Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Septembre 2012
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
> Type de document (Débat / Délibération)  

2012 DAC 55 - Subvention (32.775 euros) avec avenant à convention avec l'association des Cinq Communes Compagnon de la Libération (4e).

Débat/ Conseil municipal/ Septembre 2012


 

Mme Fabienne GIBOUDEAUX, adjointe, présidente. - Nous passons maintenant à l'examen du projet de délibération DAC 55 relatif à l'attribution d'une subvention de 32.775 euros avec avenant à convention avec l'association des Cinq Communes Compagnon de la Libération, dans le 4e arrondissement.

La parole est à Mme Geneviève BERTRAND.

Mme Geneviève BERTRAND. - Merci, Madame la Maire.

L'année 2012 est une année importante pour l'Ordre des Compagnons de la Libération, institué par le Général de Gaulle en 1940. Cette distinction a la particularité de ne plus avoir été décernée depuis 1946, selon la volonté de son fondateur. Et il ne reste plus aujourd'hui que 25 Compagnons vivants.

Mais l'Ordre ne s'éteindra pas pour autant puisque cinq Communes sont détentrices de cette distinction honorifique : Vassieux-en-Vercors, Nantes, l?Ile de Sein, Grenoble et Paris. Ce sont ces Communes qui vont prochainement prendre en charge la perpétuation de la mémoire de l'Ordre, à la place de l'actuel Chancelier et du Conseil de l'Ordre.

Cette passation de pouvoir a été annoncée et mise en scène de manière grandiose et émouvante le 25 août dernier sur le parvis de l'Hôtel de Ville, en présence du Président de la République, rappelant notamment sur un écran géant les faits d'armes et les souffrances de ces villes, alternant avec les visages des Compagnons de l'Ordre de la Libération, dont le dernier sera inhumé au mont Valérien.

En attendant la passation de pouvoir, le projet de délibération que vous nous proposez d'adopter aujourd'hui concerne le reliquat de la subvention annuelle substantielle de la Ville de Paris à l'association des Cinq Communes, dont elle est évidemment membre, et qui se monte à un total de 55.550 euros pour l'année 2011.

En raison du vif intérêt de notre groupe U.D.I. pour la mémoire de la Résistance et de la France libre, c'est avec enthousiasme que nous voterons cet projet de délibération. Je vous remercie.

Mme Fabienne GIBOUDEAUX, adjointe, présidente. - Merci, Madame BERTRAND.

Je donne la parole à Mme Catherine VIEU-CHARIER pour vous répondre.

Mme Catherine VIEU-CHARIER, adjointe. - Chère Madame BERTRAND, je vous remercie de ces mots qui me vont droit au c?ur car, vous le savez, la Ville de Paris tient beaucoup à l'association des Cinq Communes Compagnon de la Libération et à l'Ordre de la Libération. Comme vous l'avez rappelé, effectivement, cette année, le vendredi 16 novembre 2012, date du soixante-dixième anniversaire de la création de l'Ordre, aura lieu à l'Hôtel de Ville de Paris une cérémonie pour le transfert de la direction de l'Ordre de la Libération au Conseil national des Communes Compagnon.

Pour mémoire, je veux rappeler que, sur les 1.038 femmes et hommes que le chef de la France libre, le Général de Gaulle, a reconnus comme ses compagnons pour la libération du pays, ils ne sont effectivement plus que 24 survivants avec, à leur tête, le chancelier de l'Ordre, M. le Colonel Fred MOORE.

Le Général de Gaulle l'a rappelé, le témoin sera ainsi transmis entre les hommes qui passent et les lieux qui durent, et la flamme de la Résistance, cette flamme qui ne doit pas s'éteindre et ne s'éteindra pas, sera donc désormais entretenue par ces villes historiques et martyres de notre Histoire.

Le rôle de l'association des Villes Compagnon de la Libération, perpétré par le Conseil national des Communes Compagnon, va donc prendre une importance considérable, puisque c'est maintenant sur elle que reposera notamment la gestion du musée et tout ce qui concerne la transmission de la mémoire et de l'histoire de l'Ordre de la Libération.

Vous comprendrez pourquoi nous tenons absolument, chaque année, à aider ce Conseil, cette association. Donc, l'avenant de 32.775 euros complètera une subvention qui s'élève annuellement à 65.550 euros.

Je vous demande un avis favorable à ce projet de délibération. Je vous remercie.

Mme Fabienne GIBOUDEAUX, adjointe, présidente. - Merci, Madame Catherine VIEU-CHARIER.

Je mets aux voix, à main levée, le projet de délibération DAC 55.

Qui est pour ? Contre ? Abstentions ?

Le projet de délibération est adopté à l'unanimité. (2012, DAC 55).