Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Septembre 2006
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

2006, DU 180 - Autorisation de signer un avenant à la convention d’affectation des 10 casernes de la Garde Républicaine en vue de permettre la restitution de la caserne Napoléon, 4 rue de Lobau (4e) à la Ville de Paris.

Débat/ Conseil municipal/ Septembre 2006


 

M. Eric FERRAND, adjoint, président. - Nous passons maintenant à l?examen du projet de a délibération DU 180 sur la caserne Napoléon.

La parole est à M. BLET.

M. Jean-François BLET. - Merci, Monsieur le Maire.

Dans le cadre des convergences habituelles qui nous lient à notre ami Jean-Pierre CAFFET, je voudrais aimablement lui faire remarquer que sur le débat sur Sainte-Perine, il a confondu un débat qui a eu lieu au mois de juin, il a confondu donc un amendement de l?U.M.P. avec un débat qui a eu lieu au mois de juillet où il y avait eu un v?u déposé par ?Les Verts?. Je vous laisse la responsabilité de dire ?Il n?y a pas de quoi être fier?, je n?irai pas jusque-là et je ne saurais tenir de tels propos à l?égard de mon ami Jean-Pierre CAFFET.

Deuxièmement, en ce qui concerne les ateliers d?urbanisme et le rôle des commissions locales, l?amendement qui a été inscrit au P.A.D.D. n?est pas un amendement des ?Verts?. C?est effectivement un amendement de l?Exécutif rédigé par Jean-Pierre CAFFET.

M. Eric FERRAND, adjoint, président. - Pardonnez-moi, si on pouvait parler du projet de délibération ?

M. Jean-François BLET. - Oui je vais y venir et j?utiliserais mon temps de parole, rassurez-vous.

M. Eric FERRAND, adjoint, président. - D?accord. Je contrôle. Allez-y.

M. Jean-François BLET. - Cet amendement de l?Exécutif disait que les commissions locales d?urbanisme s?appuieront sur un atelier local d?urbanisme. Il s?agit donc bien de deux instances distinctes. Je respecte la prose, je respecte les textes de mon ami Jean-Pierre CAFFET et je lui demande donc de bien vouloir les mettre en oeuvre. C?est tout.

Sur le projet de délibération DU 180, loin du problème des déjections des équidés qui fit un certain foin médiatique dernièrement, la Garde républicaine et la Ville de Paris ont trouvé un accord pour la restitution d?un bâtiment municipal occupé par la Garde républicaine, 4, rue de Lobau, 27, rue de Rivoli, place Baudoyer et Saint-Gervais dans le 4e arrondissement.

Se pose dès lors le problème de l?affectation future de ces bâtiments qui comprennent actuellement 3.400 mètres carrés de locaux de services et 1.828 mètres carrés de surfaces de logements.

Or des besoins spécifiques ont d?ores et déjà été identifiés, compte tenu notamment du manque de logements sociaux dans le 4e arrondissement. Il y a 46 logements existants. L?aménagement des 46 logements existants sur le site et leur transformation en logements sociaux plus les P.LA.I. devraient couler de source et cela nous paraît même devoir être une priorité.

Le 4e arrondissement ne compte en effet que 1.626 logements sociaux et intermédiaires qui ne représentent que 9 % du parc de logements de l?arrondissement. Donc on est loin des 20 % de logements sociaux de la loi S.R.U. Il serait donc regrettable de se priver d?une pareille opportunité.

Par ailleurs, le 4e arrondissement manque aussi cruellement d?équipements. Il semblerait qu?un projet de conservatoire de musique soit programmé. Ce conservatoire peut-être intéressant mais il en existe un pas très loin aux Halles.

Par contre, il y a un manque cruel d?équipements sportifs dans cet arrondissement. Il n?y a en effet qu?un seul gymnase pour 30.671 habitants ; ce qui est, vous me l?accorderez, relativement ridicule et la création d?un gymnase pourrait éventuellement être envisagée et serait peut-être plus utile que ce conservatoire compte tenu de la proximité que je viens de signaler avec le conservatoire des Halles. Donc des logements sociaux, plus des P.LA.I., un gymnase, telles pourraient être, Monsieur le Maire, les deux pistes que nous aimerions pouvoir suivre.

M. Eric FERRAND, adjoint, président. - Merci.

M. CAFFETa la parole pour répondre.

M. Jean-Pierre CAFFET, adjoint, au nom de la 8e Commission. - Ce projet de délibération résulte d?une négociation entre la Ville et le Ministère de la défense, notamment la Direction de la Gendarmerie nationale, pour récupérer un bâtiment dont la destination n?est pas définitivement tranchée, donc la discussion est devant nous. Il y aura probablement un regroupement d?un certain nombre de services de la Ville qui sont éparpillés à l?heure actuelle dans Paris dans des immeubles en location, ce qui permettra une économie par la Ville de Paris, en évitant de payer des loyers parfois extrêmement onéreux.

Faut-il, y aura-t-il un équipement public qui viendra s?implanter dans l?immeuble du 4, rue de Lobau ? Tout ceci reste à discuter et notamment avec les élus du 4e arrondissement. Ces perspectives sont ouvertes. Pour ma part, je pense effectivement comme Jean-François BLET que la création de logements sociaux dans le 4e arrondissement n?est pas une mauvaise idée.

Mais la destination n?est pas définitivement tranchée et je pense que le Conseil de Paris sera amené à en délibérer lors d?une prochaine séance.

M. Eric FERRAND, adjoint, président. - Merci, Monsieur CAFFET.

Je mets aux voix, à main levée, le projet de délibération DU 180.

Qui est pour ?

Qui est contre ?

Qui s?abstient ?

Le projet de délibération est adopté. (2006, DU 180).