Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Septembre 2012
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
> Type de document (Débat / Délibération)  

Vœu déposé par le groupe U.M.P.P.A. relatif à la restauration du grand orgue de l'église Notre-Dame d'Auteuil.

Débat/ Conseil municipal/ Septembre 2012


 

Mme Fabienne GIBOUDEAUX, adjointe, présidente. - Nous passons à l'examen du v?u référencé n° 45 dans le fascicule, déposé par le groupe U.M.P.P.A., relatif à la restauration du grand orgue de l?église Notre-Dame d'Auteuil.

Je donne la parole à Mme Céline BOULAY-ESPERONNIER, pour une minute.

Mme Céline BOULAY-ESPERONNIER. - Merci. Le grand orgue Cavaillé-Coll, du nom du célèbre facteur d'orgue du XIXe siècle, orgue de l?église Notre-Dame d'Auteuil, est en péril faute d'une restauration importante qui doit être faite dans les plus brefs délais. Devant l'urgence de la situation, l'Association pour la restauration de l'orgue a lancé une souscription qui mobilise paroissiens et habitants du 16e, très attachés à cet instrument aux qualités sonores tout à fait particulières. Ce grand orgue est un patrimoine inestimable et il est touchant de voir la mobilisation des habitants, avec le soutien de la municipalité du 16e, pour son sauvetage. Le montant de la restauration serait d'environ 170.000 euros pour huit mois de travaux. La Ville de Paris est propriétaire de l'orgue ; en conséquence, nous lui demandons de participer majoritairement au financement de cette restauration, dont dépend la vie de ce fabuleux instrument. Merci.

Mme Fabienne GIBOUDEAUX, adjointe, présidente. - Merci.

Mme POURTAUD va vous répondre.

Mme Danièle POURTAUD, adjointe. - Merci, Madame la Maire.

Je vais remercier nos collègues élus du 16e arrondissement et du groupe U.M.P.P.A. d'attirer notre attention sur la situation de l'orgue de Notre-Dame d'Auteuil. Effectivement, vous avez raison, chers collègues, de signaler que cet orgue est un Cavaillé-Coll qui fait partie des orgues les plus remarquables de Paris.

Comme vous le savez, cet orgue n'est néanmoins pas protégé au titre des Monuments historiques. A l?issue de l'inventaire analytique des orgues cultuels municipaux qui a été achevé en 2009, les premiers travaux ont été conduits par la Direction des Affaires culturelles sur cet orgue et financés par la mairie du 16e. Vous savez qu'il s?agissait de la réfection totale du réservoir de pédale à côté de l'orgue et de la réparation d'une série de tuyaux de cromorne.

La Mairie de Paris est parfaitement consciente que cet orgue de qualité, sur lequel sont programmées de nombreuses manifestations musicales, aurait besoin d'un certain nombre de travaux, des travaux sur la peausserie des réservoirs, voire d'un relevage.

Il est prévu de lancer une étude en 2013 afin de déterminer le périmètre d'un relevage sanitaire, mais le montant d'une telle opération ne peut s'inscrire au plus tôt qu'au budget d'investissement 2014.

Par ailleurs, je tiens à souligner que la Ville procède régulièrement, soit à des travaux d'entretien, soit à des relevages, sur son patrimoine organistique qui est assez considérable, 130 orgues, et cela nous a permis quand même d'opérer la restauration en 2011 de Saint-Jean de Montmartre et de Saint-Séverin, mais comme vous l'avez vous-même indiqué, les travaux sur le parc d'orgues sont assez onéreux et sauf à bloquer ou consacrer à un seul instrument, sur une, voire deux années budgétaires, l'ensemble du budget réservé à l'entretien de l'ensemble des orgues parisiens, il n'est pas possible de lancer ce programme sur Notre-Dame d'Auteuil sans avoir recours à un mécénat.

Je ne peux donc que vous encourager à poursuivre la démarche de souscription que vous annoncez dans le v?u, mais avec les échéances que je vous ai indiquées.

Par ailleurs, je souhaite attirer votre attention sur le fait que la Ville n'a pas été saisie officiellement du programme de rénovation prévu par la paroisse ni de la souscription lancée. Or, cette démarche est absolument nécessaire, puisqu'elle doit amener à la rédaction d'une convention de mécénat pour la réalisation de ces travaux, dont la conduite, en revanche, ne peut être déléguée à l'affectataire cultuel ; c'est obligatoirement la Ville qui doit prendre en charge la conduite des opérations, quelles que soient les modalités de financement. J'ai bien entendu votre demande, mais je ne peux pas, pour l'instant, accepter votre v?u qui demande la prise en charge financière majoritairement par la Ville.

Mme Fabienne GIBOUDEAUX, adjointe, présidente. - Le v?u a reçu un avis défavorable de l'Exécutif avec une demande de retrait de Mme POURTAUD.

Rapidement, pouvez-vous me dire si vous retirez ou maintenez votre v?u s?il vous plaît ?

Mme Céline BOULAY-ESPERONNIER. - Je préfère le maintenir pour insister sur l?urgence de la situation.

Je voudrais juste ajouter un petit commentaire : votre collègue, M. GAUDILLÈRE, lors de la réunion budgétaire du 16e, la semaine dernière, nous a invités à le revoir avant l'été pour voir ce qu'aurait donné la souscription qui marche bien et qui, je l'espère, va se confirmer et pour voir si l'on pourrait bénéficier du budget supplémentaire du mois de juillet. Je maintiens le v?u en l'état, car c'est important.

Mme Fabienne GIBOUDEAUX, adjointe, présidente. - D?accord.

Je mets aux voix, à main levée, la proposition de v?u déposée par le groupe U.M.P.P.A., assortie d'un avis défavorable de l'Exécutif. Qui est pour ? Contre ? Abstentions ?

La proposition de v?u est repoussée.