Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Septembre 2006
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

2006, DVD 214 - Approbation du principe et des modalités de réalisation de travaux de modification des réseaux d’eau pour la défense incendie de la couverture du périphérique, secteur “Vanves” (14e et 15e arrondissements).

Débat/ Conseil municipal/ Septembre 2006


 

Mme Anne HIDALGO, première adjointe, présidente. Nous passons à l?examen du projet de délibération DVD 214 concernant l?approbation du principe et des modalités de réalisation des travaux de modification des réseaux d?eau pour la défense incendie de la couverture du périphérique sur le secteur de Vanves, 14e et 15e arrondissements.

Monsieur GOUJON, vous avez la parole.

M. Philippe GOUJON. - Merci, Madame la Maire.

Dès décembre 2004, j?évoquais au sein de cette Assemblée notre volonté de voir aboutir le projet de couverture des boulevards périphériques dans le secteur ?Vanves?, approuvé d?ailleurs sous la précédente mandature.

Je voudrais profiter de l?examen de ce projet de délibération pour formuler des réserves, principalement à caractère technique d?ailleurs, qui ont été émises sur ce projet.

Tout d?abord, je voudrais rappeler la situation délicate en matière de pollution à laquelle les travaux de couverture risquent d?aboutir dans ce secteur. La sortie du tunnel, vous le savez, fera face au stade de la Plaine notamment et une éventuelle aggravation de la pollution rejetée à cet endroit pourrait être particulièrement néfaste.

C?est pour cette raison que l?U.M.P. avait fait adopter un v?u à l?unanimité pour que, tenant compte de l?augmentation des polluants en tête de tunnel, des dispositions soient prises afin d?abaisser les taux de pollution au-dessous des seuils tolérés.

Et même si M. BAUPIN n?avait pas hésité à me répondre, il s?en souvient sûrement, que si les vents renvoyaient la pollution sur Paris, ce serait justice, la banlieue ayant longtemps subi les rebuts de la capitale, nous obtenions néanmoins l?assurance de la mise en place de ventilateurs aux extrémités amenant un taux de pollution inférieur, selon les déclarations de M. BAUPIN, au taux actuel en fonction des simulations.

Lors du Conseil du 15e arrondissement du 18 septembre,

M. DARGENTévoquait l?installation de dispositifs d?aération intermédiaire. Qu?en est-il ? A quoi correspond ce mécanisme ?

Autre question, l?utilisation d?eau potable en matière de défense incendie est-elle indispensable ? Il y a sûrement des raisons techniques, mais peut-être pourrait-il y avoir de l?eau non potable.

Enfin, je ne peux laisser passer ce mémoire, même si c?est un peu marginal, sans saisir l?occasion de m?élever contre le projet de fermeture définitive, d?après ce que l?on croit savoir, de la bretelle de sortie Porte de Vanves puisque, dès à présent, en phase de chantier, la fermeture des bretelles d?accès et de sortie entraîne une mise en charge de celles qui restent ouvertes et crée, aux heures de pointe notamment, un encombrement de la porte Brancion.

Lors du Conseil du 15e arrondissement de juin, j?ai fait adopter un v?u avec MM. ROUSSEAU et PINET pour demander le rétablissement de l?accès à la Porte de Vanves après les travaux. Le maire U.D.F. de Vanves, d?ailleurs, chez qui vous avez organisé la première conférence métropolitaine, vous a écrit en juillet et en septembre pour que soient maintenues de bonnes conditions d?accès à l?entrée de Vanves. Quelle a été votre réponse ? Vous savez qu?il soutient le collectif qui appelle à manifester mercredi prochain sur place contre cette politique de fermeture de la bretelle Porte de Vanves.

Si nous sommes tous favorables à la couverture du périphérique, nous sommes les uns et les autres, que nous soyons de Vanves ou des 14e et 15e arrondissements, aussi hostiles à la fermeture de la Porte de Vanves.

Je vous remercie.

Mme Anne HIDALGO, première adjointe, présidente. Vous avez la parole, Madame BAUD.

Mme Dominique BAUD. - Si la couverture du périphérique dans le secteur de la Porte de Vanves soulève plus d?approbations que d?oppositions, il n?en est pas de même du projet de la Ville de fermer l?accès par la Porte de Vanves, à compter du mois d?avril prochain.

Une manifestation est d?ailleurs prévue contre ce projet de la Municipalité cette semaine, avec le soutien de M. le Maire de Vanves.

Il serait opportun d?obtenir à l?occasion de ce projet de délibération les vrais projets de la Ville dans ce quartier, les vraies raisons et les vrais objectifs de cette fermeture qui va occasionner des difficultés sans précédent, mais, malheureusement, en conformité avec la politique anti-automobiliste de la présente Municipalité.

Nous espérons donc que l?hostilité justifiée et manifestée des riverains conduira la Ville à revoir sa décision.

Je vous remercie.

Mme Anne HIDALGO, première adjointe, présidente. Merci.

Monsieur BAUPIN, vous avez la parole.

M. Denis BAUPIN, adjoint, au nom de la 3e Commission. - Comme d?habitude, on entend tout et son contraire. Il faut à lafois être contre la pollution et pour plus de voitures et dans les mêmes interventions, quasiment.

Je voudrais toutefois vous rappeler simplement que je suis surpris que des élus d?arrondissement concernés par cette couverture du périphérique découvrent en 2006 ce qui était déjà dans les projets depuis 2001, c?est-à-dire que la couverture du périphérique porte de Vanves intègre la suppression de cette bretelle. Cela fait partie du projet global d?intégration urbaine de cette couverture.

Il n?y a rien de nouveau. L?ensemble du projet étudié depuis cinq ans prévoit ce dispositif. Donc, je suis très surpris. J?ai découvert en effet aujourd?hui que le Maire de Vanves se mobilisait lui aussi contre cette fermeture de bretelle qui n?a pas grand-chose à voir avec la circulation automobile et ce que vous avez décrit comme étant une volonté de suppression.

Vous savez, ce n?est pas le nombre de bretelles qui détermine le nombre de voitures qui circulent sur le périphérique, globalement. Les voitures circulent sur le périphérique pour aller d?une destination à une autre.

Je vais répondre à M. GOUJON sur l?eau potable et les incendies. C?est pour la pression qui est nécessaire pour les incendies.

Merci.

Mme Anne HIDALGO, première adjointe, présidente. - Je mets aux voix, à main levée, le projet de délibération DVD 214.

Qui est pour ?

Qui est contre ?

Qui s?abstient ?

Le projet de délibération est adopté. (2006, DVD 214).