Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Septembre 2006
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

2006, DPJEV 142 - Approbation du principe et des modalités de l’aménagement du jardin Brûlon-Citeaux (12e).

Débat/ Conseil municipal/ Septembre 2006


 

M. Christian SAUTTER, adjoint, président. - Nous arrivons au projet de délibération DPJEV 142. Il s?agit du principe et des modalités de l?aménagement du jardin Brûlon-Citeaux dans le 12e arrondissement.

M. NAJDOVSKI interroge M. CONTASSOT.

M. Christophe NAJDOVSKI. - Merci, Monsieur le Maire.

Je suis très heureux que ce projet de délibération soit à l?ordre du jour aujourd?hui puisqu?il s?agit de créer un jardin dans le secteur Brûlon-Citeaux dans le quartier du Faubourg Saint-Antoine alors qu?à l?origine, il n?était pas prévu la création d?un jardin.

C?est entre autre grâce à la mobilisation des associations locales auxquelles nous avons apporté notre soutien que cette réorientation a permis la création d?un jardin de 850 mètres carrés dans un quartier de Paris très dense et qui est déficitaire en la matière.

Il faut donc rappeler que le programme d?aménagement de ce secteur qui avait été voté en septembre 2000 sous l?ancienne mandature ne comportait aucun espace de respiration. Et les élus verts avaient, à l?époque, déposé des voeux pour demander qu?un espace vert de proximité soit créé mais la majorité de l?époque avait repoussé ces voeux.

En 2001, nouvellement élus dans la majorité municipale, nous avons donc ?uvré pour que le programme d?aménagement du secteur soit réorienté et qu?un jardin soit créé et nous avons convaincu nos partenaires de la majorité municipale du bien-fondé d?un aménagement équilibré comprenant logements sociaux, équipements publics, locaux d?activité économique et jardins publics.

Ce projet de délibération vient donc concrétiser cette volonté et je trouve que chaque programme d?aménagement devrait d?ailleurs comporter la réalisation d?un espace vert de proximité à partir du moment où nous avons un aménagement d?une certaine ampleur. C?est un impératif dans une capitale dense dans laquelle les Parisiens ne disposent toujours pas des 10 mètres carrés par habitant qui sont préconisés par l?Unesco.

Je voudrais également saluer le travail qui a été réalisé par Yves CONTASSOT, son cabinet et les services des Parcs et Jardins qui ont permis ensemble la création d?un jardin partagé sur une parcelle du futur jardin public et depuis 2004, l?Aligresse - puisque tel est son nom - permet à des centaines d?habitants, d?enfants des écoles du quartier, des personnes en processus de réinsertion de mettre la main à la pâte et de cultiver sur un lopin de terre de 200 mètres carrés

C?est donc dans la diversité et dans la mixité des fonctions urbaines que nous parviendrons à un aménagement équilibré du territoire parisien, et la création de ce jardin dans le quartier du Faubourg Saint-Antoine y participe pleinement.

Je vous remercie.

M. Christian SAUTTER, adjoint, président. - Merci, Monsieur NAJDOVSKI.

La parole est à M. CONTASSOT.

M. Yves CONTASSOT, adjoint, au nom de la 4e Commission. - Je n?ai rien à ajouter à l?intervention de M. NAJDOVSKI si ce n?est pour le remercier de ses propos aimables.

M. Christian SAUTTER, adjoint, président. - Merci, Monsieur CONTASSOT.

Je mets donc aux voix, à main levée, le projet de délibération DPJEV 142.

Qui est pour ?

Qui est contre ?

Qui s?abstient ?

Le projet de délibération est adopté. (2006, DPJEV 142).