qui s?est constituée à l?époque où il avait été décidé par la Municipalité d?alors que ces logements, dans leur intégralité, soient rasés et qu?il y ait à la place un espace vert.

Pendant une quinzaine d?année, les riverains ont vécu, si je puis dire, avec l?épée de Damoclès au-dessus de la tête, pensant qu?un jour leurs immeubles seraient rasés. Bien évidemment, il n?en est plus rien aujourd?hui, grâce au Plan local d?urbanisme qui fige dans les textes l?existence même de la cour Saint-Pierre en lieu d?habitation.

De plus, la Mairie de Paris a eu la bonne idée, surtout dans une période de crise du logement, de mettre à disposition 29 logements qui vont devenir des logements d?insertion.

(M. Christophe CARESCHE, adjoint, remplace MelleSandrine MAZETIER au fauteuil de la présidence).

J?ai regardé le projet de délibération de près et j?ai vu qu?une convention serait signée entre le bailleur ?Aximo?, l?association ?Emmaüs? et la Ville de Paris pour permettre de contrôler les conditions de mise à disposition de ces logements et, également, les règles d?attribution des logements, etc. Bref, un certain nombre de sujets qui méritent évidemment une convention.

Mais, je souhaiterais que Jean-Yves MANO puisse tenir compte justement de l?association de la cour Saint-Pierre qui a vu arriver ce projet plutôt d?un bon ?il, contrairement à ce que disent les élus de la majorité du 17e arrondissement. Je précise d?ailleurs que ces élus n?ont pas voulu voter le projet de délibération, cela n?étonnera pas le Conseil de Paris, puisqu?il s?agit de logements sociaux, ces mêmes élus expliquant que l?association de la cour Saint-Pierre était contre l?arrivée de ces logements sociaux d?insertion.

Il se trouve que je suis le dossier avec cette association depuis de nombreux mois et qu?ils ne sont absolument pas sur cette position, bien au contraire. Mais, et c?est logique, ils souhaitent être intégrés dans un comité de pilotage que nous pourrions mettre en place, sous l?égide de la Mairie de Paris, pour qu?il y ait des réunions régulières d?information pour les habitants de la cour Saint-Pierre. Il s?agit aussi de l?environnement du quartier. Il est normal qu?ils demandent un minimum de garanties, et souhaitent être associés à cette opération.

Je me fais ici leur porte-parole, car il est important que, vu le nombre de logements, cette opération soit bien menée, qu?elle réussisse et que nous mettions tous nos ?ufs dans le même panier pour que cela se passe bien.

C?est en tout cas l?état d?esprit de l?association de la cour Saint-Pierre. Je souhaiterais que Jean-Yves MANO puisse les rassurer et me rassurer aussi sur la suite de ce programme et de cette convention.

Merci.

M. Christophe CARESCHE, adjoint, président. - La parole est à M. MANO.

M. Jean-Yves MANO, adjoint, au nom de la 8e Commission. - D?abord, réjouissons-nous qu?enfin ce projet voie le jour, un projet confié à ?Emmaüs? et dont ?Aximo?, au départ, sera responsable de la construction.

Nous connaissons le sérieux d??Emmaüs? dans le suivi des structures que nous leur confions et c?est avec satisfaction que j?apprends que l?association locale est tout à fait favorable à l?expérience que nous allons tenter.

Dans mon esprit, il n?y a pas d?opposition à ce qu?ils soient associés au suivi, dans le délai de construction et au-delà, et à la vie collective dans une cour. A partir du moment où on dit cour, on voit bien qu?il y a une certaine proximité entre les uns et les autres. Il va de soi que nous prendrons part à des initiatives pour les associer avec ?Emmaüs? et ?Aximo?, d?abord sur le projet lui-même et, après, sur la vie quotidienne dans cette cour Saint-Pierre dont nous parlons depuis tant d?années.

Je réponds favorablement à votre demande.

M. Christophe CARESCHE, adjoint, président. - Je mets donc aux voix, à main levée, le projet de délibération DLH 107.

Qui est pour ?

Qui est contre ?

Qui s?abstient ?

Le projet de délibération est adopté. (2006, DLH 107).